Ligue 1 2017/2018 : Les paris de la rédaction (2/2)

Deuxième épisode des paris de Vavel, cette fois réserver aux performances individuelles.

Ligue 1 2017/2018 : Les paris de la rédaction (2/2)
Cavani enchaînera t-il avec un deuxième titre de meilleur buteur ?

Neymar attendu au tournant

D : Neymar. Ca a été le feuilleton du mercato même s'il était tant qu'il se termine tant cela ressemblait à une bonne série à qui on essaye de rajouter des épisodes pour l'argent. Quand on dépense autant d'argent pour un joueur, il est forcément attendu même si son transfert vise à faire franchir un palier au PSG en Ligue des Champions, cela passe aussi par la Ligue 1. On sait tous de quoi il est capable et on en attend pas moins de sa part pour marquer la Ligue 1 comme l'ont fait d'autres joueurs par le passé.

L : Neymar. Comment choisir un autre joueur que le prodige brésilien ? Acheté pour un montant record (220M d’euros), Neymar adopte d’office le statut de meilleur joueur. La tâche ne sera cependant pas de tout repos avec une surmédiatisation sans précédent et de fortes attentes au sein de son club. Les dirigeants parisiens ont acheté le brésilien pour faire passer un cap au club, au brésilien de répondre sur le terrain.

H : Neymar. Le PSG n'a pas acheté le jeune Brésilien de 25 ans pour être incroyable en ligue 1 mais plutôt pour remporter enfin la ligue des champions tant convoitée par le club. Cependant l'attaquant qui est considéré pour beaucoup comme le troisième meilleur joueur du monde et comme le meilleur d'après Nasser, va surclasser de sa classe le championnat au plus grand bonheur des amoureux de football.

Cavani sur sa lancée ?

D : Cavani. Qui peut concurrencer l’Uruguayen ? Il a réalisé une saison exceptionnelle à 35 buts et celui qui était son principal concurrent, Lacazette, est parti en Angleterre. Le fait qu’il se retrouve comme seul buteur du PSG l’avantage contrairement à des Falcao ou Mbappe qui doivent se partager les buts sur le front de l’attaque monégasque. En plus, il profitera de passeurs d’exception autour de lui pour le servir dans de bonnes conditions et ce n’est pas les arrivées de Dani Alves et Neymar qui vont changer les choses.

L : Cavani. Déjà sacré meilleur buteur la saison passée et de loin (35 buts contre les 28 d’Alexandre Lacazette, son dauphin), «  El Matador » a encore soif de buts. Depuis le départ de Zlatan et son repositionnement à la pointe de l’attaque parisienne, l’Uruguayen s’éclate et fait preuve d’une efficacité redoutable. Son principal adversaire se trouve peut-être dans sa propre équipe...

H : Cavani. On pourrait être tenté de mettre Neymar mais il ne faut pas oublier que la recrue du PSG au Barça était plutôt un passeur décisif en donnant des ballons à Suarez et Messi. Reste à savoir si le joueur va adopter un style de buteur ou de passeur dans son nouveau club. Une chose est sûre, le dernier meilleur buteur du championnat sera bien là pour faire trembler les filets encore cette saison du côté du Parc des princes et des autres stades de ligue 1. De plus son principal concurrent lyonnais de l'année dernière ne sera pas de la partie ce qui va lui laisser le champ libre cette année.

Comme chaque année la L1 Réserve son lot de surprise...

D : Bassem Srarfi. Les scouts de l’OGC Nice sont très performants ces dernières saisons. En attestent, les recrutements de Seri, Dalbert, Pereira ou encore Cyprien. Ils ont sans doute encore eu du flair avec le tunisien. Arrivé en janvier, il n’a eu que très peu de temps de jeu, seulement quelques bouts de matchs par-ci par-là tout en faisant des entrées intéressantes. Srarfi est un ailier très vif, gaucher mais qui joue plus particulièrement dans le couloir droit. Capable d’utiliser son pied droit avec autant de maîtrise que le gauche, ce qui le rend imprévisible. Il peut rentrer à l’intérieur comme déborder et est capable de jouer à droite comme à gauche. Techniquement, il n’est pas en reste mais il est aussi très altruiste, n’hésitant pas à se mettre au service du collectif. Ce qui en fait un joueur qui s’intègre parfaitement dans le système de Favre. Il l’a parfaitement démontré lors du 3e tour qualificatif pour la ligue des champions contre l’Ajax.

L : Youri Tielemans. Depuis de nombreuses années, l’AS Monaco est un pourvoyeur de jeunes talents. Youri Tielemans en est encore la preuve. Cependant, le gamin n’est pas aussi inconnu comme pouvait l’être des Bernardo Silva ou Fabinho. En provenance d’Anderlecht, Youri a déjà effectué plus de 185 matchs avec le Sporting dont 32 joutes européennes. A seulement 20ans, le jeune Diable Rouge peut se targuer d’un joli CV. Au sein du collectif de Jardim, Tielemans pourra faire admirer sa qualité de frappes et de passes (13buts et 13passes décisives en Jupiler Pro League la saison passée). Il n’en oublie pas pour autant son travail défensif avec une bonne présence au duel et à la récupération. Le Belge sera à n’en pas douter, une des révélations de la saison.

H : Youri Tielemans. Une révélation est bien évidemment un joueur inconnu du grand public mais lui va contredire à la règle. En effet ce Monégasque est beaucoup plus connu surtout pour les fans de Football manager ou de mode carrière dans FIFA où le joueur à un potentiel de 90! Bien évidemment ses jeux ne reflètent pas toujours la vérité mais ce joueur qui a déjà prouvé dans son ancien club d’Anderlecht à confirmer lors du trophée des champions son immense talent. Et quoi de mieux que le club de Monaco pour un jeune rêvant de devenir l'un des meilleurs milieux de terrains au monde?

Avec la participation de Dy Lan, Lilian Bordron et Hugo d'Ambrosio.

Si vous avez loupé le premier volet, c'est par ici que ça se passe.