PSG - OL : les notes du match

Le PSG s'est imposé chez lui grâce à des buts contre son camp de Marcelo puis Morel. Mais l'OL a bien résisté pendant 75 minutes.

PSG - OL : les notes du match
Lopes repoussant la tentative sur coup franc de Neymar.

Bruno Genesio, toujours dans son 4-2-3-1, avait choisi de changer ses arrières latéraux en titularisant Tête et Mendy. C'était aussi la première titularisation de Ndombele sur la pelouse du parc des princes.

Lopes (6) : Le gardien portugais a longtemps tenu face aux différents assauts parisiens. Notamment en sortant un coup franc de Neymar aux abords de la surface puis un pénalty de Cavani. Il ne peut rien faire sur les deux buts.

Tête (6) : Il avait fort à faire ce soir puisqu'il devait défendre face à Neymar. Aucun défenseur de Ligue 1 n'avait encore réussi à museler le brésilien. Le néerlandais ne s'est jamais fait passer par Neymar ce soir. En défendant debout et en ne se jetant pas. Malheureusement, le premier but vient de son côté où il se fait enrhumer par Lo Celso , la seule fois du match. Ce qui ternit légèrement sa prestation mais il a fait forte impression.

Marcelo (4) : Si la prestation défensive a été globalement bonne en bloquant totalement l'axe, Cavani a été transparent (seulement 21 ballons touchés). Bien aidé aussi par le milieu de terrain qui a permis d'enfermer le matador. Il a montré quand même de la fébrilité dans ses 1 contre 1 que ce soit contre Cavani en début de match ou Neymar en seconde mi-temps. Il dévie le ballon malencontreusement dans son but sur le premier et fautif d'un marquage laxiste sur Cavani. Totalement passif sur le second.

Morel (4) : Il marque le second but parisien mais globalement on peut dire la même chose que pour Marcelo. Dès qu'il se retrouvait en 1 contre 1 c'était alawanegaine, notamment face à Mbappe dans la surface en début de seconde période où il se fait effacer (trop) facilement.

Mendy (5) : Il a fait un bon match à l'image de celui de Tête même s'il a semblé un peu moins costaud. Sa fin de match a été un peu plus compliqué après le premier but parisien. Il est sorti un peu de son et concède entre autres un pénalty. Sur ses montées, peu nombreuses, a été intéressant et incisif.

Tousart (6) : Match défensif solide, un des protagonistes qui a empêché Paris de passer dans l'axe. Il a monté son niveau par rapport à ses matchs précédents.

Ndombele (6) : Pour sa première titularisation et qui plus est, sur la pelouse du parc des princes, il a été impressionnant. Tant défensivement qu'offensivement. Il aurait dû obtenir un pénalty au quart d'heure de jeu et sa grosse frappe après l'heure de jeu s'échoue sur la barre. Surtout en première mi-temps, il a porté tous ses ballons vers l'avant, aidant à ressortir l'équipe lyonnaise et transpercer la ligne de milieu du PSG. En défense, il a muselé, avec Tousart, Julian Draxler l'obligeant à redescendre et à utiliser un jeu long inefficace. Une première porteuse de gros espoirs. Remplacé par Martins Pereira (72e), auteur d'une entrée timide.

Traoré (5) : Il a contribué au bon travail de Tête en effectuant un bon travail défensif, sa tâche prioritaire ce soir. Ce qui l'a un peu pénalisé dès qu'il fallait attaquer où il n'avait pas ce coup de rein nécessaire pour faire la différence alors que c'est à ce moment qu'on l'attends.

Fekir (6) : Le capitaine lyonnais a effectué lui aussi un gros travail défensif à base de pressing sur les défensifs parisiens et de récupérations de balles sur Motta et Rabiot. Offensivement il a fait ce qu'il a pu mais a quand même réussi 5 dribbles sur 6 tentés sans réussir à trouver Mariano ensuite.

Memphis (5) : Le néerlandais a été sûrement un des offensifs qu'on a le plus vu. Bien qu'il n'ait pas réussi à faire la différence sur son côté, à l'exception d'une frappe à l'entrée de la surface captée par Aerola. Défensivement, il a aidé Mendy même si moins chiant à se coltiner que Traoré. On ne distingue toujours pas l'aube d'une complicité naissante avec Mariano sur le terrain. Remplacé par Aouar (87e), qui a quand même réussi à se mettre en valeur sur ses peu de minutes jouées.

Mariano (3) : Match à oublier pour le nouvel attaquant lyonnais. Contrairement à Guingamp où il a porté l'attaque lyonnaise, il a été totalement absent ce soir. Seul son pressing sur les défenseurs a été bon. Une seule frappe sur un coup franc totalement dévissé même Trapp sur le banc a rigolé. Il n'a pas pesé sur la défense parisienne alors que c'est ce qu'on attend de lui sur ce genre de match. Ses courses ont été totalement contre-productive. Un match à oublier pour le dominicain qui a encore beaucoup de travail sur la table. Remplacé par Cornet (63e), qui a été un peu plus remuant.

Olympique Lyonnais