Räikkönen n'a plus le droit à l'erreur !

Räikkönen vit-il sa dernière saison chez Ferrari ?

Räikkönen n'a plus le droit à l'erreur !
Räikkönen vit-il sa dernière saison chez Ferrari (Photo : Formula 1)

Räikkönen n’a plus de droit à l’erreur

A un an de la fin de son contrat, Räikkönen voit monter la pression de la Scuderia Ferrari. N’ayant aucune victoire cette saison et accusant un retard de 88 points sur son coéquipier, Räikkönen a été rappelé à l’ordre par le grand patron de la marque au Cheval Cabré, Sergio Marchionne. La marque italienne n’est pas satisfaite de la saison de son deuxième pilote malgré des courses plus qu’honorable notamment à Monaco où Räikkönen était en mesure de gagner la course mais un choix, dans l’optique de la course au titre, a fait passer l’allemand Sébastian Vettel devant le finlandais.

4 pilotes pour 1 baquet

Räikkönen pourrait voir son aventure au sein de l’écurie italienne s’arrêter à la fin de la saison. Des premières rumeurs circulent sur son potentiel remplaçant. La rumeur du mexicain Sergio Pérez a été très rapidement remplacée par celle du jeune mais talentueux Max Verstappen. Le néerlandais, ayant de nombreux problèmes avec sa RedBull, souhaiterait partir dans une écurie dans laquelle il aura la possibilité de jouer le titre suprême pour un pilote de course automobile. Une autre possibilité pourrait tenter Ferrari en mettant un pilote expérimenté comme Sébastian Vettel avec un jeunot de la Ferrari driver Académie. Un jeune français (plutôt Monégasque) domine la Formule 2, l’antichambre de la F1. Il s’agit de Charles Leclerc, 19 ans, possédant déjà sa super licence et ayant déjà fait des essais en Hongrie, en Allemagne et au Brésil pour la marque italienne.

Mais il ne faut pas vendre la peau du finlandais avant l’heure, car il est peut-être un des pilotes les plus expérimentés du plateau, et son surnom « Iceman » montre qu’il fera aucun de cadeau pour ses potentiels remplaçants.
 

Qui de ses quatre pilotes aura le privilège (ou pas) de piloter une Ferrari ?