En manque d'efficacité, Lens s'incline en amical face au Standard de Liège

Ce vendredi après-midi, le RC Lens disputait son 5ème match de préparation face au Standard de Liège. La formation belge s'est imposée 2-0 au Touquet face à des sang et or en manque d'efficacité offensive comme défensive.

En manque d'efficacité, Lens s'incline en amical face au Standard de Liège
rclens.fr
Lens
0
2
Standard de Liège
Lens: Vachoux – Carlier, Wojtkowiak (Bianda, 26′), Duverne (cap.), Tasoulis (Ebosse, 73′) – Bostock (Beghin, 74′), Ephestion (Koukou, 74′) – Zoubir (Bellegarde, 83′), Madri (Chouiar, 83′), Fortuné (Chah, 83′) – Lendric.
Standard de Liège: Ochoa (Bodart, 80′) – Fai (Fiore, 80′), Scholz (Luyindama, 80′), Laifis (Agbo, 80′), Pocognoli (cap.) (Goreux, 55′) – Bokadi (Kosanovic, 80′), Marin (Mmaee, 63′), Dossevi (Ndongala, 69′), Mpoku (Pocognoli, 55′) – Belfodil (Legear, 63′), Sa (Emond, 46′).

Ce vendredi, pour son 5ème match de préparation, Lens a affronté un "gros morceau", le Standard de Liège.

Et malgré une bonne entame de match des Artésiens, c'est bien le Standard qui ouvre le score à la 7ème minute par l'intermédiaire de Orlando Sa. Après l'ouverture du score liégeoise, les lensois repartent de l'avant mais les tentatives de Fortuné, Madri, Lendric ou encore Bostock n'ont pas trouvé le chemin des filets. En seconde période, le Racing réalise une entame de match de la même manière que la première en encaissant un second but cette fois-ci inscrit par Mpoku. Mais les artésiens reviennent à la charge avec des tentatives une nouvelle fois manquées. Les efforts lensois ne payeront pas puisque 2-0 est le score final de ce match sans enjeu.

Un match au cours duquel nous avons pu voir l'apparition de Wojtkowiak aux côtés d'un Duverne capitaine puisque Dusan Cvetinovic, ressentant une légère douleur au mollet, a été préservé par le staff lensois. Une ligne défensive assez jeune puisque Maxence Carlier a été préféré à Alvaro Lemos, jugé trop juste physiquement. Alain Casanova n'a pas oublié de réagir à ce fait, « J'ai un peu de regrets aujourd'hui sur le fait que l'on ne parvient pas à intégrer totalement notre ligne défensive puisqu'il nous manque Lemos, Cvetinovic, et nous perdons un jeune (Wojtkowiak, sorti sur blessure) qui avait fait une très bonne préparation jusque là. »

Le coach Artésien a également évoqué le cas Lendric en manque de réalisme devant le but, « Physiquement, il est bien puisqu'il avait déjà joué 90 minutes de match avec son ancienne équipe. Sur ce plan-là, il n'y a pas de problème. Par contre, concernant le fait de comprendre nos schémas, nos déplacements, et savoir où se placer quand le ballon est dans certaines situations, il a encore du travail à faire. »

Bien que le score est anecdotique, Lens a démontré une prestation plus qu'encourageante face à un club européen malgré un gros manque d'efficacité qu'Alain Casanova n'a pas oublié de souligner après la rencontre. « Je suis fier de ce qu'ils montrent et, en même temps, je suis frustré et un peu en colère que l'on ne soit pas plus réaliste que ça. C'est un match où l'on doit marquer un, deux voir trois buts... »


 


Share on Facebook