Troisième victoire consécutive pour l'Atlético

Après avoir remporté un succès majeur trois jours plus tôt du côté de San Mamés (1-2 contre l'Athletic Bilbao), les Colchoneros recevaient Séville dans leur nouveau stade le Wanda Metropolitano et se sont imposés 2-0.

Troisième victoire consécutive pour l'Atlético
Carrasco et Griezmann, les deux buteurs de cette rencontre. (Twitter: @Atleti_France

Un manque de justesse flagrant en première période

Les deux formations sont peu inspirées en ce début d'après-midi notamment offensivement, les joueurs n'arrivent pas à se trouver, à combiner ensemble pour essayer de créer des décalages. Il y a un manque flagrant de justesse technique pour pouvoir espérer inquiéter les deux gardiens respectifs. On pourra noter quand même que les deux équipes ont touché les montants chacun à leur tour. Ce sont les Sévillans qui ont trouvé le poteau droit par l'intermédiaire de Sarabia après un centre doublement contré par Vrsaljko puis Savic (12min). Les Colchoneros ont répliqué après une passe en profondeur à l'intention de Carrasco, le belge provoque son défenseur avant de centrer en rentrait pour Filipe Luis qui frappe en demi volée et qui voit son tir repoussé par la barre transversale (18min). Voilà les deux seules actions dangereuses de cette première mi-temps, c'est très pauvre quand on connaît la qualité des deux formations qui jouent les premières places en Liga. Il y a énormément de pertes de balles des deux côtés à cause d'une certaine approximation générale mais aussi grâce à un pressing qui va gêner les relances adverses.

L'Atlético a su être opportuniste et réaliste

Et on peut dire que les Colchoneros seront largement mieux repartis, avec l'ouverture de score de Carrasco dès le début de la seconde mi-temps. Après une passe en profondeur de Vietto pour Carrasco, N'Zonzi rate complètement sa passe pour son gardien, le belge avait tout anticipé et récupère le ballon avant de dribbler le gardien puis de marquer dans le but vide (46min). Malgré cette ouverture du score, les Sévillans ne vont pas forcément réagir et vont avoir le plus grand mal pour se procurer des occasions de buts. L'Atlético va en profiter pour se mettre à l'abri après une bonne séquence de conservation de balle c'est Griezmann qui va permettre au Colchoneros de faire le break. L'international français va tacler un ballon pour garder celui-ci qui arrive sur Filipe Luis. Ce dernier remise directement sur Griezmann qui conclut d'une frappe lucide entre les jambes de Rico (70min). Le reste du match va nous montrer une équipe madrilène gérer son avantage au score et une équipe de Séville insipide aux abords de la surface de réparation des Colchoneros. 

L'Atlético s'impose donc logiquement 2-0 et grimpe sur la deuxième marche du podium de la Liga à 1 points du FC Barcelone (avant leur rencontre contre Girona ce soir). Les Colchoneros auront eu du mal en première mi-temps mais auront su trouver les opportunités pour pouvoir remporter ce match. Ce Mercredi, ils auront fort à faire face au Chelsea d'Antonio Conte en Ligue des Champions, un premier gros choc pour la première de l'Atléti dans son nouveau stade dans cette compétition.

Compositions d'équipes:

Atlético de Madrid: Oblak - Filipe Luis / Lucas / Savic / Vrsaljko - Carrasco (Gameiro 81è) / Gabi / Koke / Niguez - Griezmann (Thomas 72è) / Vietto (Correa 56è)

Séville: Rico - Carole / Lenglet / Carrico / Mercado (Krohn-Dehli 77è) - N'Zonzi / Banega - Sarabia (Correa 58è) / Vazquez / Navas - Muriel (Ben Yedder 68è)

Espagne