Le PSG impérial à Guingamp pour la première de Neymar

Opposé ce dimanche soir à l'En Avant de Guingamp au Stade Roudourou, le club de la capitale n'a pas fait de détails et s'est imposé sur le large score de 3-0. La recrue Neymar, élu homme du match, a été impliquée sur les trois buts parisiens.

Le PSG impérial à Guingamp pour la première de Neymar
Les Parisiens célébrant un but au Roudourou / Crédits : PSGTV
En Avant de Guingamp
0 3
Paris Saint-Germain

Neymar déjà décisif

En marge de la seconde journée du championnat, le Paris Saint-Germain se déplaçait à Guingamp dans l'objectif d'enchaîner une deuxième victoire après la réception d'Amiens. C'est chose faite, et dans une rencontre largement dominée au niveau de la possession de balle et des occasions de but les joueurs rouge-et-bleus, vêtus de maillot...jaune en hommage aux nombreux brésiliens ayant marqué l'histoire du club, n'ont pas eu à forcer leur talent pour venir à bout d'une valeureuse équipe Guingampaise mais peu inspirée offensivement.

Après une première période peu rythmée, les parisiens ont accéléré en seconde et le match a finalement basculé sur une grossière erreur de Ikoko qui rate sa passe en retrait pour son gardien et marque dans ses propres buts (0-1, 52'). Le suspens sera définitivement clôt 10 minutes plus tard : Thiago Silva réalise une grosse intervention défensive, Neymar porte le ballon dans sa moitié de terrain et passe le ballon à Cavani dans la profondeur et l'Urugayen trompe Johnsson de l'intérieur de pied (0-2, 62'). C'est ensuite au tour de Neymar de marquer, sur un service de Cavani le Brésilien ouvre son compteur personnel en poussant la balle dans le but vide (0-3, 82').

Sans avoir joué son meilleur football, le PSG peut tout de même repartir de Bretagne avec les trois points et la satisfaction de n'avoir pas encaissé de buts.

 

Un jeu basé sur Neymar ?

Placé dans un rôle d'électron libre, et non d'ailier comme indiqué dans la composition officielle, Neymar a rendu une copie presque parfaite avec 1 but, 1 passe décisive, le record de tirs cette saison (6), le record de passes en un match pour un attaquant (92 réussies), le record de passes en avant pour un attaquant sur un match (18 réussies), 5 dribbles réussis dont 2 petits ponts, et 5 passes vers un coéquipier donnant lieu à une frappe. 

Autre signe de cette omniprésence dans le jeu du Paris SG : l'ancien barcelonais a touché 128 ballons, ce qui représente son deuxième plus haut total depuis son arrivée en Europe après le match FCB-Giron du 1er mars 2017. 

On a pourtant bien vu que certains joueurs franciliens n'étaient pas à la hauteur avec en ligne de mire : Angel di Maria. L'argentin a gâché un nombre incalculables de bons ballons et d'actions offensives, rappelant les 6 premiers mois de la saison 2016-2017. En espérant que les retours de ses concurrents Lucas et Draxler ou bien que l'arrivée hypothétique du prodige monégasque Kylian Mbappé sauront le remotiver...