Stade Rennais FC : Premier test de pré-saison en Suisse

Le SRFC affronte aujourd'hui à 17 heures le FC Sion. L'occasion de revenir sur les nouvelles recrues Rouge et Noir, ainsi que sur la préparation des joueurs pour ce match.

Stade Rennais FC : Premier test de pré-saison en Suisse
Certains joueurs du Stade Rennais FC à l'entraînement (Source : Ouest-médias/Page Facebook Stade Rennais FC)

Avec un effectif pléthorique, le coach rennais Christian Gourcuff a dû faire des choix. Depuis dimanche, vingt-six joueurs sont du voyage dans le Valais, alors que le reste du groupe est resté s'entraîner à la Piverdière sous la direction de l'adjoint Michel Troin. Le premier stage d’une semaine se déroule à Verbier, en Suisse. Station du domaine des 4 vallées, elle a notamment accueilli l'AS Monaco l'été dernier et recevra le club hollandais du PSV Eindhoven quelques jours après les Rouge et Noir. 2 clubs de haut niveau sur la scène européenne, qui misent sur des jeunes de qualités et dont le Stade Rennais prendrait volontiers exemple. Explications. 

Le SRFC prend le pari de la jeunesse, en témoigne le début de mercato réalisé. Avec une moyenne d'âge de 25 ans, c'est l'une des équipes françaises les plus jeunes du championnat. Le Stade Rennais mise sur des joueurs issus du centre de formation et un recrutement ciblé sur les joueurs prometteurs. D'une part, Namakoro Diallo, Gerzino Nyamsi, Jérémy Gélin, James Léa Siliki ou encore Sabri Toufiqui, qui ont été des acteurs majeurs du titre de champion de CFA. D'autre part, les achats récents de Benjamin Bourigeaud (23 ans, Lens), Jordan Tell (20 ans, Caen), Faitout Maouassa (19 ans, Nancy) et Hamari Traoré (25 ans, Stade de Reims). Cet effectif, pourtant jeune, est encadré par des joueurs confirmés et d'expérience dans le football professionnel, comme Morgan Amalfitano ou Yoann Gourcuff, leaders de cette formation. Après une saison de transition, Christian Gourcuff étant arrivé l'été dernier et ayant fonctionné avec les joueurs qu'il pouvait, le club a décidé de lui faire confiance et de lui laisser carte blanche : des recrutements malins, des départs forcés et des "laissés pour compte", à l'image de Wesley Saïd, Giovanni Sio, Clément Chantôme et Yacouba Sylla entre autres. 

Des choix qui affichent enfin clairement le projet du coach et de son actionnaire majoritaire François Pinault : retrouver l'Europe au plus tôt pour le Stade Rennais. Et ça passe par cette confrontation, à 17 heures, face au FC Sion, pour bien commencer l'année. Nouvelle saison, nouvelles ambitions.