La France accrochée mais la France victorieuse

La France et l'Islande entraient en lice de cet Euro ce soir, l'occasion pour les Bleues de prendre une légère option après la victoire 1-0 face à l'Islande.

La France accrochée mais la France victorieuse
Crédit Photo: Uefa.com
France
1 0
Islande

La dernière rencontre des deux équipes à l'Euro les Bleues l'avaient emporté 3-1 face à l'Islande. Plus dur ce soir pour les Bleues mais leur Euro est lancé avec une victoire minimale.

La France mise à mal.

Les françaises donnent le coup d'envoi dans ce match. Elles lancent beaucoup de ballons vers l'avant et la première entrée dans la surface Islandaise est pour Eugénie Le Sommer lancée par une passe en profondeur de Camille Abily à la 6ième minute.

La première grosse occasion française survient à la 9ième minute de jeu. Clarisse Le Bihan décroche une belle frappe qui passe au ras du poteau sur un décalage d'Eugénie Le Sommer.

Beaucoup de duels et un bloc islandais très compact empêchent les françaises de produire un jeu convenable offensivement pour affoler la défense Islandaise.

Beaucoup d'accrochage en ce début de match et il faudra moins de 20 minutes de jeu pour voir un premier carton dans ce match avec Wendie Renard qui prend un jaune.

Les Bleues se précipitent mais peu d'actions se concrétisent. Les tricolores veulent vite en finir mais c'est sans compter sur la détermination Islandaise qui effectue un bon pressing et elles viennent gêner les Françaises qui perdent beaucoup de ballons. Les transmissions ne passent pas.

On peut voir que dès que les françaises essayent de passer les lignes défensives elles sont encerclées. Les ballons sont rendus trop rapidement à l'adversaire.

L'engagement Islandais reste quelques fois excessif et le rappel à l'ordre est obligatoire pour Ingibjörg Sigurdardottir.

La gardienne Gudbjörg Gunnarsdottir vient sauver un ballon sur sa ligne suite à un coup franc intéressant et dangereux tiré par Camille Abily suivit d'un second coup franc et d'une frappe tendue d'Amandine Henry. Les Bleues n'arrivent pas à trouver la faille mais ont grandement inquiété les Islandaises pendant quelques minutes.

Peu avant la mi-temps Clarisse Le Bihan, touchée à la cheville demande le changement. Elle est remplacée par Kadidiatou Diani.

La France est mise à mal dans cette rencontre.

Les deux équipes rentrent aux vestiaires sans avoir concrétisé.

Gunnarsdottir précieuse pour son équipe.

Les Françaises se créer des ouvertures mais l'engagement Islandais n'a pas perdu en intensité en seconde période.

Les Bleues sont plus performantes en début de deuxième mi-temps et se procurent des occasions, l'engouement est plus présent et la gardienne Islandaise Gunnarsdottir est précieuse pour son équipe.

Les Françaises ne sont pas les seules à progresser offensivement, les Islandaises aussi arrivent à livrer de bons ballons vers l'avant.

On n'arrive pas à trouver une brèche tant dans un camp que l'autre à l'heure de jeu pour ouvrir le score.

Les Françaises tentent encore beaucoup trop de loin ce qui ne permet pas de cadrer ou d'inquiéter, les quelques occasions Islandaises sont plus précises et dangereuses au point de faire sortir Sarah Bouhaddi de sa surface pour intervenir.

Gunnarsdottir parade, capte et dégage, les Bleues ne trouvent vraiment pas la solution dans ce match.

Wendie Renard manque d'ouvrir le score sur un corner de Camille Abily mais le ballon vient s'écraser sur la barre transversale.

Et c'est finalement sur un penalty à la 85ième minute qu'Eugénie Le Sommer vient ouvrir le score

La France a manqué de réussite dans cette rencontre et se devra de faire mieux sur la prochaine face à l'Autriche samedi prochain.