Les 12 travaux de Thomas Voeckler (12/12)

De la Classic Loire Atlantique, sa première course professionnelle au Tour de France, sa dernière, Thomas Voeckler est devenu le chouchou des Français. Retour en 12 épisodes sur ses plus grands succès. Une carrière faite de 16 saisons professionnelles auxquelles il restera fidèle à Jean-René Bernaudeau et la formation Vendéenne. Aujourd’hui, fin de cette saga consacrée à Thomas Voeckler.

Les 12 travaux de Thomas Voeckler (12/12)
Voeckler honoré sur les champs pour sa dernière.

Alors évidemment, nous sommes revenus que sur onze moments qui ont forgé la carrière de Thomas Voeckler mais il y en a tellement d'autres à citer. Son second championnat de France, son Tour du Yorkshire en 2016 ou  encore ses innombrables victoires sur le Dauphiné Libéré ou Paris-Nice. Ses nombreuses places d'honneur qui sont souvent liées à de beaux exploits comme lorsqu'il a failli gagner une troisième fois à Bagnères-de-Luchon sur le Tour en 2013.


Sa dernière saison s'est transformée plus en tournée d'adieux puisqu'il n'a pas pu gagner en 2017. Son dernier Tour de France, n'a pas été celui de trop mais il n'a pas pu être acteur comme il le souhaitait. À l'image d'Alberto Contador, l'âge pèse dans les jambes et ils sont tombés à chaque fois contre un coureur qui était plus fort quel que soit le terrain. Des images difficiles tant on a vu ces deux coureurs jouaient les premiers rôles durant une décennie. Contador a même décidé à l'issue de ce Tour de France de revenir sur sa décision et prendra sa retraite à l'issue du Tour d'Espagne.


On aurait pu aborder tout un tas d'anecdotes comme sa première victoire sur la Classic Loire Atlantique, deux ans après débuter sur cette même course. Son premier Giro, en 2001, qu'il ne devait pas courir et a remplacé un coéquipier au dernier moment. Un Giro qu'il a terminé à l'avant-dernière place et en étant le seul coureur de sa formation Bonjour à boucler les trois semaines. Un Giro où son équipe s'est fait voler ses vélos dans la dernière semaine de course. Un homme à part qui décide de savourer sa dernière sur les champs en entrant en dernière position sur la plus grande avenue du monde alors que la tradition veut que ces coureurs entrent en premier. De s'arrêter en pleine étape du Tour de France dans le dernier col de l'étape pour interpeller un spectateur qui l'a hué (bon il était loin des premiers, il ne faut pas exagérer non plus).


Bref, merci Monsieur Thomas Voeckler, qu'on aime ou pas il a marqué sa génération face aux affaires de dopage qu'il a toujours dénoncé et bonne chance dans sa nouvelle vie. Car une retraite sportive est synonyme de petite mort et de commencement d'une nouvelle.