L'OM qualifié pour les Barrages !

Après avoir gagné 4-2 au match aller, les joueurs Olympiens on fait match nul hier soir face a Ostende (0-0) !

L'OM qualifié pour les Barrages !
L'OM qualifié pour les Barrages !

 Le comportement des Olympiens était à la hauteur de l’enjeu dès les premières secondes, d’autant que l'OM , menait 4-2 au match aller , c’était plutôt aux Belges de prendre des risques.

Le carton jaune donné à Luiz Gustavo dès la 3e minute montrait à la fois tout le métier et l’engagement du joueur dans un match européen. La première frappe était pour Lucas Ocampos, très en vue ce jeudi soir, un tir enveloppé légèrement au-dessus du but d’Ostende . 14 minutes plus tard, on le revoit avec une frappe enroulée mais le portier d'Ostende répond présent !

Le Club Belge résistait assez bien aux attaques Marseillaises .Le danger venait souvent des côtés par Berrier ou sur corner comme sur cette combinaison à trois qui terminait dans les bras de  Steve Mandanda à la 24e minute. L’OM répondait d’abord par Payet qui, sur corner, trouvait Rolando dont la tête décroisée frôlait le cadre (25e) puis par Germain, dont la frappe en pivot au milieu de la défense belge envoyait Silvio Proto dans les airs afin de régaler la galerie (31e). Ce même Proto était encore une fois sauvé par son… Poteau gauche quand Lopez parfaitement décalé par Payet pensait ouvrir le score (38e).

Le début de deuxième période était perturbée par l’engouement de cette équipe d’Ostende forcée de prendre des risques. Le danger s’appelait El Ghanassy, entré après le repos. L’attaquant d'Ostende fixait Hubocan mais se heurtait à la lucidité de Steve Mandanda (59e). Cette tentative suivait une tête de Milic repoussée du pied par Mandanda à la 53e minute. Avant que le feu ne prenne vraiment et pour anéantir l’incendie, Luiz Gustavo mettait toute son influence dans l’entrejeu.

L’OM laissait passer l’orage belge et reprenait le fil du match.

Mais les occasions de l'OM  se faisaient de plus en plus rares, tant les Belges se montraient très pressants dans le camp olympien mais par manque de justesse technique et de réalisme, l’OM n’était pas plus inquiété que ça. Les Olympiens tout en maîtrise ont plutôt bien géré ce voyage à Ostende (0-0) et se qualifiaient logiquement sur l’ensemble des deux matches pour les barrages (17 et 24 août). 


Share on Facebook