Nîmes, sur sa lancée de fin de saison dernière ?

Bien qu'après avoir changé de logo, le Nîmes Olympique n'envisage pas changer de principes et de valeurs pour cette nouvelle saison au second échelon national. Présentation...

Nîmes, sur sa lancée de fin de saison dernière ?
https://www.francebleu.fr/infos/societe/les-maillots-du-nimes-olympique-pour-la-saison-2017-2018-devoiles-1500296617

Après une saison 2016 – 2017 réussie, puisque achevée au 6ème rang du championnat, à seulement deux points de la troisième marche du podium (Troyes a ainsi obtenu son ticket pour l’élite en venant à bout de Lorient sur une confrontation aller – retour), le Nîmes olympique veut continuer après une fin de saison 2016 – 2017 finit en           trombe (3 victoires sur les 3 derniers matchs..).

Même si le Nîmes olympique possède seulement le 16ème budget du championnat, inutile de penser que cette équipe jouera le maintien tant la volonté du club est de progresser année après année.

Depuis que Bernard Blaquart a succédé à José Pasqualetti, en 2015, les Crocodiles nîmois prônent un jeu orienté vers l’avant, pour ne pas dire offensif, avec pour preuve la quatrième attaque de Dominos Ligue 2 durant ce dernier exercice achevé (56 buts marqués).

Garder cette dynamique à l’extérieur

L’équipe gardoise aura pour mission de garder ses véléités à gagner à l’extérieur (37 points glanés hors de ses bases sur  57 possibles) si elle veut continuer à jouer les troubles fêtes dans ce championnat qui sera une nouvelle fois très relevé à n’en pas douter.

Pour se faire, rien de mieux qu’un Rachid Alioui  (13 buts et 6 passes décisives lors du dernier exercice), revenu à 100 % après une longue blessure qui l’aura éloignée des terrains pour les 12 derniers matchs. Il pourra compter sur son milieu de terrain, Téji Savanier, formé à Arles-Avignon, et auteur de 13 passes décisives lors de la saison dernière..

Autant dire que cette doublette pourrait encore faire d’énormes dégâts dans les défenses du championnat..

Améliorer leur rendement à domicile

Fort d’avoir conservé un effectif stable et de qualité, le Nimes Olympique l'a même renforcé avec les arrivées d’Umut Bozok (20 ans), du germano-grec de 25 ans Panagiotis Vlachomidos en provenance du Panathinaikos, et du très expérimenté Pierrick Valdivia.

Nul doute que ce collectif nîmois voudra alors faire encore mieux que la saison précédente. Pour y parvenir, la bande à Blaquart aura pour mission d’améliorer son rendement à domicile (27 points pris sur 57 possibles avec une 13ème place à la clé).

Les Costières devront raisonner pendant 19 matchs afin de jouer leur rôle de 12ème homme et ainsi aider l’équipe des Crocos à faire de ce stade une forteresse imprenable durant toute cette saison.

Le joueur à suivre : Umut Bozok

[( Source: http://www.nimes-olympique.com/a-rencontre-dumut-bozok/ )]

Umut Bozok avec le président du Nimes Olympique

Umut Bozok, 20 ans, formé au FC Metz, qui évoluait sous les couleurs de Marseille Consolat, s’est engagé pour trois ans avec le Nimes Olympique.

Le récent meilleur buteur de national (17 réalisations en 31 matchs disputés) arrive en provenance de Marseille Consolat avec qui il a terminé à la quatrième place du championnat. Après avoir débuté à Metz (CFA 2), il va découvrir pour la première fois de sa carrière le deuxième échelon national.

Calendrier :

Les Crocos débuterons leur championnat par la réception du Stade de Reims, et se déplaceront à Lens pour le compte de la 2ème journée avant d’enchaîner quatre jours plus tard avec un déplacement périlleux au stade Océane le 08 août pour y affronter Le Havre pour le premier tour de coupe de la Ligue

Un calendrier qui fait déjà bien saliver les amateurs de la Domino’s ligue 2..

Petit pronostic pour la saison : TOP 5

Classement 2016 – 2017 : 6ème avec 64 points

Budget : 7,5 millions d’euros (16ème budget de ligue 2)