Mariano, des débuts prometteurs

Il était attendu et il a répondu présent. Le nouveau buteur lyonnais qui aura la lourde tâche de remplacer Alexandre Lacazette à la pointe de l'attaque lyonnaise a inscrit deux buts pour ses débuts en Ligue 1 face à Strasbourg. Retour sur les débuts intéressants du jeune dominicain.

Mariano, des débuts prometteurs
Mariano célébrant son doublé face à Strasbourg

Arrivé du Real Madrid cet été où il n'a quasimement pas joué en équipe première, le recrutement de Mariano Diaz a suscité des interrogations. Cependant, sans faire de bruits, le natif de Barcelone a montré toutes ses qualités et a commencé en Ligue 1 de la plus belle manière en inscrivant deux buts. Deux buts qui reflètent son style de jeu. 

Obsédé par le but

Le premier match de l'ancien madrilène a confirmé sa réputation dans le jeu. Il est obsédé par le but. Très présent dans la surface adverse et à ses abords, Mariano cherche constamment à se mettre en position de frappe quand il reçoit le ballon. Son premier but est l'exemple parfait de cette particularité dans le jeu du buteur lyonnais, il réceptionne une passe de Memphis Depay effectue quelques touches de balle puis arme une frappe qui finira au fond des filets. Dans la surface, il s'est également illustré de par son jeu de tête et son timing dans les airs. Pas excessivement grand (1m81), Mariano a cependant, tout au long du match, dominé de la tête les défenseurs strasbourgeois et s'est montré dangereux à de nombreuses reprises.

Efforts et Grinta

Plutôt timide en dehors du terrain comme on a pu le voir lors de différentes interviews, le numéro 9 est tout le contraire sur la pelouse. En effet, il a multiplié les courses et les appels tout au long du match n'hésitant pas non plus à effectuer des efforts défensifs pour aider ses coéquipiers. Auteur d'un pressing constant pendant la rencontre, il provoqua une erreur des défenseurs strasbourgeois à la 61eme minute qui lui permit d'aggraver le score d'un plat du pied face au gardien. Sa mentalité de guerrier que l'on a pu déceler face à Strasbourg va faire du bien à l'OL qui a souvent manqué l'année dernière de joueurs aux forts caractères capables de se révolter durant un match.

Un jeu collectif à améliorer

Après avoir loué ses qualités de pur attaquant, parlons des défauts qu'a pu montrer Mariano lors de la 1ère journée de Ligue 1. Pendant la rencontre, il n'a effectué que 5 passes pour 23 ballons touchés. Une statistique due au fait que pendant certaines phases de jeu Mariano a tendance à vouloir s'orienter directement vers le but lorsqu'il reçoit le ballon et à le perdre au profit de la défense adverse sans observer les solutions que lui proposent ses coéquipiers. Les supporters lyonnais ont donc découvert samedi dernier un joueur avec un profil assez atypique bien différent du dernier buteur Alexandre Lacazette. À Mariano de confirmer sa première prestation en Ligue 1 et de porter l'attaque lyonnaise vers les sommets.