LOSC : Caen, l'adversaire pour repartir du bon pied ?

Mal en point en championnat, le LOSC se doit de réagir samedi contre Caen. Les regards seront tournés vers Christophe Galtier, qui dispute là son premier match de Ligue 1 à la tête du club.

LOSC : Caen, l'adversaire pour repartir du bon pied ?
Le LOSC ne pointe qu'à la 18ème place en Ligue 1, bien loin des ambitions estivales

Le LOSC doit relever la tête en championnat. Actuels 18ème du classement, les Dogues sont bien loin de la cinquième place visée au début de la saison. Après une qualification laborieuse au Mans samedi (2-4), le LOSC devra désormais relever la tête en championnat, et l’adversaire qui se profile n’est autre que le Stade Malherbe de Caen. Douzièmes du classement, les Normands ne sont pas dans une très bonne période non plus. Incapable de remporter le moindre match depuis plus d’un mois et la réception de Bordeaux le 25 novembre dernier (1-0), les hommes de Patrice Garande semblent être l’adversaire idéal pour un LOSC malade depuis le début de la saison.

 

La première de Galtier, une bonne occasion de repartir de l’avant

 

Fraichement nommé à la tête du LOSC, Christophe Galtier a exprimé son souhait de voir son équipe remonter au classement. L’ancien joueur du club aura pour objectif de redresser une équipe bien faible sur le terrain. Sa nouvelle tactique ? Un 4-4-2, avec un joueur derrière l’attaquant. Face au Mans, c’est Thiago Mendes qui avait été titularisé derrière Ezequiel Ponce. L’Argentin, buteur à deux reprises, est le seul joueur capable d’évoluer à ce poste puisque Nicolas Pépé n’a convaincu personne en pointe de l'attaque. Sur les ailes, Benzia et ce même Pépé ont les faveurs du nouvel entraineur lillois, tandis qu’El Ghazi et Araujo devront se battre pour leur place. En conférence de presse, après la victoire du LOSC en Coupe de France, l’entraineur lillois n’a pas caché ses craintes. « J’ai dit aux joueurs qu’on ne pouvait pas faire autant d’erreurs face à un adversaire de Ligue 1 car on sera lourdement sanctionné. Il faut que l’on soit plus intelligents. Les joueurs sont jeunes, mais ils ont maintenant six mois de Ligue 1 ». Un constat simple qui met la pression aux joueurs à quelques jours d’affronter Malherbe.

 

Le LOSC n’a pas perdu le moindre match à Caen depuis dix ans

 

Lille à d’Ornano, c’est cinq succès d’affilé. Le bilan entre les deux équipes fait état de sept victoires caennaises, trois nuls et onze victoires du LOSC. Une occasion rêvée pour Lille d’enclencher une série positive alors que les Dogues s’apprêtent à disputer cinq matchs en quinze jours. En effet, les Lillois vont se déplacer à Caen, puis recevoir Rennes avant d’aller à Troyes. Ces trois rencontres, qui auront lieu en l’espace d’une semaine, seront capitales pour des Dogues en manque de points. Ensuite, les Lillois auront une double confrontation contre Strasbourg : un premier match en Coupe de France à la Meinou, puis, quatre jours plus tard, un second match, cette fois au Stade Pierre Mauroy, qui comptera pour la 23ème journée de Ligue 1. Un marathon de cinq matchs en deux semaines qui pourrait (déjà) être décisif pour Christophe Galtier et le LOSC.