L'OM enchaîne en amical !

l'OM invaincu depuis 3 matchs, le club phocéen gagne sur un score de 4 - 2 contre Viitorul pour son quatrième match !

L'OM enchaîne en amical !
Photo OM.Net


Rudi Garcia a fait tourner son effectif pour ce quatrième match notamment en titularisant Sakaï, Payet (c), Hubocan et Thauvin. À relever, l’opportunisme d’Ocampos. NJie (2) et Khaoui ont marqué.
Quatrième match amical pour l’équipe de Rudi Garcia. Une rencontre importante car elle ouvre la dernière phase de préparation avec en ligne de mire le tour préliminaire qualificatif pour l’Europa League. Le coach marseillais  a choisi d’ailleurs d’aligner pour la première fois les internationaux (Sakaï, Hubocan, Thauvin et Payet) et de faire tourner son groupe (Germain, Cabella, Rolando, Evra, Doria…) en vue de ces échéances qui vont arriver très vite. D’autant que le niveau de forme n’est pas forcément le même d’un joueur à l’autre.
 
Surtout qu’en face, il y a une équipe roumaine championne en titre qui achève sa préparation. Et cela s’est ressenti dès les première minutes. Sans véritablement souffrir, l’OM ne parvient pas en début de match à se projeter en raison de la bonne occupation territoriale des Roumains. Sans pour autant se procurer la moindre occasion tant la défense marseillaise, certes inédite pour ce début de reprise avec Sakaï, Fanni, Hubocan, Rocchia et Escales dans le but, fait bonne garde.
 
Malgré tout, il faut mettre à l’actif des joueurs de Gheorghe Hagi. Les meilleures opportunités comme ces deux frappes de Georges Tucudean (8e et 23e) parfaitement captées par Florian Escales jusqu’à ce que Bogdan Tiru, surpris par le centre tendu de Lucas Ocampos, piège son propre gardien de but (1-0, 25e). L’Argentin certes plus en jambes que certains de ses équipiers, conclut une action individuelle pleine d’opportunisme, histoire de prouver à son entraîneur Rudi Garcia qu’il met tout en œuvre pour démontrer ses qualités.
En bref, l’OM a mis une bonne vingtaine de minutes pour se mettre dans le rythme et finalement, avec beaucoup de réalisme, ouvrir le score. 
Quatre changements au retour des vestiaires avec Khaoui, Sarr, Sari et Bédimo à la place des internationaux. La machine olympienne connaît un début de deuxième période flottant à l’image de l’entame de match. Et, Viitorul entreprenant en profite et égalise rapidement sur un centre venu de la droite.  C’est Chitu qui égalise d’une tête piquée (1-1, 52e).
L’écart physique qui sépare les deux formations se fait ressentir au fil des minutes. D’ailleurs, à l’heure de jeu, les deux équipes sont touchées par un coup de fatigue. Les deux entraîneurs, prévoyants, multiplient les changements. Le temps de préparer une action qui donne l’avantage à l’OM.
 
Elle vient du jeune Rocchia qui, depuis son côté gauche, combine avec Lopez qui vient d’entrer en jeu, avant d’adresser un centre parfait pour Clinton NJie. Le Camerounais, tout en maîtrise, ne laisse aucune chance au portier roumain (2-1, 63e).
 
L’ex-attaquant de Tottenham qui se met en évidence dans cette rencontre, profite d’une mauvaise relance à la main du gardien de Viitorul pour récupérer dans l’axe le ballon à mi-distance et réussir un doublé mérité (3-1, 65e) d’une frappe pleine de lucidité.
Une dizaine de minutes plus tard, Viitorul se remet à l’endroit sur pénalty suite à une faute de Bouna Sarr puni d’une «biscotte » par l’arbitre. Pénalty transformé par le capitaine Romario Benzar (3-2, 76e).
 
Mais, l’OM reprend le large à nouveau. Cette fois-ci, c’est un exploit individuel de Khaoui. Le gaucher se libère de ses adversaires côté droit, avant d’entrer dans la surface de réparation roumaine et d’ouvrir son pied fort et placer une frappe lobée imparable (4-2, 84e).
 
Les Marseillais montent en puissance progressivement et enchaînent un 4e succès, c’est toujours bon pour le moral et la dynamique.

 

 


Share on Facebook