Point d'interrogation sur la saison du Stade Brestois

À l’heure actuelle, les Brestois peuvent se demander comment le club du Finistère ne prépare pas une 14e saison en Ligue 1. Pourtant il faudra en affronter une 22e en Ligue 2 qui sera plus disputé que jamais.

Point d'interrogation sur la saison du Stade Brestois
Point d'interrogation sur la saison du Stade Brestois

C’est un peu un film à scénario catastrophe qu’ont vécu les supporters Brestois la saison dernière. En très bonne position pour monter et même décrocher le titre de champion de Ligue 2, ils finissent finalement en 5e position à 1 point de Troyes qui obtiendra son ticket en Ligue 1 à l’issue d’un barrage contre le FC Lorient. Sur le podium dès la troisième journée, ils n’en sont sortis qu’à la 36e journée en passant 23 journées en tête et possédant jusqu’à 6 points d’avance à 11 journées de la fin sur ses poursuivants. Ils ont même été virtuellement en Ligue 1 jusqu’à 10 minutes de la fin du championnat. Ce sera donc une seconde saison sur le banc pour Jean-Marc Furlan où il devra faire oublier la déception au plus vite pour tenter de faire remonter le club dans l’élite.

Un club très actif sur le mercato

Le Stade Brestois a été très actif sur le marché des transferts. Il est très difficile de conserver un groupe d’une année sur l’autre quand on reste en Ligue 2 surtout après une saison où chaque élément s’est mis en valeur. Les bretons ont perdu pas loin de 7 titulaires à l’intersaison. Parmi eux, leur gardien Hartock, leur meilleur buteur Maupay avec 11 réalisations, leur meilleur passeur Battochio avec 6 offrandes. On y ajoute des joueurs importants comme Joseph Monrose, Nagnioni, Castan ou Diallo et c’est quasiment une équipe à reconstruire. Au rayon des arrivées, les rouges et blancs ont accueilli déjà 10 nouveaux joueurs. Charbonnier et Butin auront la lourde tâche de remplacer Maupay et Joseph Monrose. Fabri venu remplacer Hartock s’est déjà blessé et loupera le début de saison, obligeant les dirigeants bretons à trouver un nouveau gardien. Furlan qui expliquait avoir « la meilleure défense centrale de Ligue 2 la saison dernière » a dû se résoudre à en composer une nouvelle avec le départ de Castan et le probable prochain départ de Diallo. Pour ça, Weber est venu apporter son expérience et plus récemment c’est Castelletto qui a rejoint les rangs bretons. Sur le papier, cela devrait être la charnière qui débute. Autret et Berthomier sont venus densifier le milieu de terrain alors qu’Autret devra être l’un des joueurs à animer l’attaque brestoise. Une chose est sûre le mercato n’est pas fini. Comme expliqué plus haut, Diallo titulaire indiscutable la saison dernière devant Hartock est courtisé par Nantes, Metz et Troyes ainsi que par des clubs turques et grecques. Et le club cherche encore 3-4 joueurs pour compléter son effectif.

Des places de titulaire en jeu

À quelques jours du début du championnat à Francis Le Blé face à Châteauroux, Jean-Marc Furlan n’a toujours pas d’idée précise sur son équipe type. En préparation, il a reconduit son 4-3-3 de la saison dernière puis a testé le 4-4-2 et le 4-1-4-1. Il a bricolé en plaçant des joueurs à des postes nouveaux comme Coeff en défense centrale, Henry qui a parfaitement suppléé Belaud à droite et sera reconverti à ce poste. Les seules certitudes concernent les latéraux Belaud à droite et Bernard à gauche, Weber dans en défense centrale, Grougi au milieu, Faussurier sur son côté droit ainsi que Charbonnier à la pointe de l’attaque quand il sera prêt. « Il faut être clair, on ne sera pas prêts du tout » déclarait Furlan après le dernier match de préparation remporté face à Lorient. Et pourtant il faudra rapidement l’être pour ne pas prendre trop de retard par rapport à ses concurrents. Certains joueurs pourraient en profiter pour tirer leur épingle du jeu comme Labidi, Ibrahima Sissoko ou Chardonnet. Furlan pourra compter sur l’indéboulonnable Bruno Grougi, qui disputera sa 8e saison au sein du club brestois, pour diriger le jeu. Mais bien malin aujourd’hui, celui qui peut dire à quoi ressemblera le visage du Stade Brestois version 2017/2018.

« Il faut être clair, on ne sera pas prêts du tout »

Composition probable
RenneComposition probable

Le joueur à suivre : Zakarie Labidi

Le jeune joueur formé à Lyon et arrivé l’an passé en provenance du Rhône va disputer sa deuxième saison au sein des Ty’Zefs. L’an passé il a disputé 19 matchs en inscrivant 1 but et délivrant 2 passes décisives. Des statistiques honorables pour le joueur de 22 ans qui disputait sa première véritable saison professionnelle. Il était arrivé en fin de préparation et donc avait pris un peu de retard sur ses coéquipiers puis a connu une blessure à la cuisse à mi-saison qui l’a privé plusieurs semaines de compétitions. Après une saison d’adaptation en terre brestoise et à l’échelon inférieur, un championnat physique et où les espaces sont rares, Labidi compte bien saisir sa chance. Un joueur qui aime bien tourner autour de l’attaquant mais également se retrouver devant le but, pas maladroit dans le dernier geste. À l’aise techniquement et doté d’un bon pied gauche, il pourrait être un élément majeur pour servir Gaetan Charbonnier la nouvelle recrue. Cantonné à un rôle de remplaçant la saison dernière, il pourrait être un des premiers bénéficiaires des nombreux départs dans le secteur offensif. Lors de la préparation, il a été testé à plusieurs. Sur le côté ainsi que dans l’axe. Il pourrait être le remplaçant rechercher à Christian Battochio (8 buts, 6 passes décisives) parti au Maccabi Tel Aviv. 2017/2018 sera-t-elle la saison de la révélation pour Labidi ?

Quelles ambitions ?

Le championnat de Ligue 2 réserve souvent des surprises et est également un championnat disputer autant en haut comme en bas. On aurait tendance à dire qu’il devrait jouer la première partie de tableau mais la saison des hommes de Jean-Marc Furlan dépendra fortement de comment prendra la sauce entre anciens et nouveaux joueurs et de la fin du mercato. Rendez-vous dès vendredi 20 heures face à Châteauroux pour un premier élément de réponse avant d'enchaîner un long déplacement en Corse pour y affronter Ajaccio.

Bilan de la préparation

Brest - Le Havre 1-1

Brest - Concarneau 0-2

Rennes - Brest 2-1

Guingamp - Brest 1-0

Brest - Lorient 2-1


Share on Facebook