Martins-Pereira : L'année ou jamais à Lyon

Dans une équipe lyonnaise dans le flou et en pleine année de transition, le staff de Jean-Michel Aulas semble se tourner vers les jeunes pour se tirer d’affaire. Avec les départs de l’indispensable Tolisso et du capitaine Gonalons, un coup est à jouer au milieu de terrain. Et si l’habituelle surprise du clan lyonnais se nommait cette année Christopher Martins-Pereira ?

Martins-Pereira : L'année ou jamais à Lyon
Martins-Pereira : L'année ou jamais à Lyon

Si ce nom ne vous dit rien, vous l’avez pourtant peut-être aperçu sur un terrain de football… face à l'Équipe de France. Titulaire en sélection en Mars 2017 avec le Luxembourg, Martins-Pereira fait partie des jeunes joueurs lancés dans leur sélection avant leur intronisation au sein d’un groupe professionnel.

Jeune milieu relayeur au profil “box-to-box” comme le disent nos amis anglo-saxons, Christopher défend les couleurs des Gones depuis la saison 2013-2014. Âgé de 19 ans, il est enfin prêt à jouer sa première saison professionnelle après une quarantaine de matchs sous les couleurs de la CFA lyonnaise (pour 2 buts marqués).

Un joueur à fort potentiel

 

Formé pour occuper tous les postes du milieu de terrain, le jeune luxembourgeois s’est progressivement imposé comme un milieu récupérateur en club. Capable de dépanner en défense centrale (poste qu’il occupe déjà lors de certains matchs en sélection) Martins-Pereira doté d’un profil rare et recherché par les clubs de Ligue 1. Jeune joueur aux qualités physiques hors norme, il est capable d’occuper le poste de 6, voire de 8, dans un milieu à 3. Il peut s’appuyer sur sa projection, son mètre 88 et ses capacités de joueur moderne pour dominer l’entrejeu, des qualités importantes qui apportent de la diversité au milieu de terrain lyonnais. En février, Gérard Bonneau, membre de la cellule de recrutement à l’OL, le décrivait pour FootMercato comme “Grand, rapide, endurant, capable de répéter les efforts et doué d’une agressivité sur le terrain. Il est aussi naturellement attiré par le but”. Déjà expérimenté en Youth League, en CFA et en sélection, passé par la Ligue 1 cette année ne peut être que bénéfique pour le jeune Lion Rouge qui semble enfin prêt à se montrer en équipe première.

 

Christopher Martins-Pereira au duel sous les couleurs de la sélection Luxembourgeoise (en blanc)
Source : AFP photo / R.Atanasovski  / Fifa.com

 

Pourquoi 2017 est-elle la bonne année ?

 

Tout d’abord, parce que le milieu de terrain est un véritable chantier à l’Olympique Lyonnais. Clef de l’équipe la saison passée, Tolisso est parti rejoindre la Bavière et les champions allemands du Bayern. De son côté, le capitaine de toujours, Gonalons, a été mis dehors par la présidence et a rejoint l’AS Roma. Jean-Michel Aulas ayant d’ailleurs assuré qu’aucune recrue au milieu n’était nécessaire et que le club compenserait avec les joueurs déjà présents, l’OL se retrouve avec assez peu de joueurs au milieu de terrain.
Le jeune Lucas Tousart s’étant durablement installé comme un titulaire la saison dernière, cela ne laisse qu’une seule place à se partager pour Jordan Ferri, Sergi Darder et Clément Grenier. Autrement dit un joueur qui n’a jamais réellement impressionné dans son club formateur, un joueur au profil particulier que Genesio ne semble pas apprécier et un grand espoir qui semble loin du retour à haut niveau après plusieurs blessures. De plus, Ferri est une des cible privilégiée de l’Atalanta Bergame et Grenier dispose d’un énorme salaire, ce qui pourrait pousser l’OL à s’en séparer rapidement dans le cas où une offre jugée intéressante par le clan lyonnais, venait à se présenter.

Du côté de la formation, seul un jeune paraît apte à concurrencer CMP dès cette année : Olivier Kemen. Le milieu polyvalent, ex-capitaine des jeunes de Newcastle, revient d’un prêt encourageant de 6 mois au Gazelec et pourrait prétendre à une place dans le groupe pro. Cependant, la reprise a l’air compliquée pour le jeune international français U20. Ecarté du groupe pro, il s'entraîne à nouveau avec la CFA tandis que des rumeurs évoquent des raisons extra-sportives qui pourraient amener l’OL à procéder à un transfert ou un nouveau prêt vers le Gazelec Ajaccio.

Enfin, Bruno Génésio a récemment affirmé en conférence de presse qu’il comptait sur le jeune homme et qu’il aurait sa chance lors des matchs de préparation. Après une apparition d’une dizaine de minutes en fin de match face à Bourg-en-Bresse ce samedi, Christopher aura sans doute l’occasion de se montrer davantage face au Celtic FC (le Samedi 15 Juillet). Tout ceci marque-t-il le début d’une belle saison pour la prochaine révélation de l’Olympique Lyonnais ?