L'Islande quasiment éliminée aux dépens de la Suisse

A l'issue de ce match en cas de victoire l'une des deux équipes devraient logiquement plier bagage suite à leur défaite de la première journée. Et c'est l'Islande qui s'est inclinée 1-2.

L'Islande quasiment éliminée aux dépens de la Suisse
Crédit Photo: Uefa.com
Islande
1 2
Suisse
Islande: Gunnarsdóttir, Atladóttir, Sigurdardóttir, Viggósdóttir, Jónsdóttir, Gunnarsdóttir (C), Gardarsdóttir, Ásbjörnsdóttir, Brynjarsdóttir, Gísladóttir, Fridriksdóttir
Suisse: Thalmann, Brunner, Maritz, Moser, Zehnder, Crnogorčević, Bachmann, Dickenmann (C), Wälti, Bernauer, Bürki
SCORE: Anastasia Pustovoitova (RUS) Ekaterina Kurochkina (RUS) Svetlana Bilić (SRB) Lorraine Clark (SCO)

Malheur au vaincu. Voilà dans quel état d'esprit étaient les deux équipes avant leur rencontre. Et c'est l'Islande qui ressort malheureuse de ce match après cette défaite 1-2 face à la Suisse car leur Euro s'arrête là.

 

Fridriksdottir ouvre le score, Dickenmann égalise.

 

Les Suissesses donnent le coup d'envoi de ce match.

Les deux équipes ont du mal à produire du jeu en ce début de match, elles s'observent et les offensives se font discrètes. La première occasion intéressante survient après les 10 premières minutes de jeu et cette occasion est Islandaise avec un coup franc aux abords de la surface de Gaëlle Thalmann reprit de la tête par Dagny Brynjarsdottir qui passe au dessus du montant Suisse.

On commence à retrouver l'impact physique du premier match de l'Islande mais les Suissesses y répondent bien notamment avec une faute de Lara Dickenmann qui vient loger son pied dans le bas-ventre de Brynjarsdottir.

La technique des Suisses prend le dessus sur les Islandaises qui arrive à construire petit à petit son jeu mais la finition des gestes n'est pas encore là. La possession de balle est clairement Suisse en ce début de match.

La bataille en première mi-temps se joue principalement au milieu de terrain.

Les Suisses prennent possession du camp adverse mais le bon alignement du bloc défensif Islandais ne leur permet pas de façonner leur jeu à leur manière et il y a beaucoup de déchets offensifs.

Pourtant à la demi-heure de jeu Brynjarsdottir lance Fanndis Fridriksdottir en profondeur partie dans le dos de la défense, elle remporte son duel face à la gardienne et à la défenseure Jana Brunner et vient croiser sa frappe pour l'ouverture du score. (33')

Suite à ce but, on sent les Islandaises plus libérée dans cette rencontre.

La réaction Suisse se fait vite ressentir avec l'égalisation de la capitaine Lara Dickenmann peu avant la mi-temps sur un centre de Ramona Bachmann. Démarquée dans la surface, sa frappe est contrée par la défense adverse mais l'égalisation est là. (43')

A la pause les compteurs sont remis à zéro.

 

Les Suissesses prennent l'avantage.

 

De retour sur le terrain les deux équipes offrent un jeu identique à la première période. Des Islandaises toujours aussi agressives et des Suissesses très actives offensivement et entament cette nouvelle mi-temps avec de meilleures intentions.

A l'image de leur jeu depuis quelques minutes, Ramona Bachmann donne logiquement l'avantage à son équipe sur une tête. (52')

Très gros choc dans la surface Suisse la gardienne se fait percuter par Gunnhildur Jonsdottir dans le feu de l'action, les deux joueuses restent au sol. La gardienne, touchée au visage est obligée de se faire recoudre, toujours allongée dans sa surface. Après 8 minutes d'interruption et alors qu'on s'attendait à ce que Seraina Friedli vienne la remplacer, Thalmann conserve sa place sur le terrain avec un bandage sur la tête.

Suite à la blessure de la gardienne Suisse il y aura eu 11 minutes de temps additionnel.

Ramona Bachmann vient inquiéter les Islandaises en toute fin de match. La Suissesse élimine la défense mais sa frappe vient s'écraser sur la barre transversale.

Malgré des Islandaises plus dangereuses en fin de match cela ne leur aura pas suffit et elles se font éliminer de cet Euro à l'issue de cette rencontre face à la Suisse.

C'est la deuxième équipe qui sort de cette compétition après l'élimination de l'Italie hier face à l'Allemagne.

Football Féminin