Amiens SC 0-2 ASSE : Les Verts retrouvent des couleurs !

Après 3 victoires à domicile et 3 défaites à l'extérieur, Saint-Étienne se déplaçait au Stade de la Licorne pour y affronter Amiens. Malgré un match aller remporté facilement (3-0), les Verts doivent briser cette série noire de désillusions à l'extérieur (la dernière victoire des Verts à l'extérieur remonte déjà au 16 septembre 2017 avec une victoire 0-1 à Dijon). Retour sur le match de la 24ème journée de Ligue 1 qui opposait l'Amiens SC à l'AS Saint-Étienne.Au programme : résumé et statistiques !

Amiens SC 0-2 ASSE : Les Verts retrouvent des couleurs !
Robert Beric, Loïc Perrin et Neven Subotic venant féliciter Mathieu Debuchy pour son premier but sous le maillot vert (Source : ASSE)

Après un excellent mercato réalisé par l'AS Saint-Étienne, les Verts de Jean-Louis Gasset devaient désormais confirmer sur le terrain ce soir, au stade de la Licorne. Mais les Verts n'aiment pas voyager. Avec sept défaites, deux éliminations en coupes et un match nul, les résultats des Verts à l'extérieur sont terribles. La dernière victoire de l'ASSE à l'extérieur remonte déjà au 16 septembre dernier. Avec une précieuse victoire obtenu face à Caen le week-end dernier, les Verts devaient enchaîner pour ainsi espérer continuer leurs remontée au classement.

Les Verts dominent ce début de match, sans pour autant inquiéter Régis Gurtner. La première occasion stéphanoise arrive cinq minutes après le coup d'envoi. Mathieu Debuchy, qui fête par ailleurs sa première titularisation sous le maillot vert, remise de la tête mais Loïc Perrin est ensuite trop court pour reprendre et Bakaye Dibassy finit par dégager au loin (5'). Le premier tir de la rencontre est pourtant pour les hommes de Christophe Pélissier. Harisson Manzala s'infiltre sur la gauche de la surface et tente une frappe du droit au premier poteau. Sa tentative n'est pas dangereuse et finit à gauche du but de Stéphane Ruffier (15'). La première grosse occasion de ce match arrive quelques minutes plus tard. Neven Subotic alerte Robert Beric en profondeur d'une merveille de ballon. Couvert par la défense amiénoise, le Slovène se présente seul face à Gurtner. Mais le buteur de l'ASSE ne réussit pas à conclure et bute sur le portier amiénois (19'). Mathieu Debuchy est très en forme pour son premier match. Le latéral droit obtient un contre favorable, rentre dans la surface et cherche à tromper Gurtner d'une frappe piquée. Mais c'est facilement stoppé par Régis Gurtner (33'). Dans la foulée, le nouveau latéral droit des Verts va encore être à l'origine de cette nouvelle phase offensive stéphanoise. Mathieu Debuchy accélère côté droit et centre fort devant le but. Robert Beric est présent pour reprendre au deuxième poteau mais c'est capté par Régis Gurtner avant que le ballon n'arrive à destination (34'). Quelques minutes plus tard, Kévin Monnet-Paquet s'infiltre dans la surface amienoise, mais s'écroule à la suite d'un contact avec Khaled Adenon. L'arbitre ne bronche pas, pourtant on voit bien au ralenti que le contact est réel. Les Picards s'en sortent bien sur ce coup-ci (39'). Juste avant la mi-temps, Neven Subotic sert Rémy Cabella. Le milieu stéphanois accélére et tente sa chance de loin. Ça passe largement au-dessus de la transversale de Régis Gurtner (45').

À la pause, l'AS Saint-Étienne a mis la main sur cette rencontre mais n'apporte que trop rarement le danger sur le but de Régis Gurtner. Robert Beric a raté la plus grosse occasion de ces quarante-cinq premières minutes, en perdant son duel, seul, face au gardien. Les amiénois sont acculés dans leur moitié de terrain et tiennent le choc en défense, profitant des maladresses adverses. Les statistiques à la mi-temps sont largement en faveur de l'équipe dirigée par Jean-Louis Gasset : 68% de possession pour les Verts, 8 tirs (dont 1 cadré) contre 2 (dont aucun cadré), 308 passes réussies pour l'ASSE contre seulement 94 pour les hommes de Christophe Pélissier.

Les Verts repartent avec les mêmes intentions en seconde période. Saint-Étienne fait tourner le ballon et Amiens tente de sortir de ses bases, sans grand succès. Jonathan Bamba sert Rémy Cabella sur le côté gauche. Ce dernier accélère, élimine son vis-à-vis d'un superbe passement de jambes, et centre en retrait. C'est repoussé par la défense adverse. (49'). Quelques minutes plus tard, Robert Beric se retrouve dos au but à l'entrée de la surface. Il décale Bamba côté droit qui sert Debuchy. Le latéral français centre et trouve Cabella dans la surface qui ne parvient pas à mettre de la puissance dans sa tête (53'). À l'heure de jeu, Rémy Cabella profite d'une mésentente dans la moitié de terrain d'Amiens pour récupérer le ballon et servir Robert Beric à l'entrée de la surface. Seul face au but plein axe, le Slovène rate complètement sa frappe qui passe à gauche du but de Gurtner (60'). Les Verts poussent mais Amiens et Régis Gurtner ne rompent pas. Quelques minutes après l'heure de jeu, Jonathan Bamba joue rapidement un corner à deux, côté gauche, avec Rémy Cabella qui temporise et lui redonne en retrait. Jonathan Bamba décoche alors un tir tendu que Gurtner repousse sur Mathieu Debuchy. Le défenseur frappe en force et trouve la lucarne ! Les Verts trouvent enfin la faille et sont logiquement récompensés (62'). Mais les hommes de Jean-Louis Gasset ne comptent pas s'arrêter là. Jean-Louis Gasset lance Romain Hamouma à la place d'un Robert Beric décevant ce soir (65'). Suite à une mauvaise relance, Rémy Cabella hérite du ballon et lance Romain Hamouma seul face à Gurtner. Le nouvel entrant perd à son tour son duel face au gardien amiénois ! On était tout proche du K-O (66'). Un peu moins de vingt minutes avant la fin de ce match et Jean-Louis Gasset décide de densifier son milieu de terrain en faisant rentrer Vincent Pajot à la place de Kévin Monnet-Paquet (73'). Mathieu Debuchy, dans tous les bons coups ce soir, sert Rémy Cabella dans la surface qui trouve parfaitement Jontathan Bamba seul aux six mètres. Le plat du pied en pivot du Français s'envole au-dessus de la transversale de Régis Gurtner ! Les Verts gâchent une nouvelle fois une très belle occasion de faire le break (77'). Dix minutes avant la fin de ce match, Jean-Louis Gasset effectue son dernier changement et fait rentrer Assane Diousse à la place de Yann M'Vila (81'). Les amiénois commencent à s'enhardir et à explorer la moitié de terrain stéphanoise, sans pour autant se montrer dangereux. Les Verts, eux, sont de plus en plus dangereux. Cinq minutes avant la fin de cette rencontre, Mathieu Debuchy va au pressing côté droit et trouve Vincent Pajot dans la surface d'une superbe louche. Le milieu centre devant le but pour Cabella qui marque à bout portant du plat du pied droit ! Le break est fait. C'est le deuxième but de Rémy Cabella cette saison avec Saint-Étienne (85'). Les 600 supporters stéphanois ayant fait le déplacement jusqu'à Amiens, déjà très actifs durant le match, exultent. Après les trois minutes de temps additionnel, l'arbitre siffle et met un terme à cette rencontre.

Saint-Étienne s'impose logiquement au terme d'un match maitrisé de bout en bout (16 tirs pour les Verts contre 8 pour les amiénois, 489 passes réussies pour l'ASSE contre 246 pour les Picards, 63% possession pour Sainté). Emmenés par un très grand Debuchy, les Verts sont longtemps restés à portée d'Amiens à cause des ratés de Robert Beric ou de Romain Hamouma. Les amiénois n'ont pas cadré une seule frappe dans ce match et se sont réveillés trop tardivement pour espérer un autre résultat. Grâce à cette victoire, l'ASSE remonte à la onzième place. Amiens, en revanche, descend à la dix-septième place, à égalité de points avec le LOSC, barragiste. Le prochain rendez-vous des Verts aura donc lieu vendredi prochain, au Chaudron avec la réception de l'OM. Un match qui s'annonce d'ores et déjà compliqué pour les stéphanois qui devront également faire sans Rémy Cabella. En revanche, l'ASSE récupérera Paul-Georges Ntep.