Bundesliga / J5 : Dortmund ne laisse rien passer, Cologne au fond du gouffre

Suite et fin de la cinquième journée de Bundesliga ce mercredi. Vainqueur à Hambourg, le Borussia Dortmund profite de la contre-performance de Hanovre pour prendre seul les commandes du championnat. En bas de classement Cologne a encore perdu, tandis que Leverkusen a rechuté après son succès du weekend.

Bundesliga / J5 : Dortmund ne laisse rien passer, Cologne au fond du gouffre
Le BVB est seul leader de Bundesliga (Crédit : Twitter @BVB)

Après avoir vécu un été agité suite au transfert avorté de Pierre-Emerick Aubameyang, et la saga Ousmane Dembélé, le Borussia Dortmund est en train de montrer que tout cela ne l’a pas perturbé, bien au contraire. Comme depuis la reprise, le BVB a été impérial sur la pelouse de Hambourg. Le HSV n’a ainsi jamais été en mesure d’inquiéter son adversaire. Après une tête d’Aubameyang qui s’écrase sur la barre au quart d’heure de jeu, c’est finalement Shinji Kagawa qui ouvre le score à la 24e. A l’heure de jeu, Aubameyang vient faire le break avant que Pulisic ne scelle l’issue du match dans le dernier quart d’heure d’une magnifique frappe. Les hommes de Peter Bosz l’emportent donc 3-0. Après cinq journées de championnat, l’ancien coach de l’Ajax réussit un exploit formidable puisque son équipe n’a toujours pas concédé de but alors que c’était là le point faible prncipal de l’équipe sous Thomas Tuchel ! A noter que l’ancien parisien Dan-Axel Zagadou était une nouvelle fois titulaire au poste de latéral gauche.

Mark Uth délivre Hoffenheim

En déplacement à Fribourg, Hanovre pouvait resté co-leader en cas de victoire, mais les hommes de Breteinreiter n’ont pas été en mesure de tenir la cadence. Malmenés par une vaillante équipe locale, le H96 parvient à ouvrir le score par le biais de Martin Harnik à l’heure de jeu sans que cela ne soit forcément mérité. Quelques minutes auparavant, Niederlechner avait raté un penalty pour son équipe, et finalement Fribourg va aller chercher un point amplement mérité dans les dernières minutes grâce à une tête de Pedersen.

Avec ce nul, Hanovre ne reste même pas sur le podium puisque Hoffenheim s’est arraché à Mayence pour s’emparer de la 3e place. Mené 2-0 après des buts de Latza et Muto dans le premier quart d’heure, le TSG va parvenir à rétablir l’égalité avant la mi-temps suite à une belle frappe d’Amiri, et une reprise de la tête gagnante de Sandro Wagner sur corner. Malgré tout, le second acte ne va pas être une partie de plaisir pour Julian Nageslmann. Sur son banc, le coach du dernier 4e de Bundesliga va trembler, mais peut compter sur un énorme Oliver Baumann pour repousser les tentatives de Brosinski et Samperio. Finalement, dans le temps additionnel, Mark Uth vient en véritable renard porter un coup fatal permettant à Hoffenheim de l’emporter 3-2 de façon inespérée.

 

Cologne n’y arrive vraiment pas

Vainqueur de Fribourg 4-0 ce weekend, le Bayer Leverkusen pensait enfin avoir lancé sa saison après trois premières journées compliquées. Sauf qu’à Berlin, le finaliste de la Ligue des Champions 2002 a rechuté. La faute à une entame de match catastrophique. Au bout de 25 minutes de jeu, le Hertha menait déjà 2-0 grâce à des buts de Leckie et Kalou, servis à chaque fois par Ibisevic. Malgré la maîtrise du ballon (62%) et plus de tentatives, le Bayer ne réussira jamais à revenir même si Julian Brandt parvient à réduire le score en fin de partie. Leverkusen s’incline 2-1 et reste englué en deuxième partie de tableau.

La situation du Bayer est inquiétante, mais du côté de Cologne on donnerait sans doute beaucoup pour l'échanger. En effet, l’ancien club d’Anthony Modeste a perdu pour la cinquième fois en autant de journées. Cette fois, c’est Francfort qui est venu glaner trois points face à une équipe à l’agonie. Un penalty du Français Sébastien Haller (22e) aura suffi à l’Eintracht même si ce sont les locaux qui se sont procurés le plus de situations, à l’image d’Osako, auteur d’un gros raté dans le dernier quart d’heure. L’urgence se fait déjà ressentir à Cologne avant d’aborder un déplacement délicat à Hanovre, encore invaincu cette saison.