Le journal de l'Australian Open - Day 13 : Caroline Wozniacki enfin couronnée

Vavel a décidé de vous faire vivre le premier Grand Chelem de la saison de Tennis, l'Open d'Australie. Le suisse Roger Federer tentera d'aller chercher son 20e titre du Grand Chelem tandis que chez les filles, beaucoup de prétendantes se bousculent pour pouvoir succéder à Serena Williams. Retrouvez chaque jour votre journal de l'Open d'Australie pour tout savoir des derniers résultats.

Le journal de l'Australian Open - Day 13 : Caroline Wozniacki enfin couronnée
L'émotion de la jolie blonde Caroline Wozniacki (Source Image : Australian Open)

Enfin ! Ce mot a du résonner fort dans l'esprit de Caroline Wozniacki au moment soulever le trophée "Daphne Akhurst Memorial Cup". Dans une finale opposant deux femmes à la recherche de leur première victoire en Majeur depuis plusieurs années, le film de cette rencontre fut grandiose. Une finale entre la n°1 mondiale et sa dauphine est devenu si rare dans le tennis féminin, on peut même parler d'euphémisme. A l'issue de la partie, une des jeunes femmes allait connaître un bonheur inconmensurable quand l'autre se dira qu'elle n'arrivera jamais à atteindre son rêve de remporter un jour un tournoi du Grand Chelem.

Ce samedi, on a donc eu Caroline Wozniacki dans le rôle de l'heureure élue tandis que Simona Halep endossa le triste fardeau de perdante, pour la 4e fois en finale du Grand Chelem. Avant le début de la recontre, on aurait pu dérouler le scénario par avance : une Simona Halep qui fait le jeu face à une Caroline Wozniacki qui se battra pour tout remettre et forcer son adversaire à jouer un coup de plus. Les faits confirmeront cette hypothèse et les stats appuieront (40 coups gagnants pour Halep contre les 27 fautes directes de Wozniacki) le constat final.

Pas de round d'observation dans cette finale. Wozniacki s'empare immédiatement du service adverse pour rapidement mener 3-0 puis 5-2. L'enjeu rattrapera la Danoise qui va laisser revenir Halep dans la partie alors qu'elle était à deux points du gain de la 1re manche. On se dirige alors vers un tie-break où la Danoise va reprendre le leadership et ne plus le lâcher pour s'imposer facilement 7 points à 2. Le match est désormais lancée et les deux joueuses vont être aux coudes à coudes jusqu'au bout.

Les débats sont équilibrés dans le second acte et personne ne veut céder sur sa propre mise en jeu. Cette finale prend une tournure dramaturgique lorsque la n°1 mondiale fit appel au médecin en milieu de set. Prenant la tension de la n°1 mondiale, la Roumaine semble épuisé par ses marathons des tours précédents (Halep s'est imposé 9-7 au 3e set en demi-finale après plus de 3 heures de jeu). Il en faut cependant plus pour arrêter la protégée de Darren Cahill qui suite à cette fatigue ressentie, décide de lâcher les chevaux et d'en mettre encore plus dans ces frappes. Peut-être troublée par cet arrêt médicale et sentant son adversaire fébrile, Caroline Wozniacki déjoue et ne peut que constater les dégâts. Halep arrachera la 2e manche à sa 3e tentative pour nous plonger dans un 3e et dernier set palpitant.

Contrairement aux précédents, ce 3e set est marquée par une succession de breaks. Passant très peu de premières balles de part et d'autre (50%), les breaks s'enchaînent et c'est l'ex-n°1 mondiale Wozniacki qui fait la course en tête. Elle ne parvient pas à distancer Halep qui continue de s'accrocher, ne voulant pas renoncer à son prmeier titre en Grand Chelem. Elle repassera même devant à l'issue du 7e jeu du set. Jeu qui sera le dernier pour Simona Halep puisque la compagne du basketteur David Lee, néo-retraité, alignera trois jeux consécutivement au prix de défenses homériques pour s'imposer finalement 6 jeux à 4 dans l'ultime acte.

Joueuses aux trajectoires similaires, atteignant la 1re place mondiale sans gagner de titres Majeurs, il fallait bien que la malediction s'arrête pour l'une ou l'autre à l'issue de la rencontre. Après 2 finales perdues à Flushing Meadows (face à Kim Clijsters et Serena Williams), Caroline Wozniacki remporte son premier tournoi du Grand Chelem à Melbourne. La Danoise fait d'une pierre deux coups en chipant la première place du classement WTA à son adversaire du jour qui aura décidément tout perdu ce samedi soir mais qui à n'en pas douter, reviendra plus déterminé que jamais, pour soulever ce Grand Slam qui manque à son palmarès.

Caroline Wozniacki embrassant son trophée de championne de l'Open d'Australie 2018 (Source Image : TV5 Monde)
Caroline Wozniacki embrassant son trophée de championne de l'Open d'Australie 2018 (Source Image : TV5 Monde)