Tottenham sacré au tournoi Européen U21

Les Spurs dirigés par Wayne Burnett ont succédé au Stade Rennais au Tournoi Européen U21 des centres à Ploufragan. En finale, ils se sont imposés aux tirs au but face au Standard de Liège.

Tottenham sacré au tournoi Européen U21
Tottenham sacré au tournoi Européen U21.

Tottenham, premier titre

Au terme des 3 jours de compétition, Tottenham a remporté le traditionnel tournoi Européen U21 qui se déroule chaque été au Centre Henri Guérin de Ploufragan. Les Spurs sont restés invaincus durant l'intégralité du week-end. Physiquement et tactiquement au-dessus des 7 autres équipes, Ils ont pu compter sur des individualités comme ses deux milieux de terrains Luke Amos et Cameron Pritchard. Tout comme Keanan Bennetts, le latéral gauche a été élu meilleur joueur du tournoi. Intenable dans son couloir, c'est un latéral moderne, athlétique, qui se projette sans cesse vers l'avant et dont ses centres sont souvent dangereux mais aussi très costaud défensivement. Rares sont ceux à l'avoir pris à défaut durant ces 3 jours. Shayon Harrison a également prépondérant dans la victoire des Spurs, il a inscrit 3 buts dont un en finale pour ouvrir le score. La défense quasiment imperméable, hormis en finale où elle a encaissé 2 buts de Hugo Cuypers. Une défense à l'anglaise composée de Japhet Tanganga et Christian Maghoma, physique, imprenable dans les airs et à l'aise à la relance. Pour sa quatrième participation, c'est la première fois que le club anglais remporte le tournoi.

Brest mérité mieux

Les brestois ont terminé troisièmes de la compétition en battant Lorient 1-0. Mais ils auraient dû disputer la finale. En effet, les Finistériens ont gagné tous leurs matchs et n'ont encaissé aucun but. Malheureusement pour eux, la victoire par 2 buts d'écart étant bonifiée, le Standard a terminé en tête du groupe au goal average. Ils ont sûrement proposé le meilleur jeu du week-end et les plus réguliers. Une équipe solide défensivement et qui se projette vite vers l'avant. Une équipe qui exploite beaucoup les ailes avec N'Gassaki, Ahamada et Et Touguani. Ils ont pêché dans la finition par moments, ce qui les empêche de se qualifier pour la finale, mais pour autant les attaquants se sont montré très disponible dans le jeu que ce soit De Oliveira ou Pellen. Peut-être que s'ils n'avaient pas été réduit à 10 au bout de 20 minutes de jeu lors du match contre Caen qu'ils remportent au pénalty et ne récoltent par conséquent que 2 points, ils auraient pu se qualifier. Tant sur le plan collectif qu'individuel, Brest a été fort mais finalement ce n'est pas le plus fort qui l'emporte. Une prestation qui montre que la formation brestoise depuis un certain temps est performante. 

Paris rentre fanni

Les Parisiens sont rentrés dans la capitale avec 4 défaites. Une très lourde valise mais qui trouve des explications. Hervé Guegan avait décidé d'emmener une équipe très jeune. La plus jeune du tournoi comportant la génération 2000. Son joueur le plus vieux était de la génération 1999 et on peut même noter la présence de joueurs nés en 2001 dont Loïc Mbe Soh, 16 ans. C'est une des seules satifactions de ce tournoi malgré son jeune âge. Il aurait pu même apparaître dans notre équipe (voir ci-dessous) mais difficile de mettre un joueur dont l'équipe a perdu tous ses matchs. Capitaine de l'équipe de france U16, il ne s'est pas laissé impressionner par les Anglais de Tottenham lors du premier match contrairement à ses coéquipiers qui ont totalement déjoué. Des Anglais qui avait 2 à 3 ans de plus et qui les ont harcelés dès qu'ils avaient la balle. Ils ont fait meilleurs figure lors des matchs suivants contre Lorient puis Guingamp sans pour autant trouver le chemin de la victoire. Cependant, une génération qui s'annonce prometteuse et qu'il faudra suivre attentivement.

L'équipe type du tournoi

Une équipe totalement non exhaustive choisie par nos soins. Le gardien n'est autre que celui élu meilleur gardien du tournoi. Le protégé de Sylvain Didot s'est distingué en arrêtant un pénalty juste après être rentré en jeu suite à l'expulsion de son coéquipier lors du match pour la 5e place. Il a été crédité de quelques parades lors des matchs de poules. Tout naturellement c'est le meilleur joueur du tournoi qui occupe le couloir gauche accompagné de Cavagnera devant lui. Il a notamment inscrit un but magnifique du milieu de terrain, prenant à défaut le gardien de Leicester. Dans le couloir droit, nous pouvons retrouver le joueur de Lorient Ewen Le Cunff ainsi que N'Gassaki. Ce dernier a inscrit 2 buts au cours du tournoi mais a surtout été très remuant et incisif sur côté droit posant de nombreux problèmes aux défenses adverses. La défense centrale est composé de Menn et Ouaneh. Le premier a grandement participé à l'invincibilité de son équipe sur l'ensemble du tournoi en se comportant comme un défenseur solide. Il a été un des rares à museler Cuypers, le meilleur buteur du tournoi. Le second, crédité de plusieurs sélections en équipe de france jeunes, s'est distingué défensivement mais surtout par son jeu long et dégage une certaine sérénité avec le ballon. Une capacité de relance précieuse pour son équipe.

Au milieu, Amos et Jacob se sont distingués, deux milieux à vocation défensive qui ont récupéré de nombreux ballons au cours du tournoi. Ils sont également capables d'orienter le jeu de leur équipe grâce à leur vision de jeu. Amos étant plus complet, sa qualité technique lui permet de se projeter offensivement si besoin ou de se défaire de ses adversaires. Ce milieu peut être complété par Pritchard, un milieu offensif qui joue très haut sur le terrain, très disponible et qui courre un nombre incalculable de kilomètres par match. À l'aise techniquement et sa bonne vision de jeu lui permet de servir dans de bonnes dispositions ses attaquants. Enfin, l'attaquant n'est autre que le meilleur buteur du tournoi avec 4 buts en inscrivant deux doublés. Muet lors de la première journée, il a montré qu'il avait le sens du but et n'était pas maladroit devant les cages dans ses deux derniers matchs. Ses appels lui permettent de vraiment se mettre en bonne position et de surprendre les défenseurs adverses.

Résultats

Groupe A

  • Leicester - Caen 0-1 (Macalou)
  • Standard de Liège - Brest 0-1 (Ahamada)
  • Brest - Caen 0-0 (1-0 tab)
  • Leicester - Standard 0-2 (Deom, Cavagnera)
  • Leicester - Brest 0-1 (N'Gassaki)
  • Standard de Liège - Caen 3-1 (Cuypers x2, Djenepo / Maes)

Classement

  1. Standard de Liège 8 pts
  2. Brest 8 pts
  3. Caen 4 pts
  4. Leicester 0 pt

Groupe B

  • PSG - Tottenham 0-1 (Harrison)
  • EAG - Lorient 1-2 (Aboubakari / Kouakou, Baala)
  • PSG - Lorient 0-1 (Burban)
  • EAG - Tottenham 0-1 (Duncan)
  • Tottenham - Lorient 2-0 (Loft, Harrison)
  • EAG - PSG 1-0 (Rambaud)

Classement

  1. Tottenham 10 pts
  2. Lorient 6 pts
  3. Guingamp 3 pts
  4. PSG 0 pt

Phase finale

  • Leicester - PSG 1-0 (Knight)
  • Caen - EAG 1-2 (Tutu / Sambague, Martinet)
  • Brest - Lorient 1-0 (N'Gassaki)
  • Tottenham - Standard de Liège 2-2 (5-4 tab) (Harrison, Tracey / Cuypers x2)