Une perte méritant un salto arrière pour l’ASSE

L’AS Sainte-Étienne (ASSE) a perdu deux à un lors de son match contre FC Nantes aujourd’hui. Le match a du être trop accablant pour Benjamin Corgnet puisqu’il a fini par faire un salto arrière avant d’atterrir à plein ventre, après avoir trébuché. Ce match fut la septième victoire de la saison du FC Nantes.

Une perte méritant un salto arrière pour l’ASSE
L'ASSE participent au moment de silence. | Image: l'ASSE.
FC Nantes
2 1
AS Saint-Étienne
FC Nantes: RIOU (CAP.) - SABALY, DJIDJI, VIZCARRONDO, LENJANI -, B. TOURÉ, GILLET - ADRYAN (BEDOYA MIN. 64) , BAMMOU (SIGTHORSSON MIN. 69) , THOMASSON - AUDEL (ILOKI MIN. 69).
AS Saint-Étienne: RUFFIER - THÉOPHILE-CATHERINE, BAYAL SALL (CAP.), POGBA, BRISON - PAJOT (CLÉMENT MIN. 45) , LEMOINE - ROUX (MAUPAY MIN. 83), EYSSERIC (CORGNET MIN. 62), HAMOUMA - SODERLUND.
SCORE: 0-1, MIN. 13, ROUX. 1-1, MIN. 30, AUDEL. 2-1, MIN. 75, SIGTHORSSON.
ARBITRE: CHAMPIONAT DE FRANCE: LE MATCH A EU LIEU AU STADE DE LA BEAUJOIRE À NANTES. IL Y AVAIT ENVIRON 25, 000 SPECTATEURS.

En gros

L’AS Sainte-Étienne (ASSE) a perdu deux à un lors de son match contre FC Nantes aujourd’hui.

Le match a du être trop accablant pour Benjamin Corgnet puisqu’il a fini par faire un salto arrière avant d’atterrir à plein ventre, après avoir trébuché. Ce match fut la septième victoire de la saison du FC Nantes.

La première mi-temps

Le match se passe dans le Stade de la Beaujoire à Nantes. La foule est couverte d’un rideau de sacs en plastique jaune, blanc, gris, et noir. L’énergie des supporteurs du FC Nantes fait vibrer l’estrade. Les cris se calment tout à coup pour un moment de silence en hommage à Guy Scherrer, l’ancien président du FC Nantes.

Au son du sifflet, Nantes se met à l’attaque. Les drapeaux du FC Nantes font des vagues parmi les spectateurs. La défense de l’ASSE est marquée par un automatisme très efficace.

La première intervention a été réalisée par Florentin Pogba à la défense de Saint-Étienne. Ensuite,  Nolan Roux de l’ASSE fonce vers le filet, mais il se fait trébucher par Rémy Riou, le gardien du FC Nantes. Par suite, FC Nantes a du subir un penalty, et l’ASSE ont eu leur premier et dernier but du match.

Cela étant dit, la défense de l’ASSE était incontestablement forte. Stéphane Ruffier, le gardien de l’ASSE, a bloqué les coups de quatre attaquants du FC Nantes. Cependant, leur défense n’a pas été assez solide. Johan Audel a marqué le premier but du match pour FC Nantes.

« J’ai la chance de marquer mon premier but de la saison. Ça fait plaisir, » Audel raconte à beIN Sports.

En fait, il a sorti une caméra de l’estrade afin de prendre la foule en portrait lorsqu’elle réjouissait de son but. L’an passé, Audel a participé à 24 matches de la Ligue 1, et il a marqué qu’un seul but. C’est un bon début de saison pour cet athlète.

La première mi-temps se termine avec une grande intervention de Vicent Pajot, de l’ASSE. Pajot s’est lancé dans la trajectoire du ballon afin de lui donner un coup de tête.

La deuxième mi-temps

La deuxième mi-temps a commencé avec le deuxième but du FC Nantes. Kolbeinn Sigthorsson a chargé tout droit vers le filet, et avec un coup, il marque le deuxième but du match pour son équipe.

Malgré son opposition, la défense de l’ASSE n’a jamais cessé. Jessy Moulin, gardien pour l’ASSE, a intercepté un grand coup de moitié terrain de la part d’Alejandro Bedoya.

Lors d’un entrevu avec beIN Sports après le match, Jérémy Clément de l’ASSE dit : « On a prit deux but évitables. »

Pierre Wolff est un étudiant nantais qui a entendu parler de la victoire du FC Nantes.

Il dit, "c'est une grande fierté pour Nantes de monter en vigueur." 

De toute façon, le drapeau du FC Nantes a été tenu en hauteur, par ses supporteurs, après ce match.


Share on Facebook