FC Metz 3-0 ASSE : Sainté replonge

Vavel revient sur la rencontre de la 21ème journée de Ligue 1 qui opposait le FC Metz à l'ASSE mercredi soir (19h). Au programme : résumé du match et statistiques !

FC Metz 3-0 ASSE : Sainté replonge
Romain Hamouma, au premier plan et Assane Diousse, dépités (Source : L'Équipe)

Après un excellent début d'année avec deux victoires en deux matchs, l'AS Saint-Étienne se déplaçait au Stade Saint Symphorien pour affronter le FC Metz, lanterne rouge de notre championnat qui reste sur quatre matchs sans défaite. Pour confirmer son bon début d'année, l'ASSE emmenée par un Yann M'Vila qui fêtait sa première titularisation se devait de s'imposer pour remonter au classement.

Les match commence assez doucement, les deux équipes s'observent et ne prennent pas de risques durant les premières minutes. Les premières offensives sont messines. Tout d'abord, sur un corner frappé par Dossevi, Emmanuel Rivière reprend de la tête au premier poteau. Romain Hamouma sauve sur sa ligne et empêche l'ancien stéphanois d'ouvrir le score (7'). Le bloc messin est de plus en plus haut et le pressing messin va finir par payer. Après un long ballon aérien, Cheick M'Bengue ne veut pas prendre de risques et redonne le ballon à son gardien. La passe n'est pas appuyée et Dossevi intercepte le ballon. Il entre dans la surface, dribble Jessy Moulin mais ce dernier le fauche. Pénalty et carton jaune pour le portier stépahnois. Emmanuel Rivière s'élance et ne tremble pas pour prendre son ex-coéquipier à contre-pied. 1-0 pour le FC Metz (13'). Quelques instants plus tard, Loïc Perrin va commettre à son tour une énorme erreur défensive. Le capitaine stéphanois n'appuie également pas sa passe, cela profite à Nolan Roux qui sert sur le côté droit Matthieu Dossevi qui n'a plus qu'à ajuster Jessy Moulin d'une frappe croisée. Après un quart d'heure de jeu, et deux grossières erreurs défensives, le FC Metz mène déjà deux buts à zéro (16'). Mais Metz ne va pas s'arrêter pour autant. Julien Palmieri, seul au deuxième poteau, reprend d'une volée du plat du pied gauche un centre venu de la droite. Loïc Perrin puis Jessy Moulin sauvent les Verts (19'). Dans la foulée, Nolan Roux puis Emmanuel Rivière butent sur un Jessy Moulin, martelé (21'). Après un début de match cauchemardesque, Sainté n'arrive toujours pas à rentrer dans son match. Renaud Cohade, pas attaqué sur le côté droit, centre pour Emmanuel Rivière. L'attaquant messin reprend d'une reprise de volée du droit et oblige Jessy Moulin à réaliser une superbe manchette. Le ballon reviendra sur Rivière qui reprendra de la tête mais Jessy Moulin s'interpose encore une fois et capte le ballon en deux temps (27'). Après une demi-heure de jeu, le FC Metz a tenté déjà à neuf reprises contre aucune pour les stéphanois. La dernière occassion messine avant la pause interviendra peu après la demi-heure de jeu. À l'entrée de la surface, Milicevic trouve Matthieu Dossevi sur la droite de la surface. Le centre du Togolais est repris du bout du pied par Emmanuel Rivière. Le ballon finira à côté de la cage de Jessy Moulin (33'). Après un tacle par derrière sur Nolan Roux, Bryan Dabo ne reçoit qu'un carton jaune (37'). C'est le geste de trop pour Jean-Louis Gasset qui le sort, remplacé par Robert Beric peu avant la mi-temps (40'). Sainté se procure sa seule occasion juste avant la mi-temps. Robert Beric part dans la profondeur, rentre dans la surface puis tente une frappe. Kawashima stoppe le tir du slovène mais le ballon reste stéphanois. Jonathan Bamba trouve Romain Hamouma mais le portier messin s'impose une nouvelle fois sur cette frappe à bout portant (44').

Bien aidé par l'apathie de la défense stéphanoise, Metz mène logiquement à la pause. Sans Jessy Moulin, auteur de plusieurs parades décisives, l'addition aurait même pu être plus corsée. À la mi-temps, les statistiques sont révélatrices : quatorze tirs (dont quatre cadrés) pour le FC Metz contre seulement deux tirs pour les Verts. Paradoxalement, ce sont les stéphanois qui ont la possession du ballon (57%).

En deuxième mi-temps, les Verts vont revenir avec de meilleures intentions sans forcément se procurer d'occasions franches. Peu avant l'heure de jeu, Rémy Cabella trouve Loïc Perrin sur la gauche de la surface. Le capitaine stéphanois enroule une frappe repoussée des deux poings par le gardien messin (57'). Par la suite, sur un corner obtenu par Milicevic, Emmanuel Rivière reprend de la tête. Sa tentative passera juste à côté du montant de Jessy Moulin (62'). Après un peu plus d'une heure de jeu, Jean-Louis Gasset décide de sortir sa nouvelle recrue, Yann M'Vila. Une prestation jugée suffisante et comme "seule éclaircie de la soirée" son coach. Il est remplacé par Hernani (67'). Dix minutes plus tard, Julien Palmieri centre vers le second poteau. Milicevic, seul au deuxième poteau, remet de la tête pour Nolan Roux qui vient à son tour punir son ancien club. Jessy Moulin ne peut rien faire, et le FC Metz mène trois buts à zéro (77'). Cinq minutes plus tard, Hernani laisse traîner son pied sur Poblette et est sanctionné d'un carton jaune (83'). Dans la foulée, le milieu stéphanois commet une nouvelle faute et tacle par derrière Nolan Roux. L'arbitre n'hésite pas et lui adresse un second carton jaune, synonyme d'exclusion (85'). Une soirée cauchemardesque jusqu'au bout pour les stéphanois. Après deux minutes de temps additionnel, l'arbitre met fin au calvaire.

Malgré un bon Jessy Moulin, Saint-Étienne retombe dans ses travers dans ses travers après cette cinglante défaite. Après cette défaite, l'ASSE voit la zone rouge se rapprocher de nouveau. Saint-Étienne n'a remporté que deux de ses douze derniers déplacements en Ligue 1. Désormais, il faudra espérer accrocher un point à l'Allianz-Riviera, dimanche. Pour ça, il faudra en revanche montrer un bien meilleur visage à tous les niveaux.