Ca bouge en Bourgogne !

Plutôt calme depuis le début du mercato malgré le renfort en défense du bordelais Cédric Yembéré (auteur de son premier but en amical contre Nancy) et du milieu de terrain Eden Massouema (Paris FC) le DFCO a vu les choses s’accélérer depuis la semaine dernière.

Ca bouge en Bourgogne !
Ca bouge en Bourgogne !

Maintenue à la 38ème  et dernière journée la saison passée, l’équipe bourguignonne est bien consciente de la nécessité de renforcer son effectif afin de prétendre une nouvelle fois au maintien. Si les rouges et noirs sont parvenus à se maintenir c’est en grande partie grâce à leurs révélations : parmi ces révélations on trouve des joueurs comme Baptiste Reynet, Pierre Lees Melou ou encore Loïs Diony.

Le départ des cadres

Le premier cité a vu son départ pour Montpellier avorté à la suite d’un désaccord entre les deux clubs alors que Reynet avait semble-t-il trouvé un accord avec le club héraultais. L’ancien martégal reste donc pour le moment dijonnais et ce n’est pas les supporters qui vont s’en plaindre.

Pierre Lees Melou, joueur formé aux Girondins de Bordeaux et arrivé en provenance de l’US Lège Cap ferret en 2015  va désormais faire le bonheur de l’OGC Nice. En effet le club azuréen séduit par sa première saison en Ligue 1 (7 buts, 3 passes décisives) a décidé de débourser 5M d’euros (bonus compris) pour s’attacher les services du natif de Langon (Gironde). C’est donc un contrat de 4 ans que le désormais ancien dijonnais a pu signer.  Joueur atypique par son parcours (début en DH) et par sa personnalité appréciée de tous, Less-Melou semble déjà faire le bonheur de son coach Lucien Favre : « Lees-Melou s’intègre rapidement. Il est très intelligent dans le jeu. On sent qu’il a du vécu, avec sa drôle d'histoire. C’est un truc absolument incroyable, il a joué en 6e division ! Un truc pareil, ça doit être unique au monde. Et il a de grosses qualités : il a les deux pieds, l’intelligence de jeu, etc. Il a fait une année en L1 à Dijon. Il a encore beaucoup de potentiel, c’est ça qui est intéressant ».
Le joueur formé aux Girondins de Bordeaux est donc passé en 5 années de la DH à la ligue des champions. ​

Less Melou désormais aiglon

Enfin, le dernier départ et non des moindres pour le club bourguignon est celui de son meilleur buteur Loïs Diony qui vient de poser ses valises dans le Forez à Saint-Etienne. Véritable artisan du maintien dijonnais l’année passée (11 buts et 7 passes décisives) pour sa première saison en Ligue 1, Diony va désormais renforcer le secteur offensif stéphanois qui en a bien besoin. En effet depuis Max Alain Gradel en 2014-2015, aucun joueur stéphanois n’a dépassé les 10 buts en Ligue 1 sur une saison.

En concurrence avec de nombreux clubs de Ligue 1 et de premier league pour le recrutement de Diony, l’ASSE témoigne de sa volonté d’imposer une nouvelle dynamique sportive après une dernière saison mitigée. L’ancien Dijonnais évoluera donc sous la houlette du nouvel entraineur stéphanois Oscar Garcia qui attend déjà beaucoup de lui : « Diony, j’espère beaucoup de lui. J’espère qu’il sera prêt rapidement. Je sais qu’il a marqué beaucoup de buts avec Dijon. C’est un joueur qui peut nous aider ».  A en croire le coach espagnol, ça ne sera en revanche pas la dernière recrue stéphanoise durant ce mercato : « J’attends encore quatre à cinq recrues. J’espère qu’ils arriveront vite pour pouvoir travailler avec un effectif au complet. Le mieux serait qu’ils arrivent pour le stage au Chambon-sur-Lignon mais je crains que ce ne soit pas possible. »

Lois Diony sous ses nouvelles couleurs
Lois Diony sous ses nouvelles couleurs

Avec 10M d’euros ce transfert devient donc la plus grosse vente pour le club côte d’orien et cette somme correspond à peu près au budget du DFCO lors de la saison 2014-2015. Olivier Delcourt le président dijonnais a réagi pour Le Bien public suite à ce transfert : « C'est un transfert intelligent entre les deux clubs. Chacun a fait un pas vers l'autre. Cela a été vraiment constructif et je pense que cela peut être le début d'un partenariat entre les deux clubs. Au début, ce n'était pas gagné. Il y avait des sirènes anglaises. Mais c'était le souhait du joueur de rejoindre Saint-Étienne. »

Ce n’est donc pas moins de 15 M d’euros que le DFCO a récupéré grâce à ces ventes. C’est donc une plus-value exceptionnelle faite sur ces joueurs arrivés en Bourgogne quasiment gratuitement de leurs clubs amateurs. Il reste désormais à espérer pour le club que cet argent récupéré permettra de se pérenniser en Ligue 1.

Un Wesley en appelle un autre

Pour pallier au départ de Loïs DIony, Dijon a décidé d’investir sur un joueur déjà passé par le club côte d’orien . En effet c’est Wesley Saïd (prêté en 2015-2016) en provenance du Stade Rennais (6 buts en 39 matchs) qui vient renforcer le secteur offensif dijonnais. Saïd vient de signer un contrat de 4 ans dans la capitale bourguignonne. Le DFCO a déboursé 2 M d’euros (bonus compris) accompagné d’une clause permettant au stade rennais de récupérer 20% du montant d’une éventuelle revente pour s’attacher les services de l’international espoir. Olivier Dall’Oglio coach dijonnais annonce  avoir confiance dans un joueur qu’il connaît déjà : « Wesley Saïd, on le connaît. Il était arrivé blessé de Rennes la première année et on avait beaucoup travaillé. Je pense qu’il a apprécié le travail du staff. Il avait une grosse volonté de venir. ».

Wesley Said sous les couleurs dijonnaises lors de la saison 2015-2016
Wesley Said sous les couleurs dijonnaises lors de la saison 2015-2016

En plus de l’arrivée de Saïd, le DFCO pourra compter sur le buteur Mamadou Thiam de retour d’un prêt plutôt réussi en Ligue 2 à Clermont Ferrand.

Dijon enregistre également un renfort défensif en la personne de Wesley Lautoa. L’ancien Lorientais âgé de 29 ans s’est engagé pour 3 ans. Ce joueur qui semblait la priorité du mercato dijonnais  va donc renforcer un secteur défensif en difficulté l’année passée (16ème défense de ligue 1 avec 58 buts encaissés). Le DFCO engage donc Lautoa après des « négociations âpres » selon le président Olivier Delcourt. L’entraineur dijonnais a également montré sa satisfaction dans la presse régionale Le bien Public « ll y a un petit moment qu’on voulait se renforcer au niveau défensif, c’est ce qu’on avait prévu. Wesley Lautoa faisait partie des cibles depuis un bout de temps. Je l’avais eu au téléphone, ça s’était très bien passé. Quand il y a volonté des deux côtés, ça facilite un petit peu les choses. Je suis très, très content qu’il soit là » Le DFCO était en compétition avec le Stade Malherbe de Cean sur ce dossier.

Et maintenant ?

Ces deux joueurs ont pu être présenté aux supporters en même temps que les nouveaux maillots lors de la Garden Party organisée par le club côte d’orien ce Samedi.

Maillots du DFCO pour la saison 2017/2018
Maillots du DFCO pour la saison 2017/2018

Olivier Dall’Oglio en a également profité pour évoquer la suite de ce mercato. Ce dernier a donc annoncé sa volonté de recruter un attaquant central afin de remplacer Loïs Diony poste pour poste : « Saïd ce n'est pas le même profil que Diony [...],il y a un autre attaquant plus central qui est ciblé. ». Le coach bourguignon a également annoncé la possible arrivée de renfort au milieu de terrain « Si on peut faire un autre milieu défensif ou offensif, on verra. Il y aura certainement un autre milieu mais on ne sait pas encore. » Le milieu de terrain en question pourrait être le slovaque Lucas Haraslin du Lechia Gdansk (6 buts en 46 matchs). En effet, il semble que le DFCO ait fait une offre d’environ 1,25 M d’euros afin de s’attacher ses services.

Enfin se pose la question des potentiels prochains départs. En effet l’effectif dijonnais pourrait bien voir encore des joueurs quitter le groupe comme l’a déclaré Olivier Dall’Oglio « Côté départs, il y a des joueurs qui risquent de partir mais pour l'instant c'est un peu bloqué. Je pense que ça se fera plutôt en août ». Reste à savoir quels sont les joueurs concernés. Il faut simplement espérer pour le supporters des rouges et noirs que le milieu de terrain Mehdi Abeid (actuellement blessé au genou jusqu’en Août) véritable métronome du milieu de terrain dijonnais ne fasse pas partie des potentiels joueurs en partance.

Le DFCO semble donc aborder la saison qui s’annonce avec le même objectif que l’année passée, le maintien mais avec des moyens supérieurs. Il faut désormais voir si les pertes de joueurs phares vont pouvoir être comblées avec le mercato. Une chose est certaine, Olivier Dall’Oglio et son équipe tenteront de parvenir à leurs fins grâce à un jeu porté vers l’offensive et loué par de nombreux spécialistes l’année passée.

Dijon FCO