Lorient : Place à la jeunesse

À l’issue de la saison de Ligue 1, les merlus retrouvent la Ligue 2 après 11 ans de bons et loyaux services dans l’élite du football Français. Une descente qui devrait permettre de redonner un nouvel élan au club breton.

Lorient : Place à la jeunesse
Lorient : Place à la jeunesse

Une relégation est dramatique pour un club mais dans certains elle peut avoir des aspects bénéfiques. L’exemple le plus récent c’est l’AS Monaco, bien qu’aidé par des mécènes russes, ils ont établi un projet sur la jeunesse. On peut prendre les exemples de Guingamp et Nantes qui pérennisent leur club dans l’élite depuis 4 saisons grâce à un excellent travail de l’ombre et de bons choix sportifs. Pourtant, il n’est jamais simple de remonter. Si on regarde les statistiques depuis l’instauration de la Ligue 1 à 20 clubs en 2001/2002, 11 clubs sont descendus et n’ont jamais reconnu la première division. Pour différentes raisons, Istres, Boulogne, Grenoble, Arles, Auxerre, Brest, Sochaux, Valenciennes, Gazelec Ajaccio, Evian et Reims sont restés aux échelons inférieurs. Sur les 16 dernières saisons, seulement 9 fois des clubs ont réussi dont trois fois le FC Metz, qui est le spécialiste pour faire l’ascenseur entre Ligue 1 et Ligue 2. En moyenne, il faut 3 années à un club pour retrouver la Ligue 1. Il est clair que pour Lorient l’objectif sera de remonter le plus vite possible, dans les 2 saisons qui suivent, en profitant d’avoir encore un budget supérieur à la moyenne des clubs du championnat sous peine de s’éterniser en deuxième division. Comme c’est le cas pour des clubs comme Auxerre ou Sochaux qui n’ont pas réussi à négocier ce cap et financièrement sont vraiment dans le mal aujourd’hui.

Un recrutement made in Ligue 1

Avec ce nouveau départ, le club en a profité pour partir sur un nouveau projet en donnant les rênes du club à Mickael Landreau. Déjà pressenti lors du limogeage de Sylvain Rippoll, Loïc Féry avait alors choisi Bernard Casoni qui n'avait pas réussit à relever le club. Un projet ambitieux que de faire confiance à un nouvel entraîneur sur le marché mais une volonté de donner un vent de fraicheur au club. Ils ont dû faire face aux départs des cadres qui ne voulaient pas jouer en Ligue 2. Moukandjo s’en est allé comme Lecomte, Lautoa ou Jeannot, Mesloub. Outre les retours de prêts de jeunes joueurs partis s’aguerrir l’an dernier en Ligue 2 comme Bouanga, qui sera l’un des joueurs clés cette saison et qui a prolongé son contrat ce matin. Le FC Lorient a recruté des joueurs expérimentés pour encadrer la jeunesse lorientaise. Felipe Saad, Gaëtan Courtet, Fabien Lemoine et Gael Danic sont arrivés dans cette optique pour aider à faire remonter le club. Malgré ces arrivées, Mickaël Landreau va faire confiance aux jeunes joueurs formés au club et qui sont pleins de talents comme Alexis Claude Maurice ou Matteo Guendouzi. Des départs sont encore d’actualités. Majeed Waris n’a toujours pas trouvé preneur. Il ne fait pas partie des plans de Landreau et ne s’est pas présenté à l’entraînement depuis. Le milieu de terrain, Wakaso est également en instance de départ qui devrait rejoindre le Portugal ainsi que Lindsay Rose qui est en pourparler avec le Beitar Jérusalem et Cafu qui est dans les petits papiers du PAOK Salonique.

Un effectif d’expérience embellie par la jeunesse

Sur le papier, ce qui ressemble de loin à l’équipe type de Lorient au début de saison est de qualité et pourrait tout à fait être apte à disputer une saison de Ligue 1. La défense qui a encaissé 70 buts la saison dernière (2e pire défense de Ligue derrière Metz) n’a pas trop changé de visage. Seul Felipe Saad est venue renforcé ce secteur. On aurait pu penser que ce soit le secteur le plus renforcer au mercato. Au contraire, Landreau a joué la carte de la stabilité et devrait intégrer des jeunes dans la rotation comme Lecoeuche, arrière gauche ou Conté, défenseur central. Le milieu sera plein d’expérience. Entre Mvuemba, Lemoine, Marveau et Danic, il sera intéressant de surveiller l’évolution de Matteo Guendouzi, 8 apparitions en L1 la saison dernière, plein de talents qui a séduit Landreau durant la préparation et pas que puisque Nantes avait fait une offre pour le joueur. Il faudra être attentif à Franklin Wadja qui est arrivé de Fontenay-le-Comte en CFA et qui a été beaucoup utilisé également. Jimmy Cabot sera chargé d’animer les ailes avec Maxime Barthelmé. Un autre jeune joueur qui s’est particulièrement mis en valeur lors de la préparation c’est Alexis Claude Maurice. Disponible et percutant, il a à de nombreuses reprises mis en danger les défenses adverses. International U18, la descente de Lorient devrait lui être plus que profitable pour obtenir du temps de jeu. Devant, Denis Bouanga devrait être l’homme providentiel. Il sera accompagné par Gaetan Courtet et Pierre Yves Hamel. Un effectif taillé pour jouer la montée dès la première saison, avec un jeu inspiré de celui qu’il a connu à Nantes à ses débuts, basé sur la rapidité d’exécution, le jeu en mouvement, la simplicité du geste et le sens du collectif.

Un joueur à suivre : Denis Bouanga

C’est la bonne nouvelle du jour, la prolongation de contrat de Denis Bouanga. « Je souhaite franchir un palier » expliquait-il après avoir signer son nouveau bail qui court désormais jusqu’en juin 2021. Prêté à Tours en Ligue 2 la saison dernière, il a explosé les compteurs. Il a inscrit 16 buts et délivré 6 passes décisives en 36 matchs. Longtemps courtisé par les clubs de Ligue 1 dont l’AS Saint-Etienne, il décide finalement de rester chez les merlus. C’est un joueur de côté mais qui est capable d’évoluer dans l’axe, son nombre de buts l’an passé atteste de ses qualités de finisseur. La percussion est sa principale qualité, capable de perforer n’importe quelle défense. Mais il est également doté d’une bonne qualité de technique qui lui permet d’éliminer facilement ses défenseurs. Sa qualité de frappe lui permet de marquer beaucoup de buts d’un peu partout dans la surface. Il tire également très bien les coups de pieds arrêtés. Landreau qui possède énormément de joueur de côté dans son effectif, pourrait le replacer à l’un des deux postes d'attaquants.

Objectif, la montée

L’objectif sera de retrouver au plus vite la Ligue 1, auquel cas Lorient pourrait une nouvelle fois perdre ses meilleurs joueurs au prochain mercato. Si la mayonnaise prend, le club pourrait aisément jouer le titre de Ligue 2 et dans un futur encore lointain avoir une belle base, si remontée il devait y avoir.