Youth League : résultats des barrages

Ces deux derniers jours avaient lieu les barrages de la Ligue des Champions de la Jeunesse ou Youth League.

Youth League : résultats des barrages

Aucune surprise pour ces barrages de la Youth League, toutes les formations favorites se sont imposées, plus ou moins facilement. Ca passe pour Monaco et Paris, Manchester United et le Real Madrid aussi. Le Red Bull Salzburg, tenant du titre, verra également les huitièmes de finale. 

Qui contre qui ?

La Youth League est une compétition complexe, une explication du système des barrages s'impose. Les huit 2es de la phase de poules de cette Youth League étaient confrontés aux huit équipes championnes de leur pays et qui se sont sortis de la Voie des Champions. Tous les pays membres de l'UEFA envoyaient l'équipe championne en 2017 pour les tours préliminaires de la Youth League. Ces matchs se jouaient en phase aller/retour. Au contraire, les barrages et tous les tours suivants s'effectueront en phase à élimination directe avant le Final Four au stade de Colovray à Nyon, siège de l'UEFA. 

Les clubs français aux tirs au but

En tant que second de poule, l'AS Monaco et le Paris Saint-Germain devaient passés par les barrages. Ils ont eu le plus grand mal à en sortir. Monaco avait tiré au sort l'un des grands centres de formation norvégien, Molde. Les monégasques se sont donc rendus sur la côte ouest de la Norvège pour ces play-offs. 2-2 à la fin du temps réglementaire et c'est finalement la séance de tirs au but qui a décidé du sort des deux équipes. L'ASM s'en sort avec quatre buts contre deux pour Molde, club de la légende Ole Gunnar Solskjaer. Pour le PSG, même scénario. 0-0 et la loterie des penaltys. Réussite similaire pour les clubs français avec la qualification 4-2 de Paris face à l'Ajax Amsterdam.

Les gros n'ont pas flanché

Allons d'abord du côté de la Russie. Le Real Madrid se déplaçait dans un des futurs stades de la Coupe du Monde, à Krasnodar. C'était un premier match de gala pour cette enceinte et le public n'a pas déçu. 32 510 spectateurs, le record pour un match de Youth League a été pulvérisé et cela largement. Sur le terrain, c'est beaucoup moins clinquant. Des occasions de chaque côté mais un 0-0 après 90 minutes. Les jeunes du FK Krasnodar vont finalement cédés aux tirs au but. Le portier madrilène Moha Ramos sort les trois tirs russes et le Real se qualifie 3-0. Quant à Manchester United, leurs U19 jouaient leur qualification à Belgrade face à Brodarac. Ce club est donc champion de Serbie en jeunes mais évolue en troisième division serbe avec ses seniors. Tout s'est effectué en première période puisque le belge Indy Boonen a ouvert le score avant que, 10 minutes plus tard, Tyrell Warren double la mise et clôt le score jusqu'à la fin du match. 

Le dernier vainqueur de la Youth League, le Red Bull Salzburg, accueillait le Sporting CP du côté de la Red Bull Arena de Wals-Siezenheim. Ayant tout écraser sur son passage la saison dernière en sortant coup sur coup Manchester City, le PSG, l'Atletico Madrid, Barcelone et Benfica, les U19 salzbourgeois font de nouveau partis des favoris pour le titre en 2018. Ils ont hier soir signé le carton des barrages en éliminant les portugais 5-2 avec cinq buteurs différents dont Dominik Szoboszlai, hongrois de 17 ans, futur star international d'après certains spécialistes. Le doublé de l'attaquant Elves Baldé n'aura rien changé au synopsis de la rencontre.

Le tirage au sort des huitièmes de finale s'effectuera demain vendredi 8 février à Nyon. Ils auront lieu le 20 et 21 février prochain.

Les autres résultats des barrages :

Inter Milan - Spartak Moscou 3-3 (3-1 après TAB)

Nitra - Feyenoord 2-3

Zeljeznicar - Atletico Madrid 1-3