Yuri Berchiche : Ce qu'il peut apporter au PSG

Arrivé le 7 juillet au Paris Saint-Germain en provenance de la Real Sociedad, l'arrière gauche espagnol Yuri Berchiche n'a pas encore convaincu les observateurs du bien-fondé de son recrutement. Il possède cependant un profil de jeu intéressant qui pourrait lui permettre de briller sous le maillot rouge et bleu.

Yuri Berchiche : Ce qu'il peut apporter au PSG
Yuri Berchiche sous le maillot de la Real Sociedad en 2014 / Crédits : image libre de droit Wikipedia Commons

Un début de carrière compliqué puis une révélation tardive

Né le 10 février 1990 à Zarautz au Pays Basque, Yuri Berchiche est déjà passé par 7 clubs différents : d'abord aux Tottenham Hotspurs, où il est prêté à Cheltenham Town, l'équipe B du Real Valladolid, le Real Union et ensuite le retour à son club formateur la Real Sociedad, qui le prête d'abord deux saisons à Eibar, et enfin le Paris Saint-Germain.

Le Basque a connu des débuts difficiles dans le football en raison de son tempérament ; lors d'un match tendu avec l'Athletic en 2007, il menace l'arbitre ce qui lui vaut d'être suspendu 4 mois par son club. Yuri Berchiche vadrouille ensuite dans les divisions inférieures du football espagnol et anglais : de la 4eme division anglaise à Cheltenham Town, il passe à l'équipe B du Real Valladolid en 2009. Ses deux années à la Real Union en 3eme division espagnole attirent l'attention de son club formateur, la Real Sociedad, qui le prête immédiatement à Eibar pour deux saisons. Ces deux saisons lui permettent de s'affirmer enfin et il participe aux deux montées successives du club, en Liga Adalante puis en Liga BBVA. Finalement de retour à Anoeta, le gaucher dispute deux saisons en tant que remplaçant, avant le départ du titulaire Alberto de la Bella en juillet 2016.

Yuri Berchiche explose réellement lors de sa première saison en tant que titulaire en Liga ; sous les ordres d'Eusebio Sacristan il inscrit 3 buts, ses seuls sous le maillot de la Sociedad, et réalise 6 passes décisives. Cette saison est aussi une réussite du point de vue collectif car le club d'Anoeta termine à la 6e place du championnat espagnol et se qualifie pour les barrages de Ligua Europa.

Un joueur agressif et porté sur l'offensive

Formé à la dure dans les divisions inférieures, Yuri Berchiche possède un tempérament rugueux, et le style de jeu qui va avec. En effet, le Basque n'hésite pas à aller au contact face à ses adversaires et à tacler, même si cela lui pose parfois des problèmes de discipline (9 cartons jaunes récoltés en Liga sur la saison 2016-2017). Il possède un bon sens de la trajectoire et réalise de nombreuse interceptions (en moyenne un peu moins de 2 par match) et son sens de l'anticipation lui permet de commettre très peu d'erreurs défensives. 

Le basque est aussi un joueur endurant, capable de se projeter rapidement vers l'avant puis de courir pour se replacer en défense. Il aime bien participer au jeu, et n'hésite pas à monter souvent en attaque pour apporter le surnombre. Il lui arrive souvent de frapper, en force, au but. Même si il n'est pas le plus technique des défenseurs, Yuri Berchiche est doué dans le jeu de passes et est plutôt habile dans ses centres.

Quel apport pour le PSG ?

Très offensif et endurant, le Basque a tout dans son profil pour être particulièrement apprécié par Emery. Le technicien  prône un jeu rapide et offensif, où les latéraux doivent apporter sur le plan offensif. Assez complet, Yuri Berchiche devrait pouvoir exprimer son talent au PSG. Cependant, malgré l'arrivée d'Unai Emery, le Paris SG s'appuie toujours sur un jeu de passes léchées et des joueurs particulièrement techniques, comme Verratti, Motta ou Maxwell (qui est désormais membre du staff parisien) ; ce qui ne correspond pas vraiment au profil du défenseur.

La question sera aussi de savoir si Berchiche sera considéré simplement comme le remplaçant numérique de Maxwell ou bien comme un vrai concurrent de Kurzawa. 

De plus, on sait qu'avoir un profil apprécié par Emery n'est pas suffisant au PSG, où il faut aussi coller au jeu pratiqué par les joueurs. Grzegorz Krychowiak, arrivé au club de la capitale en même temps que le coach espagnol puis mis rapidement au placard, et qui n'a même pas été convié au stage d'été du PSG aux Etats-Unis (sans doute pour préparer son futur transfert, en Italie ou en Espagne), en est la preuve cinglante.

Alors, Yuri Berchiche, nouvel échec du projet QSI ou bien révélation comme le fut Meunier l'année passée ? L'avenir nous le dira sans doute bien assez tôt.

Paris Saint-Germain FC