Parlons peu... parlons Biathlon

La saison de Biathlon qui a repris ses droits depuis un peu plus d'un mois nous passionne et ce sport peut nous rendre accro. Vavel va donc vous expliquer les rudiments de ce sport, en parlant des différentes courses, des différents types de pénalités ainsi que des dossards.

Parlons peu... parlons Biathlon
Martin Fourcade meilleur biathlète actuel et leader du général de la Coupe du Monde.

Le commencement

Le Biathlon est un sport assez jeune, discipline olympique depuis 1960 et les Jeux Olympiques de Squaw Valley aux États-Unis. On va éviter les phrases un peu barbantes et essayer d'aller à l'essentiel pour que vous compreniez le Biathlon. Ce sport combine deux disciplines, le ski de fond et le tir à la carabine. Si ce sport a pris une ampleur aussi grande ces dernières années, c'est notamment grâce aux grands champions qu'a pu voir naître le Biathlon. Bien évidemment le roi du Biathlon, le norvégien Ole Einar Bjoerndalen surnommé le cannibale est bien plus qu'un simple biathlète, c'est la légende de ce sport. De part son palmarès ahurissant, en étant l'athlète le plus titré des Jeux Olympiques avec 13 médailles glanées mais aussi avec son endurance à concourir sans faille, le norvégien qui va avoir 44 ans le 27 Janvier prochain. Le Biathlon est aussi un sport très apprécié par les français, et c'est compréhensible avec des athlètes comme Martin Fourcade, Marie Dorin Habert, Quentin Fillon Maillet, Justine Braisaz et j'en passe... les fans peuvent vibrer par l'intermédiaire de ces cadors. Si ce sport rentre de plus en plus dans les moeurs c'est aussi grâce à son exposition grandissante aux médias, le Biathlon qui est diffusé en direct et en clair sur la chaine l'Equipe depuis deux ans. En résumé ce sport a toutes les qualités pour devenir incontournable dans les années à venir, de plus le Biathlon sera bien évidemment une épreuve des Jeux Olympiques de Pyeongchang et permettra d'agrandir encore sa visibilité aux yeux du monde.

Les différentes courses

Le sprint: Cette épreuve composée de trois tours avec deux tirs, un premier couché et le second debout consiste à rallier la ligne d'arrivée le plus rapidement possible. Les athlètes s'élancent chacun leur tour avec 30 secondes de décalage entre les participants. C'est la course la plus courte du Biathlon avec 10km pour les hommes et 7,5km pour les femmes.

La poursuite: Cette épreuve fait suite au sprint, l'ordre de passage correspond au classement final du sprint, ce sont d'ailleurs les 60 premiers du sprint qui peuvent participer à cette course. La poursuite comptabilise cinq boucles à parcourir avec deux tirs couché puis deux tirs debout. La distance pour les hommes est de 12,5km tandis que pour les femmes c'est 10km.

L'individuelle: C'est la course la plus ancienne du Biathlon, là aussi les biathlètes s'élancent toutes les 30 secondes et doivent franchir la ligne d'arrivée avec le meilleur temps possible. Ici les tirs s'entrelassent avec un premier tir couché puis un premier tir debout ainsi qu'un second tir couché et un second tir debout. C'est l'épreuve la plus longue avec ses 20km pour les hommes et ses 15km pour les femmes.

La Mass Start: L'épreuve reine du biathlon, la course des fauves, ici les 25 meilleurs athlètes au classement général et les 5 meilleurs du week end partent en même temps selon leur classement. Lors de cette course, les biathlètes vont d'abord réaliser deux tirs couché puis enchaînés deux tirs debout. Cette course fait 15km pour les hommes et 12,5km pour les femmes.

Le relais: Cette course composée de quatres biathlètes d'une même nationalité va voir les pays s'affronter avec une distance par personne de 7,5km pour les hommes et de 6km pour les femmes. Les sportifs qui vont devoir réaliser deux tirs, le premier couché et le second debout. Ils devront ensuite transmettre le relais à leur partenaire en le touchant dans une zone délimitée.

Le relais mixte: Cette course va voir quatre athlètes d'une même nationalité composés de deux femmes et de deux hommes affronter différents pays. Les femmes devront parcourir 6km avec un tir couché et un tir debout, puis les hommes prendront le flambeau avec 7,5km à arpenter, également avec un tir couché et debout.

Cibles et pénalités

Le "pas de tir" est composé de 30 zones qui sont numérotées de 1 à 30. Le biathlète devra blanchir cinq cibles pour réaliser le tir parfait, pour le tir couché le diamètre de la cible est de 4,5cm et pour le tir debout le diamètre sera de 11,5cm. Lors de l'épreuve de l'individuelle, lorsqu'un biathlète manque une cible, une minute de pénalité est automatiquement ajustée à son temps. Pour les épreuves de sprint, poursuite, mass start, si un athlète manque une cible il devra réaliser un tour de pénalité de 150 mètres ce qui correspond environ à 25 secondes. Pour les épreuves de relais, les athlètes ont cinq balles pour blanchir les cibles et trois balles de pioche pour éviter d'aller sur l'anneau de pénalité.

En résumé... Le Biathlon est un sport plutôt facile à comprendre une fois qu'on a assimilé les différentes courses, pénalités qui peuvent exister. De plus, si jamais vous n'avez pas le temps de pouvoir regarder la course, ne vous inquiétez pas ! Un débrief devrait être disponible sur Vavel. Ainsi, vous serez toujours au top de l'actualité !