OM - Où en est "l'OM Champions Project" ?

Après l'humiliation subie contre l'AS Monaco (6-1), hier, pour le compte de la 4ème Journée de la Ligue 1 Conforama, des supporters grondent. Et, des questions se posent...

OM - Où en est "l'OM Champions Project" ?
Rudi Garcia, l'entraîneur de l'OM, critiqué par certains observateurs ainsi que par des supporters pour des choix tactiques surprenants et pour un fond de jeu inexistant.

Fin Août... L'heure de la trêve internationale a sonné et un premier bilan peut être établi. Si l'on regarde, seulement, les résultats de l'OM sur les mois de Juillet - Août, les supporters, de la cité phocéenne, peuvent se réjouir. Une préparation estivale où les joueurs olympiens ont terminé invaincus, une qualification pour les phases de poules en Ligue Europa et une sixième place en Ligue 1 (7 points sur 12). Pourtant, la colère gronde... La gifle reçue, hier, par les Monégasques (6-1) passe mal auprès des supporters et ceux-là regrettent, également, certains choix des dirigeants de l'Olympique de Marseille. 

Andoni Zubizarreta : Que fait-il vraiment ? 

La question peut paraître polémique... Cependant, la question se pose véritablement... Lors de son arrivée, en Octobre 2016, grand nombre d'observateurs et de supporters attendaient de voir, impatients, l'ancien joueur du FC Barcelone, activer son réseau et faire signer des joueurs à connotation hispanique. Or, après le mercato hivernal et au vu de ce mercato estival, nous pouvons observer qu'aucun joueur de son réseau n'a signé dans la cité phocéenne. Puis encore, ceux qui ont signé du côté de l'OM sont, soit des anciens du club (Payet, Mandanda), soit des joueurs de Ligue 1 ou des anciens de ce Championnat (Sanson, Sertic, Germain, Amavi) ou encore des anciennes connaissances du coach de l'OM, Rudi Garcia (Rami). Et, pour ce qui est du joueur Brésilien, Luiz Gustavo (recrue phare de ce dernier mercato pour le moment), c'est l'agent du joueur qui a démarché les dirigeants olympiens afin de le faire signer du côté de l'Olympique de Marseille. Cependant, il reste encore quelques jours à Andoni Zubizarreta pour faire jouer son réseau et recruter des joueurs à des postes qui en ont, cruellement, besoin (un buteur et un défenseur central, notamment). 

Mais, le directeur sportif Espagnol n'est pas celui qui essuie le plus de critiques, en ce moment-même... 

Rudi Garcia et ses mauvais choix ! 

L'homme qui reçoit un très grand nombre de critiques, ces derniers temps, est Rudi Garcia. L'entraîneur, arrivé également en Octobre 2016, surprend les experts du Football et les supporters phocéens par certains choix tactiques, notamment contre les grosses cylindrées du Championnat de France. Pour preuve, nous pouvons nous appuyer sur le match d'hier soir contre l'AS Monaco, au stade Louis-II (6-1). Une composition tactique ultra-défensive, en 5-4-1, qui n'a pas du tout fonctionné (6 buts encaissés), concédant même un but, après seulement une minute de jeu, par l'intermédiaire du défenseur Polonais de l'AS Monaco, Kamil Glik. D'ailleurs, le coach aux origines ibériques a reconnu, hier soir, en conférence de presse, son erreur au moment d'aligner cette composition d'équipe :

"C'est de ma faute. Je n'ai pas fait la bonne composition d'équipe."

De plus, les fans de l'OM regrettent également le fond de jeu proposé par leur équipe et au vu de la double confrontation, en barrages de Ligue Europa, contre l'équipe Slovène, Domzale, nous ne pouvons pas donner tort à ces supporters Marseillais.

Pour finir sur le coach olympien, nous pouvons, même, ajouter que du côté de la cité phocéenne, certains se demandent si Rudi Garcia est, vraiment, l'homme de la situation... 

En conclusion, à quelques heures de la fin du mercato estival, les supporters de l'Olympique de Marseille attendent un emballement du côte des arrivées. Ils attendent, notamment, cet attaquant d'envergure internationale, tant promis par les dirigeants olympiens au cours de ces dernières semaines. Mais, ils attendent aussi une réaction d'orgueil de la part des joueurs, après la déroute subie, hier soir, en terre monégasque. Sinon, cela pourrait mal tourner...