Luis Zubeldia prend les rênes d’Alavès

Sans entraîneur depuis la fin du mois de mai, le Deportivo Alavès a officialisé ce samedi la nomination de Luis Zubeldia à la tête du club.

Luis Zubeldia prend les rênes d’Alavès
Luis Zubeldia nouveau coach du Deportivo Alaves (Crédit : fdpradio)

Après avoir effectué un retour fracassant en Liga en terminant à la 9e place du championnat, le tout magnifié par une finale de Coupe du Roi (perdue 3-1 face à Barcelone), le Deportivo Alavè s’est retrouvé sans coach suite au départ de Mauricio Pellegrino deux jours après cette fameuse finale. Le coach argentin avait signé pour une saison l’été précédent, plus une en option. Il a donc décidé de quitte le club, et les dirigeants de Deportivo ont donc dû aller chercher un autre homme pour prendre la direction du navire du club de Vitoria. Cet homme, ce sera Luis Zubeldia.

Première expérience européenne

Très peu connu en Europe, ce jeune entraîneur de seulement 36 ans a d’abord été un joueur prometteur. International dans les équipes de jeune de la sélection argentine, il est un des grands espoirs du club de Lanus, et dispute ainsi plusieurs matchs avec l’équipe première. Malheureusement, sa trajectoire sera brisée à seulement 23 ans suite à une blessure. Cela lui a donc permis de débuter tô, et il possède ainsi une expérience solide, qu’il s’est forgé ces dernières années sur le continent américain. Il a ainsi dirigé six équipes dans quatre pays différents (Argentine, Équateur, Mexique et Colombie). Depuis ses débuts convaincants à Lanus en 2008 où il devient alors le plus jeune entraîneur de l’histoire du championnat argentin, il a enchaîné des expériences variées lors desquelles il a toujours réussi à maintenir un niveau de résultats corrects. Ce fut le cas au LDU Quito, à qui il a fait gagner le tournoi d’ouverture du championnat équatorien il y a deux ans, mais aussi ces derniers mois, du côté de L’independiente de Medellin, club colombien avec lequel il a remporté 13 des 20 matchs de championnat.

S’il part sur une bonne note, ce ne fut pas toujours le cas. Ses fins d’expérience avec le Racing Club et Santos Laguna furent très compliquées puisque dans les deux cas il fut viré après un début de saison sans victoires. Malgré tout, son expérience globale est plutôt une réussite, et il n’y ar ien d’étonnant à ce que les portes de l’Europe s’ouvrent à lui. En débarquant à Vitoria, le coach argentin va retrouver une équipe qui sort d’une saison solide pour son retour en Liga, et un effectif intéressant. Il dirigera donc la deuxième saison consécutive du Deportivo Alavès au sein de l’élite espagnole. Une saison réputée comme difficile pour un ex-promu. Et donc un défi idéal pour un jeune coach ayant envie de faire ses preuves à un niveau supérieur.


Share on Facebook