Le journal de l'Australian Open - Day 5 : Kyrgios, les nerfs solides

Vavel a décidé de vous faire vivre le premier Grand Chelem de la saison de Tennis, l'Open d'Australie. Le suisse Roger Federer tentera d'aller chercher son 20e titre du Grand Chelem tandis que chez les filles, beaucoup de prétendantes se bousculent pour pouvoir succéder à Serena Williams. Retrouvez chaque jour votre journal de l'Open d'Australie pour tout savoir des derniers résultats.

Le journal de l'Australian Open - Day 5 : Kyrgios, les nerfs solides
Kyrgios, impressionant d'abnégation et d'application cette semaine (Source Image : Eurosport)

Résultats des Français et Françaises :

Tsonga - Kyrgios (AUS) ((5)6/7 6/4 (6)6/7 (5)6/7)

La frustration règne dans le clan français. Défait en 4 sets et 3 tie-breaks par le local de l'étape, Jo-Wilfried Tsonga peut avoir des regrets. Des regrets car le Manceau n'aura pas été grandement inquiété sur son service, des regrets car il aura par moment et même souvent dominé la rencontre, des regrets car il aura été proche à chaque fois sans jamais conclure. Au regard des stats, Jo a clairement dominé la rencontre dans un match dominé par les serveurs (28 aces de part et d'autres). TsongX a breaké par deux fois Kyrgios alors que ce dernier ne l'a fait qu'à une seule reprise, il a effectué plus de coups gagnants, a gagné plus de points en retour de services, a remporté plus de jeux que son adversaire du jour..Mais un match de tennis se joue à quelques points près qui doivent être impérativement remportés si l'on veut sortir du court en vainqueur. Il y a bien une balle de set dans la 3e manche sauvée de main de maître par Kyrgios mais il y a surtout un avantage de 5 points à deux dans le jeu décisif du 4e set, avec deux services à suivre...Un mal récurrent chez nos Français. Après Lucas Pouille et son incroyable série de tie-breaks perdus en 2017 (12 de suite), Tsonga s'incline en perdant 3 jeux décisifs face à.. Nick Kyrgios, pas franchement réputé pour sa solidité mentale, jusqu'à aujourd'hui. Car depuis le début du tournoi, le natif de Canberra semble très appliqué et concentré, en témoigne ses deux premiers tours, tous remportés en 3 sets à 0.

Résultats des favoris :

Nadal - Dzumhur (6/1 6/3 6/1)

Dimitrov - Rublev (6/3 4/6 6/4 6/4)                                                                                      

Très tranquille depuis le début du tournoi, Rafael Nadal encore passée une journée au bureau comme on dit en disposant très facilement du biélorusse Dzumhur. Le Marjorquin s'est rendue la tâche aisée en breakant à chaque fois en début de manche. Cependant, toujours le même bémol dans les matchs de Rafa, la mise en jeu de l'Espagnol cède à chaque rencontre alors qu'il concède peu de balles de breaks. Faisant preuve d'abnégation, Dzumhur n'a jamais baissé les bras mais était cependant trop limité tennistiquement pour pouvoir rivaliser avec le n°1 mondial.

On ne peut tirer les mêmes conclusions pour le n°3 mondial. Passé proche l'élimination face au qualifié McDonald, Dimitrov continue sa route mais y a encore laisser des plumes. Dans un match marqué par les breaks (10 breaks sur l'ensmeble de la rencontre) et des serveurs à l'agonie (15 doubles-fautes pour Kyrgios tandis que Rublev en a commis 13). Alors qu'il avait le break en poche dans le second set, Dimitrov a laissé son adversaire revenir dans le match et aligné 4 jeux consécutivement pour empocher la 2e manche et ainsi entrevoir l'espoir de pouvoir titiller le Bulgare. Scénario inverse dans le 3e acte puisque c'est Rublev quiva tergiverser alors qu'il avait un break d'avance et concédait à son tour, une série de 4 jeux pour laisser à Dimitrov l'opportunité de prendre le lead'. Grigor finira le job dans la 4e manche pour filer vers les 8e de finale et affronter l'enfant du pays, Nick Kyrgios.

Résultats des favorites :

Ostapenko - Kontaveit (3/6 6/1 3/6)

Wozniacki - Bertens (6/4 6/3)

Svitolina - Kostyuk (6/2 6/2)

Svitolina et Wozniacki poursuivent leur parcours tandis que Ostapenko voit son aventure interrompu par l'Estonienne Kontaveit. Dans un match marquée par la domination des retourneuses, c'est celle qui aura le plus grand nombre de jeux de services qui l'emporta. Chaque set a été à sens unique dans un sens ou l'autre mais par deux fois dans celui de Anett Kontaveit. Ostapenko s'arrête une nouvelle fois au 3e tour du tournoi australien.

En revanche, qualification aisée de Wozniacki et Svitolina. Cette dernière était opposée à une compatriote, Martha Kostyuk, de 8 ans sa cadette. La jeune femme âgée d'une quinzaine d'années, 521e mondiale, réalisait un parcours incroyable jusqu'ici pour rallier le 3e tour. Malheureusement lâchée par sa première de balle de service (37% sur l'ensemble du match), elle n'a pu opposé de résistance plus conséquente. La révélation du tournoi et plus jeune joueuse à rallier un 3e tour de Grand Chelem depuis la Croate Mirjana Lucic 1997 à l'US Open. Mais nul doute que nous la reverrons dans les années à venir.