Mercato : Blaise Matuidi (et Jesé) quittent le  Paris Saint-Germain

Après l'arrivée de Neymar, le PSG est dans l'obligation de dégraisser son effectif pour rentrer dans les clous du FPF. Le club a enregistté hier les deux premiers départs : l'indésirable Jesé est parti en prêt à Stoke City et le cadre Matuidi a été vendu à la Juventus.

Mercato : Blaise Matuidi (et Jesé) quittent le  Paris Saint-Germain
Mercato : Blaise Matuidi (et Jesé) quittent le  Paris Saint-Germain

Paris a encore de l'espoir pour Jesé 

Arrivé au mercato d'été 2016 pour une indemnité d'environ 25M€, Jesé correspondait alors au profil recherché par le club de la capitale : explosif, polyvalent et capable d'évoluer sur le côté gauche ainsi que dans l'axe pour suppléer Cavani. Cependant l'ancien grand espoir du Real Madrid n'a jamais confirmé les espoirs placés en lui. Il a aussi rendu l'impression de ne s'être jamais vraiment remis de sa grave blessure, une rupture des ligaments croisés contractée en mars 2014 qui lui a valu 260 jours soit 40 matchs d'absence. 

Auteur de seulement deux buts avec les rouge-et-bleus, dont un sur pénalty, l'espagnol est prêté dès le mercato d'hiver à son club formateur, Las Palmas. Ce prêt n'est pas vraiment une réussite, il dispute 13 matchs pour 3 buts, 1 passe décisive, et surtout un mémorable raté face à Sirigu qui lui aura valu de nombreuses moqueries. 

De retour à Paris, l'ancien espoir de la Castilla est de nouveau prêté, cette fois à Stoke City en Premier League, dans l'espoir qu'il réalise de bonnes performances et augmente sa valeur marchande afin d'être revendu dans la foulée et que le club puisse réduire ses pertes.

 

Adieux à Blaise Matuidi

Il était le jeu. Il était l'âme du Paris Saint-Germain version QSI. Pierre angulaire de l'iconique milieu Matuidi-Motta-Verratti du PSG de Laurent Blanc, Blaise Matuidi est parti ce jeudi en direction de la Juventus de Turin. Au cours de ses 6 années passées au club, le milieu franco-ghanéen n'a cessé de faire montre de son implication sans égale et de sa rage de vaincre. 

Souvent décrié pour son manque de technique et pour sa conduite de balle qualifiée de "désarticulée", l'international tricolore aux 59 sélections compensait par sa formidable endurance, sa capacité de projection et son jeu sans ballon. 

Cependant, son année passée sous les ordres d'Unai Emery a montré les limites du français, notamment dans la construction du jeu. Le français a aussi montré des performances en nette baisse, ce qui a conduit le club de la capitale à le vendre afin aussi de faire baisser son imposante masse salariale.

Sûrement déçus par le fait que le Parc n'ait fêter cette grande légende du Paris Saint-Germain qu'est Blaise Matuidi, de nombreux supporters parisiens, qui le surnomment affectueusement "Blaisou" ont tout de même tenus à lui rendre hommage.