Mercato : Neymar se rapproche du PSG

Depuis les révélations du journal brésilien Esporte Interativo selon lesquels le joueur du FC Barcelone Neymar Jr. serait sur le point d'être transféré au Paris Saint-Germain, les événements n'ont cessé de corroborer cette hypothèse d'un transfert de l'ailier gauche brésilien. Au point même d'être validée par des médias catalans.

Mercato : Neymar se rapproche du PSG
Neymar sous le maillot du Barça en mars 2015 / Credits : Alex Gallardo (VAVEL)

Neymar annoncé avec insistance au PSG

Déjà annoncé avec insistance dans plusieurs clubs européens comme le PSG et Manchester United en 2016, mais déjà en 2015 et en 2014, le retour des rumeurs d'un transfert du prodige brésilien Neymar ne sont pas vraiment une surprise. C'est donc d'abord avec un certain laconisme que les observateurs mercato ont recueilli l'article du journal brésilien Esporte Interativo, annoncé sur twitter à grands coups de EXCLUSIVO ! , affirmant d'un coup sans crier gare que Neymar aurait accepté l'offre de contrat du Paris Saint-Germain et serait annoncé dans les semaines à venir. 

Néanmoins, à mesure que le temps passait, que les informations infirmant cette rumeur brillaient par leur absence, que de plus en plus de médias corroboraient l'information, la rumeur devenait de plus en plus crédible. Jusqu'à que même un média sportif catalan, Rac 1, puis la Catalunya Radio annoncent que Neymar était à 95% d'être transféré au Paris Saint-Germain.

Les dirigeants barcelonais ont du à leur tour reconnaître qu'il y avait un problème. Dans une interview à l'agence américaine Associated Press, le préisdent du club de Barcelone Jose Maria Bartomeu, visiblement assez nerveux, s'est fondu en explications hasardeuses, affirmant par exemple que Neymar n'était pas à vendre et que sa clause serait impossible à activer pour le PSG s'il voulait se conformer au fair-play-financier imposé par l'UEFA.

Impossible d'acheter Neymar, vraiment ?

Face à ces affirmations, il convient de rappeler plusieurs choses à propos des clauses libératoires et de leur fonctionnement. Déjà, il convient de rappeler que les clauses libératoires sont de plus en plus fréquentes dans les contrats de joueurs mais ne sont pas encore la norme. Les clauses sont principalement utilisées en Espagne, mais assez peu utilisées dans les autres pays, où elles ne sont pas interdite (comme en France). Une clause libératoire est le montant, souvent élevé, qu'un club doit payer pour affranchir un joueur qu'il souhaite acquérir de ses obligations contractuelles vis-à-vis du club pour lequel il joue déjà. Même si un joueur possède une clause, il est toujours possible pour le club acheteur de négocier avec le club vendeur une indemnité de transfert moins élevée que ladite clause. Cependant, il est impossible de vendre un joueur moins cher que la somme de sa clause libératoire. La clause actuelle de Neymar est de 220M€. Elle était de 193M€ en 2016, et dans le cas où il resterait au FC Barcelone elle devrait être à 250M€ en 2018. Les Qataris du Paris Saint-Germain possèdent des fonds très importants, et ce n'est pas une clause de 220M€ qui va les dissuader de sortir leur chéquier.

De plus, contrairement à ce qu'affirme Bartomeu, le club de la capitale est affranchi du fair-play-financier pour la saison 2017-2018, en raison des engagement de dépenses limitées vis-à-vis de l'UEFA pris et suivis les saisons précédentes.

Dans ce cas-là, avoir ajouté une clause de "seulement" 220M€ au contrat de Neymar semble ridicule, en sachant qu'au Real Madrid la clause de Gareth Bale est d'1,5Md€, celle de Ronaldo est à 1Md€ et celle de Dani Ceballos est fixée à 500M€. En réalité, tout ceci tient à un paragraphe dans le contrat de Messi rendant impossible pour le club de Catalogne de fixer des clauses avec des montants plus élevés que celle de Messi, celle-ci étant fixée à 250M€... La gestion des clauses libératoires par le FC Barcelone semble vraiment laisser à désirer.

Le club de la capitale est donc parfaitement capable d'assumer financièrement le transfert du droitier brésilien.

Dans ce transfert, Neymar a tout (ou presque) à gagner

Un observateur occasionnel de football pourrait se demander quel intérêt une star comme Neymar, n°3 au ballon d'or 2014 et titulaire en attaque aux côtés de Messi, Iniesta, et autres Piqué, pourrait trouver en rejoignant le club que le même FC Barcelona a éliminé en 1/8e de finale de la dernière édition de la C1 ; et cet observateur pourrait donc en conclure que Neymar est tout simplement attiré par l'argent. Il est vrai que Neymar devrait percevoir un salaire supérieur au PSG (les sources varient de 35M€/an à 40M€/an) qu'au Barça, où il touche actuellement environ 20M€/an. 

Mais ce n'est pas tout. En effet, Neymar pourrait aussi être attiré par le cadre de la vie parisienne, peut-être plus attirante que la vie à Barcelone, mais aussi par la présence d'un énorme contingent brésilien dans le vestiaire du PSG : Thiago Silva, Marquinhos, Lucas, Maxwell dans le staff, et désormais Dani Alves. C'est d'ailleurs l'arrivée de ce dernier qui, selon les rumeurs, aurait été l'élément déclencheur de l'envie de Neymar de rejoindre les rouge-et-bleus.

De plus, l'ancien brésilien de Santos en aurait assez d'être médiatiquement dans l'ombre de Lionel Messi au Barça et souhaiterait rejoindre une équipe dont il serait le leader et où il aurait plus de chances de gagner le ballon d'or, son rêve ultime. En effet, soyons honnête : si le FC Barcelone remporte avec Neymar la prochaine Ligue des Champions, le ballon d'or devrait logiquement revenir à Lionel Messi ; alors que si c'est le PSG qui remporte la C1 avec Neymar, c'est sans doute ce dernier qui remportera la fameuse distinction. L'année passée, le père du joueur avait déjà tenté pour ces mêmes raisons de convaincre son fils de rejoindre les franciliens, mais l'ailier avait préféré rester au FC Barcelone car la perspective de jouer aux côtés de joueurs tels que Messi, Suarez, Iniesta et autres Piqué l'enchantait encore plus. Aujourd'hui, après une saison en demi-teinte pour le club catalan (un seul titre, élimination en 1/4 de ldc après avoir frôlé la correctionnelle au tour précédent, échec derrière le Real Madrid en Liga), il semble que le vent ait tourné dans l'esprit de Neymar Jr.

Neymar au coeur d'un incroyable montage financier ?

L'information est encore toute fraîche et demande vérifications, mais elle provient de Marcelo Bechler, le journaliste même à l'origine des révélations. Selon lui, le Paris Saint-Germain serait prêt à utiliser un incroyable montage financier pour payer la clause libératoire de Neymar tout en évitant d'impacter son budget saison et ainsi en évitant le FPF. En effet, selon les règlements espagnols c'est aux joueurs partants de payer leur clause libératoire pour quitter le club, et qui sont ensuite remboursé par leur nouveau club.

Et dans ce cas-là, le club de la capitale aurait eu recours à un stratagème audacieux afin d'affranchir Neymar de son contrat ; le club compterait ainsi se faire prêter l'argent directement par la Banque du Qatar, argent qu'il rembourserait progressivement, et de donner cet argent au clan Neymar afin qu'il paie sa clause libératoire. Ce montage financier, qui n'a absolument rien d'illégal, permettrait au club de ne pas voir son budget mercato impacté par ce lourd transfert, et donc de recruter encore un ou deux joueurs en plus déjà de Dani Alves (arrivé libre) et de Yuri Berchiche (acheté 15M€).

EDIT : Neymar se rapproche de plus en plus du club parisien selon le groupe @parisunited6.


Share on Facebook