Stade Rennais FC - Angers SCO (1 - 0) : Rennes dans le money time

Pour le compte de la 23ème journée, Rennes recevait son voisin angevin avec l’envie de retrouver le chemin de la victoire à domicile après la lourde défaite face à Marseille la semaine passée.

Stade Rennais FC - Angers SCO (1 - 0) : Rennes dans le money time
Bourigeaud sort vainqueur devant Mangani (Sources image : Goal.com)
Stade Rennais FC
1 0
Angers SCO

Dans la lignée du bon match de mercredi face à Lille, Sabri Lamouchi avait décidé de reconduire la même équipe à l’exception de Gourcuff, laissé au repos et Zeffane, remplaçant.

La rencontre commença sur un petit rythme. Les coéquipiers d’André furent les premiers à se créer une occasion. Suite à un centre de Traoré, Hunou reprenait de la tête mais manquait complètement le cadre (3’). Les rennais continuèrent à attaquer et crurent ouvrir le score par l’intermédiaire de Gélin qui, de 25 mètres, vit sa frappe raser la barre transversale. Puis, les spectateurs du Roazhon Park n'eurent plus rien à se mettre sous la dent. Les "rouge et noir" possédèrent stérilement le ballon (65 %) face à des angevins cherchant seulement à défendre afin de préserver le match nul. La fin du premier acte fut marqué par l’expulsion d’Oniangué, côté blanc et noir, sanctionné d'un deuxième carton jaune pour un tacle à retardement sur Baal.

La stat de la première période : 6 cartons jaunes et 1 carton rouge témoigne de la bataille menée au milieu de terrain.

La deuxième mi-temps fut également d’une grande pauvreté. Les hommes de Stéphane Moulin à 10 continuèrent de défendre en bloc et le SRFC peinait à trouver des solutions. Le SCO parvint même à se montrer dangereux sur un coup-franc plein axe aux 18 mètres contré par le mur rennais (57’) et une frappe de Mangani facilement captée par Koubek (62’). La période la plus chaude du match intervint entre la 65ème et la 80ème minute. D’abord, Bourigeaud vit sa frappe claquée en corner par Michel, gardien remplaçant de Butelle sorti en première période sur blessure. Puis, Léa-Siliki, tout juste entré, s'essaya de 20 mètres mais sa tentative s’écrasa sur la barre du portier angevin battu. S’ensuivit la phase angevine. Tait trouva lui aussi la barre transversale (75’) et Koubec sorti du bout des doigts la frappe de Toko Ekambi (81’). On s’en allait alors vers un triste match nul et vierge. Mais c’était sans compter sur l’envie des bretons et de leur attaquant Brandon, qui, sur son centre, obtint un pénalty grâce à une main du malheureux Pavlovic. Le spécialiste de l’épreuve, Bourigeaud, prenait Michel à contre-pied (84') et permettait aux "rouge et noir" de repartir avec 3 points très importants et tant espérés.

On retiendra donc de ce match la victoire du Stade Rennais qui se relance dans la course à la Ligue Europa. A noter également la bonne prestation de Baal, qui pour son retour après de longs mois de blessures, a livré une belle prestation.

Les compositions:

Rennes : Koubek, Traoré, Baal, Gelin, Gnagnon, Bensebaini, Bourigeaud, André (cap), Hunou, Mubele, Sarr

Angers: Butelle, Bamba, Andreu, Traoré (cap), Pavlovic, Santamaria, Tait, Ogniangué, Mangani, Capelle, Sunu