FC Girondins de Bordeaux - RC Strasbourg (0-3): Les Bordelais en plein doute

Vendredi soir avait lieu au Matmut-Atlantique la rencontre entre les Girondins de Bordeaux et le Racing Club de Strasbourg. Les Bordelais, privés de leur star Malcom, voulaient devant leur public repartir sur une dynamique positive après leur revers face à Dijon. Mais, face à eux se tenaient les tombeurs du PSG, les Strasbourgeois en pleine bourre en cette fin d’année 2017.

FC Girondins de Bordeaux - RC Strasbourg (0-3): Les Bordelais en plein doute
Sankharé dépité (Source : Sud Ouest)

Les hommes de Thierry Lauret commencèrent le match tambour battant et ouvrirent le score dès la deuxième minute par l’intermédiaire de Bahoken. Suite à une passe en profondeur de Terrier, il tenta et réussit un grand pont sur son défenseur et s’en alla tromper Costil avec une frappe croisée imparable. Les Bordelais, piqués au vif, tentèrent de réagir dans la foulée par l’intermédiaire de Vada mais ce dernier fut contré par Mangane à bout portant (6ème). Les Girondins continuèrent de pousser mais n’eurent pas d’occasions franches mis à part une frappe de Cafu après un joli mouvement collectif (25ème). En fin de première période, alors que l’équipe dirigée par Jocelyn Gourvennec cherche à mettre du rythme, ce sont finalement les Strasbourgeois qui doublèrent la mise sur un magnifique coup-franc de Liénard, déposé dans la lucarne d’un Costil qui ne put que constater les dégâts (37ème). Les visiteurs manquèrent de peu de repartir à la mi-temps avec 3 buts d’avance. Da Costa, toujours présent dans les bons coups, adressa une passe en profondeur vers Bahoken qui fut repris de justesse par la défense bordelaise. Sur la suite de l’action, Nicolas de Préville, côté girondins, centra en direction de Mendy qui rata le ballon pourtant en position idéale face au but (39ème). La dernière occasion de la première période fut alsacienne. Suite à un corner, Mangane bien placé, tenta sa chance mais sa frappe fuit le cadre (44ème). La stat de la première mi-temps côté FCGB : 7 centres, 0 réussi, montre le manque d’efficacité actuel de l’équipe. Les supporters firent part de leur mécontentement en demandant la démission de Gourvennec.

La deuxième période repris avec un kop bordelais vidé de ses supporters dépités. Cela ne perturba pas les joueurs du Racing qui revinrent avec les mêmes intentions qu’en fin de première mi-temps. Ils eurent d’ailleurs très rapidement 2 occasions franches, menées par Terrier et Bohoken (49ème et 52ème), qui réveillèrent les Girondins. Les coéquipiers de Toulalan pensèrent réduire le score, mais Mangane sortit le ballon sur sa ligne (55ème). Malgré des bonnes intentions mais par manque de réalisme et aussi d’un peu de réussite, Bordeaux finit par se faire punir une troisième fois sur un contre strasbourgeois. Terrier récupéra un ballon dans son propre camp et après une course plein axe de 50 mètres s’en alla tromper Costil délaissé par sa défense (65ème). A la 74ème, on frôla le KO suite à une double occasion du RCS. Costil dégagea une frappe du pointu de Bahoken. S’en suivit un centre que Da Costa reprit de la tête mais la barre vint sauver un FCGB aux abois. Sur la contre-attaque, Sankaré tenta sa chance mais Oukidja claqua sa frappe. Il s’agissait là seulement de la deuxième frappe cadrée des Girondins. Les Bordelais se créèrent  encore une occasion, mais le portier strasbourgeois veillait (84ème).

Ce match de la 16ème journée de Ligue 1 nous proposa une vaillante et efficace équipe alsacienne (4 tirs cadrés, 3 buts) face à des Girondins apathiques et manquant de réalisme, symptômes d’une équipe en plein doute. Bordeaux passe juste derrière Strasbourg à la 12ème place et se doit de réagir très rapidement pour ne pas couler.

Les compos :

Bordeaux : Costil, Sabaly, Jovanovic, Carrique, Otavio, Toulalan, Lerager, Vada, De Préville, Cafu, Mendy

Strasbourg : Oukidja, Seka, Koné, Mangane, Lala, Liénard, Aholou, Grimm, Da Costa, Terrier, Bahoken