ASSE : L'heure du renouveau ?

Huitième de Ligue 1 la saison passée, Saint-Étienne n'a pas réussi à atteindre une place européenne. Cette saison, le club ligérien ne compte pas vivre le même évènement et pour cela il a donc fait appel à Oscar Garcia pour remplacer Christophe Galtier au poste d'entraîneur.

ASSE : L'heure du renouveau ?
info-stades.fr

Suite au départ de Christophe Galtier, c'est Oscar Garcia (ex Salzburg) qui a été nommé au poste d'entraîneur. Pour le nouveau coach stéphanois, «L'objectif principal c'est de construire quelque chose qui va laisser une trace.» La saison dernière Saint-Étienne avait raté son objectif, celui d'obtenir une place européenne. Avec un effectif remanié et un nouveau coach, le club réussira t-il cette saison à se qualifier en coupe d'Europe ?

Un Saint-Étienne qui fera donc sûrement peau neuve puisque déjà de nombreux joueurs ont quittés le club. C'est le cas par exemple de Kévin Malcuit qui a rejoint Lille ou encore celui de Nolan Roux qui a signé à Metz. Le mercato stéphanois est à la traîne puisque le club n'a enregistré que deux recrues, Loïs Diony (Dijon) et Saidy Janko (Celtic).

Cependant, à en croire les dires de L'Équipe, Karamoh (Caen) et Veretout (Aston Villa) devraient s'engager chez les verts dans les prochaines heures. « Nous devons encore recruter à quelques postes pour gagner en compétitivité. On sait qu’on n’a pas un budget très élevé. Je vais travailler avec 20-21 joueurs. On va voir si ce sera possible. J’aime avoir de la concurrence dans mon vestiaire. » a annoncé Oscar Garcia.

Inauguré en 1931, le mythique stade Geoffroy-Guichard va donc fêter sa 86ème année. Depuis sa rénovation en 2014, de nouveaux gradins sont venus remplir les angles du stade lui permettant d'être le 7ème plus grand stade de France en terme de capacité. En effet, après être rénové, le stade a augmenté de 8000 places. Geoffroy-Guichard est un stade très reconnu en France grâce notamment à ses fervents supporters. Cependant, il est également reconnu ces dernières années pour être moins sollicité. Sous l'ère Oscar Garcia, « Le chaudron » retrouvera t-il la magie qu'il avait il y a quelques années ?


Share on Facebook