Mais que se passe-t-il au Legia Varsovie ?

Tout le monde connaît le Legia Varsovie. Présent l’an passé aux stades des phases de poules de la Ligue des Champions, le club Polonais n’est cette saison pas dans une très bonne phase. Retour sur la situation hors du commun du club de la capitale.

Mais que se passe-t-il au Legia Varsovie ?
Un tifo des supporters du Legia en Coupe de Pologne

Tout le monde connaît le Legia Varsovie. Présent l’an passé aux stades des phases de poules de la Ligue des Champions, le club Polonais n’est cette saison pas dans une très bonne phase. Retour sur la situation hors du commun du club de la capitale.

Sur le terrain

Sur le terrain, d’abord, la situation du Legia Varsovie n’est pas brillante. Déjà largué en championnat, à une honteuse huitième place, le Legia pointe à six points du leader, le Gornik Zabre. Et ce après onze journée d’Ekstraklasa. A ce bilan pas très glorieux, on peut ajouter une défaite en finale de SuperPuchar, l’équivalent polonais du Trophée des Champions, contre le petit poucet de l’Arka Gdynia. Une défaite aux tirs au but, comme un premier symbole de la faiblesse du champion de Pologne en titre. Les hommes de Romeo Jozak, qui a remplacé Jacek Magiera, licencié il y a quelques semaines, peinent à trouver la bonne formule. Dans un Józef Piłsudski toujours garant d’un réel avantage à domicile, les légionnaires peinent en effet à trouver la faille et à produire un jeu attrayant. Les mauvaises performances se succèdent, et la leçon ne semble pas être comprise par les joueurs. Ce n’est pas en jouant mal qu’ils obtiendront des performances de haut vol.

Surtout que ces performances pitoyables sont celles d’un club qui devrait largement dominer le championnat. En effet, le budget du Legia Varsovie est comparable à celui du Paris Saint-Germain en Ligue 1 par rapport au reste de l’Ekstraklasa. Et ce sans avoir d’AS Monaco à la deuxième place. En plus, le Legia n’a pas réussi à bien capitaliser sur sa bonne saison passée (poules de Ligue des Champions – vainqueur du championnat). En effet, le club a piteusement échoué lors du troisième tour préliminaire de Ligue des Champions puis lors des barrages de Ligue Europa. Un échec indigne de son rang. Et un échec qui a fait qu’aucun club polonais n’est présent en phases de groupe de Ligue Europa cette saison. Un statut indigne pour une nation qui pointe devant la France au classement FIFA. Et qui a dans son championnat quelques diamants bruts à polir.

Et en dehors

En dehors du terrain, le bilan est d’autant plus catastrophique pour le Legia Varsovie que la gestion est désastreuse. Le président du club est ainsi parti des tribunes le week-end dernier après le troisième but encaissé par les siens. Et surtout, la gestion effectuée par le nouvel entraîneur, Romeo Jozak, est incompréhensible. Après avoir publiquement critiqué ses joueurs en conférence de presse, il a de nouveau refusé de les défendre au cours d’une interview. Et il a notamment été critiqué pour son coaching un peu catastrophique lors de la défaite des siens trois buts à zéro à Poznan. Mais le plus grave ne vient sans doute pas des décisions effectuées par le coach croate, ou de celles de son prédécesseur Jacek Magiera. Elles viennent surement de ce qui est en temps normal le plus grand soutien, le réel douzième homme : les supporters du Legia Varsovie.

En effet, ces derniers sont venus s’en prendre aux joueurs. Au retour de Poznan, sur un parking, ils ont été pris à partie par quelques supporters. Aleksandar Vukovic notamment, adjoint de Romeo Jozak, a été roué de coups par les supporters, ainsi que quelques joueurs du club qui a vu par le passé Kazimierz Deyna dans ses rangs. Cet événement a eu un énorme retentissement. Et les joueurs sont très impactés par cet acte qui n’a rien à faire dans la vie aussi bien sportive que privée. Plusieurs d’entre eux ont ainsi annoncé à leurs proches et donc par conséquent à la presse qu’ils songeaient à résilier leur contrat. Quoi qu’il en soit, et bien que le Legia Varsovie n’aie pas confirmé la nouvelle, ni effectué le moindre communiqué à propos, ce nouvel incident extra-sportif ne va pas aider le Legia à remonter la mauvaise pente dans laquelle il s’est engagé.

Football International