Festival de la Juventus dans le derby de Turin

La Juventus invaincue en Série A recevait le Torino pour le compte de la 6ème journée. Un derby sous haute tension qui a vu la Vieille Dame l'emportait largement 4-0 face à un Torino complètement dépassé.

Festival de la Juventus dans le derby de Turin
Les joueurs de la Juventus autour de Pjanic auteur du second but. (Twitter: @juventusfc)

La Juventus maîtrise cette première mi-temps

Dans une ambiance ultra chaude à l'Allianz Stadium pour le derby de Turin, c'est les Bianconeri qui vont prendre le meilleur départ grâce à l'inévitable Paulo Dybala. Après une récupération haute de Pjanic, l'argentin prend le ballon aux 30 mètres avant de progresser vers la surface de réparation puis d'enchaîner avec une frappe croisée qui trouve le petit filet de Sirigu (16min). Et comme si le Torino n'avait pas assez mal démaré, les joueurs de Mihajlović vont se retrouver en infériorité numérique. C'est Baselli qui va être exclu après avoir récolté son second carton jaune et va donc laisser ses coéquipiers à 10 pour le restant du match (24min). Et la Vieille Dame va profiter de cet avantage numérique pour prendre d'assaut les cages de Sirigu, le portier italien qui va être battu une seconde fois par Pjanic d'une frappe lumineuse. Le centre initial d'Alex Sandro ne trouve preneur si ce n'est Cuadrado au second poteau qui décale en retrait pour Pjanic celui-ci va réaliser une superbe frappe dans le petit filet de Sirigu (40min). Les Juventini ont donc parfaitement pris en main ce match et ont déjà fait le break après seulement 45 minutes.

Démonstration des Juventini en seconde période

Les Bianconeri vont alourdir le score et donc marquer un troisième but signé Alex Sandro, le brésilien se retrouve seul au premier poteau sur un corner tiré par Pjanic, le défenseur décroise une tête imparable (57min). Les actions pour la Juventus vont s'enchaîner devant les cages du Torino, avec une tête de Benatia à bout portant (66min), une frappe contrée in-extremis de Bernardeschi (67min) ou encore un poteau trouvé par Mandzukic après une frappe de volée (70min). Toutes ces actions en l'espace de trois minutes mais c'était sans compter sur un très grand Sirigu malgré les trois premiers buts encaissés, le portier italien s'est montré important sur de nombreuses parades. Après une nouvelle tentative de Mandzukic en demi-volée (77min) et une volée de Douglas Costa seul au second poteau (89min), c'est finalement Dybala qui va à nouveau battre Sirigu. Au terme d'un jeu en triangle avec Pjanic, Higuain et Dybala, "La Joya" pique son ballon et inscrit son deuxième but de la soirée (90+1min). Le jeune argentin démontre des statistiques impressionnantes pour ce début de championnat avec 10 réalisations pour seulement 6 matchs joués. Paulo Dybala n'est donc plus qu'à une unité de son total de buts de l'an dernier en Série A (11buts). 

La Juventus enchaîne son ascension en Série A avec 6 victoires en 6 matchs et reste à égalité de points avec Naples. Ce mercredi, les Bianconeri joueront leur deuxième match de Ligue des Champions face à l'Olympiakos avant de se déplacer le Dimanche à l'Atalanta de Bergame. Une semaine charnière attend la Vieille Dame et ses joueurs devront se montrer à la hauteur des événements.

Compositions d'équipes:

Juventus de Turin: Buffon - Alex Sandro / Chiellini / Benatia / Lichsteiner - Pjanic / Matuidi (Bentancur 72è) - Costa / Dybala / Cuadrado (Bernardeschi 62è) - Mandzukic (Higuain 80è)

Torino: Sirigu - Ansaldi / Lyanco / N'koulou / De Silvestri - Baselli / Rincon (Gustafsson 75è) - Niang (Boyé 70è) / Ljajic / Falque (Acquah 30è) - Belotti

Italie