Christian Gourcuff dément toute rumeur

En conférence de presse ce vendredi avant le déplacement à Marseille pour la 5e journée de championnat, le coach du Stade Rennais, Christian Gourcuff, a évoqué l'information de France Football et du 10sport selon laquelle il serait en danger à son poste.

Christian Gourcuff dément toute rumeur
Source : Sud Ouest

 

On pouvait donc lire, dans les colonnes de Ouest-France : " [...] Christian Gourcuff a été questionné sur sa situation personnelle, alors que France Football a publié lundi une information selon laquelle l'entraîneur rennais serait « en danger ». Le journaliste François Verdenet précisant : « Les joueurs trouvent l’entraîneur breton de plus en plus mou » […] « Le cas de Yoann Gourcuff, encore blessé, n’arrange pas les affaires de son père, mais profite à ses détracteurs » […] « des courants bretons, proches de l’entourage de jeunes joueurs rennais, poussent le président René Ruello à lâcher son vieil ami ». Et de citer le nom de Julien Stéphan (entraîneur de la réserve, N2) comme remplaçant désigné de Gourcuff. "

Interrogé en point-presse ce vendredi midi, Christian Gourcuff a souhaité réagir :

« Il n’y a aucun souci, je ne lis pas tout heureusement, mais tout ce que je peux lire, ça vous ramène à vous, à votre boulot et au monde de la presse. Quand une personne qui twitte est capable de déstabiliser comme ça, c’est le monde de la presse qui est malade. Il y a eu une rumeur faisant état de mon remplacement. Quand je sais comment c'est créé... par un pseudo-agent de connivence avec un journaliste, capable de provoquer un phénomène d'entraînement... C'est un cas d’école… Voilà. Je suis très tranquille pour le dire. Ce n’est pas un journaliste proche de la vie du groupe et de l’équipe qui a communiqué cela, c’est une personne de l'extérieur, qui est très loin. »

« Ce qui fait mal, et je l'ai connu dans une situation antérieure, c'est d'ailleurs pour ça que j'ai quitté l'Algérie, c’est que les mensonges et la manipulation impactent votre travail à un moment donné. Le reste, ce n'est pas important, j'ai 62 ans, je vais prendre la retraite. Ce n'est pas le souci. Mais quand ça a un impact sur votre travail, là, ça devient difficile. Et quand le vice et la bêtise sont conjugués, c’est un cocktail détonnant. Mais on ne va pas changer le monde. J'ai bien constaté comment ça fonctionne. Voilà, c'est un constat. J'ai un peu de recul pour l'analyser. Ce n'est pas agréable, mais moi, encore une fois, ça ne me gêne pas. Seulement, quand ça impacte mon travail, ça devient gênant. J’ai un défaut, c'est que la bêtise m'énerve toujours. C'est pour ça que je suis de plus en plus énervé.  »

La réaction de Christian Gourcuff face à cette rumeur est d'ailleurs à retrouver en entier sur le site de Ouest-France. On espère, pour lui comme pour ses joueurs, que cet incident ne jouera pas sur le moral et n'influencera pas sur le cours du match, ceci n'étant clairement pas la priorité à l'heure actuelle. En effet, résolument tourné vers l'avenir, le coach rennais veut se concentrer sur l'essentiel, à savoir les matchs qui arrivent, car c'est un fait, le Stade Rennais n'est pas dans une bonne posture, pointant à la 19ème  place au classement. De plus, un match compliqué l'attend à l'Orange Vélodrome face à l'Olympique de Marseille de Rudi Garcia.