Aldo Kalulu : Réponse attendue

Le dossier Aldo Kalulu n'est peut-être pas le plus évoqué durant ce mercato, mais il est pour autant très riche.

Aldo Kalulu : Réponse attendue
Aldo Kalulu après son but contre Bordeaux en début d'année 2016 (IconSport)

Le mercato lyonnais est beaucoup plus actif que les années précédentes. Et en attaque, l’effectif se densifie et se diversifie fortement, notamment grâce aux arrivées de Bertrand Traoré et Mariano Diaz. Mais aussi au retour de prêt du jeune Romain Del Castillo qui pourrait avoir son coup à jouer. Sur les côtés encore, Maciej Rybus pourrait être une doublure plus qu’intéressante. Sans parler de la polyvalence de Maxwel Cornet ou des talents d’Houssem Aouar. Mais une question reste en suspens : c’est celle de l’avenir d’Aldo Kalulu. Pour Kalulu, la réponse est attendue.

Rhôn’Aldo

Rhôn’Aldo, c’est le surnom qui a été donné à l’attaquant de poche lors de ses débuts en pro par nombre de supporters lyonnais. Buteur lors de sa première titularisation en Ligue 1, contre le SC Bastia à l’époque, Aldo Kalulu impressionnait. Mais une blessure est venue stopper son ascension fulgurante, lui qui était parvenu à doubler Claudio Beauvue dans l’esprit d’Hubert Fournier. Et lors de la deuxième partie de saison, dans son 4-3-3 qui tournait bien, Génésio a bien moins fait appel à Kalulu. Un but face à Bordeaux dans les arrêts de jeu, c’est tout ce qu’on retiendra de la deuxième moitié de saison d’Aldo Kalulu. Qui a bien été embêté par les blessures : à l’échauffement contre le SCO d’Angers, alors qu’il devait être titulaire, il se blesse. L’explosion de Maxwel Cornet et les bonnes performances de Rachid Ghezzal lui ont complètement grillé la priorité. Surtout que Lacazette n’était, heureusement pour l’OL, pas trop sujet aux blessures.

Mais tout se complique sur sa deuxième saison lyonnaise. Certes buteur face à Bordeaux, pour la première défaite des gones dans leur formidable outil, il n’a pas réussi à faire son trou. Pas aidé, là encore, par sa fragilité physique. Doublé par le retour en forme de Mathieu Valbuena, et par l’incapacité de Bruno Génésio à effectuer un véritable turnover, Aldo Kalulu devient alors beaucoup plus habitué du banc de touche et des tribunes que du terrain. Il partira en prêt à Rennes lors de la deuxième moitié de saison – nous y reviendrons par la suite.

Mais Aldo Kalulu ne souhaite pas arrêter son aventure lyonnaise ici ! Revigoré par la confiance faite à son jeune frère Gédéon Kalulu, il est considéré comme une doublure intéressante pour Mariano Diaz, dans l’optique où l’Olympique Lyonnais ne donnerait pas suite au dossier Chicharito. Surtout, grâce à sa polyvalence, il peut évoluer sur tout le front de l’attaque, ou en soutien d’une paire d’attaquant : c’est d’ailleurs dans cette dernière position qu’il a fait ses gammes à Tola Vologe à l’époque.

Mais pas de Renn’Aldo

Son prêt à Rennes la saison dernière a été un véritable échec. Incapable de s’imposer dans un club pas forcément adapté à son style de jeu, il n’arrive pas à profiter des absences des joueurs partis disputer la CAN pour grapiller des minutes. Aucun but, tel sera son bilan rennais. Pourtant, Christian Gourcuff lui avait au début manifesté sa confiance. Mais dans un contexte pas forcément évident, loin du cocon familial lyonnais, le jeune Aldo Kalulu n’est pas parvenu à se faire adopter par le public breton. Ayant à peine disputé une quinzaine de matchs, et quasiment jamais quatre-vingt-dix minutes consécutives, son aventure rennaise ne restera pas dans les mémoires. Sauf peut-être dans celle des dirigeants de l’Olympique Lyonnais et d’Aldo Kalulu.

Car il est évident que cela conditionne très fortement son avenir. Alors que l’on aurait facilement pu envisager pour Kalulu un prêt afin de grapiller du temps de jeu, marqué par le contexte rennais, cette hypothèse ne paraît pas à l’ordre du jour. Difficile en effet de forcer un joueur qui a très mal vécu un prêt à en effectuer un nouveau. Peut-être était-ce avant tout dû au niveau trop élevé à Rennes pour que le prêt soit concluant ? Sans doute que l’Olympique Lyonnais pourrait réfléchir à le prêter dans un bas de tableau de Ligue 1, par exemple chez les promus strasbourgeois ou troyens… Mais la question reste ouverte !

Alors, quel avenir ?

Bien peu de personnes savent quel sera l’avenir d’Aldo Kalulu. Les matchs de préparation serviront à déterminer si l’attaquant de poche peut être une doublure intéressante. Mais si arrivée d’un avant-centre renommé il y a, cela signerait sans doute la fin des aventures lyonnaises de ce joueur amoureux de sa ville. Rien n’est encore écrit pour l’attaquant d’un mètre soixante-six. Mais à 21 ans, il paraît indispensable pour l’attaquant de grappiller des minutes, afin de montrer son potentiel, sans doute énorme.

Alors, l’hypothèse d’un départ peut fleurir dans nombre d’esprits. Peut-être serait-ce la moins mauvaise solution pour l’attaquant, si son avenir à Lyon semble bouché. Car à l’heure actuelle, il n’est pas sûr du tout qu’il soit devant Maxwel Cornet dans la hiérarchie lyonnaise. Le seul problème, c’est que son expérience peut concluante à Rennes n’est pas faite pour attirer les foules. Le mercato ne recèle pas nombre de rumeurs contenant le nom d’Aldo Kalulu. Surtout qu’avec la montée d’Amine Gouiri, certes encore jeune, les places sur le banc se feront chère l’an prochain.

Le principal espoir d’Aldo Kalulu se nomme sans doute Bruno Génésio. Car ce dernier a indiqué à plusieurs reprises qu’il souhaitait intégrer des jeunes joueurs dans son groupe. Et si les regards se tournent principalement sur Olivier Kemen, Houssem Aouar ou Christopher Martins-Perreira, cela concerne peut-être aussi le natif de Lyon. En tout cas, ce mercato sera très intéressant à suivre pour connaître l’avenir d’Aldo Kalulu.