Anastasia Kuzmina s'impose sur le sprint (F)

Après une petite trêve bien méritée pour les biathlètes, la coupe du monde reprenait du côté d'Oberhof en Allemagne. Le sprint féminin était la première course de 2018, voici ce qu'il faut retenir de cette épreuve:

Anastasia Kuzmina s'impose sur le sprint (F)
Kuzmina assomme une nouvelle fois la concurrence et s'impose largement. (Twitter: @IBU_WC)

Anastasia Kuzmina - Reine du sprint

La slovaque est tout simplement intouchable en sprint en ce début de saison et s'impose en réalisant le 9/10. Malgré une erreur au tir couché, ses temps sur les skis dépassent toutes ses concurrentes avec le même nombre de pénalités. En effet, elle partira Samedi en tête du sprint avec un peu plus de 35 secondes d'avance sur sa première concurrente. Kuzmina remporte son deuxième sprint de la saison après sa première victoire au Grand Bornand et conforte donc son maillot rouge de leader de la spécialité mais aussi le dossard jaune de leader du général de la coupe du monde.

Côté françaises:

Mention spéciale: Une petite pensée pour Julia Simon, la jeune française de 21 ans qui réalisait l'une de ses premières courses en IBU Cup cette saison s'est blessée. Après un premier tir où la française réalise le 4/5 et est donc bien placée, vient alors une montée où Julia va toucher son ski gauche sur sa chaussure droite puis s'arrêter nette et rester au sol de longues minutes. On apprendra plus tard qu'elle aurait sentie une douleur au mollet et nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

Top: Justine Braisaz encore une fois, la jeune française pleine de talent réalise la meilleure course avec un parfait 5/5 au tir couché mais malheureusement un 3/5 au tir debout qui lui enlève la possibilité de jouer le podium. Avec un excellent temps de ski, elle parvient à accrocher une très belle 5ème place.

Encourageant: Trois françaises ont réalisées une course plutôt correcte, avec Anais Bescond pour commencer qui réalise le 7/10 et terminera finalement 21ème. La française déclarera au micro de l'Equipe qu'elle n'était "pas satisfaite" de sa course. Vient ensuite Célia Aymonier qui avait pourtant réalisé une bonne entame en tirant parfaitement sur le couché mais va une nouvelle fois craquer sur le debout avec 3 erreurs. Une nouvelle année et Célia réalise les mêmes erreurs qui a déclaré vouloir "partir du bon pied" elle devra réaliser une belle remontée sur la poursuite si elle veut jouer un top. Célia Aymonier va prendre la 28ème place et peut avoir des regrets puisqu'elle a le 5ème temps de ski. La dernière française a avoir réalisé une course honnête est Anais Chevalier avec un 7/10 au tir, prendra la 36ème place.

Flop: Marie Dorin Habert en méforme depuis le début de la saison enchaîne les mauvais courses. Elle même déclare: "J'ai fait une belle course de m****". Avec un 7/10 au tir elle devra se contenter d'une 53ème place quand on connaît sa qualité ce n'est pas une place qui lui convient et on espère qu'elle trouvera le déclic pour réaliser de meilleures performances.

Autres favorites:

Laura Dahlmeier: L'allemande qui courait à domicile devait avoir un peu plus de pression que d'habitude et va réaliser une course moyenne pour son rang. Avec une pénalité sur chaque tir elle prendra la 13ème place.

Denise Herrmann: De moins en moins bien depuis quelques courses, l'allemande a elle aussi déçu avec seulement le 6/10 au tir elle terminera 45ème.

Kaisa Makarainen: La finlandaise a tout donné mais ça n'a pas suffit pour la première place, elle réalise le 9/10 et terminera seconde de ce sprint.

Dorothea Wierer: L'italienne réalise une belle course avec un 9/10 du côté du tir mais et encore beaucoup trop loin dans les temps de ski pour jouer les premiers rôles et termine 16ème.

Franziska Hildebrand: L'allemande réalise la meilleure performance de son pays avec une excellente 4ème place. Poussée par les clameurs de son public et avec un 9/10 elle va échouer à 7 secondes de la troisième place.

Classement final:

1ère: Kuzmina 22:23                                                                                          2ème: Makarainen (+35,4)                                                                                3ème: Vitkova (+40,1)                                                                                        4ème: Hildebrand (+47)                                                                                    5ème: Braisaz (+53,4)                                                                                        6ème: Nowakowska (+1'07)                                                                              7ème: Domracheva (+1'07)                                                                                8ème: Persson (+1'11)                                                                                      9ème: Ransom (+1'13)                                                                                    10ème: Puskarcikova '+1'16)