Barguil prend sa revanche

Le jour de la fête nationale, Warren Barguil remporte une étape dantesque entre Saint-Girons et Foix. Fabio Aru conserve son maillot jaune.

Barguil prend sa revanche
Pas de Rigoberto Uran pour le priver d'une victoire cette fois.

Une étape très courte tant attendue par les spectateurs que redoutée par les coureurs. On attendait une course de mouvement, on n'a pas été déçu. Les baroudeurs avaient des idées derrière la tête, on assiste à beaucoup de tentative avant le Col de Latrape. Un joli trio se détache. Il y a Sylvain Chavanel, Philippe Gilbert et Alessandro De Marchi. Ils ont à peine 1 minute d'avance au pied. On assiste toujours à des attaques derrière pour tenter de revenir. Les plus forts sont à l'avant dans un cas de figure comme celui-ci en montée. Barguil est très actif. Le trio explose devant et seul De Marchi reste à l'avant. Moment choisi par Contador pour passer à l'offensive.

Loin au général et blessé dans son estime, El Pistolero veut tenter de s'offrir une victoire sur ce qui semble être son dernier Tour de France. Il est accompagné de Landa, très impressionnant hier à Peyragudes et 7e du général à seulement 2'55". Nairo Quintana imite les deux Espagnols quelques minutes plus tard. Fabio Aru est rapidement esseulé dans l'étape et devra se passer de Jakob Fulgsang pour la suite de la course, blessé au poignet, il abandonne. La situation de la course dans le Col d'Agnes est la suivante : Landa et Contador en tête de course et creuse jusqu'à 2'40" sur le groupe maillot et un groupe de poursuivants avec Quintana, Barguil, Kwiatkowski et Vuillermoz en chasse. Un quatuor qui passe à un trio puis un duo Quintana/Barguil. En chasse dans la descente ils reviennent sur la haut du Mur de Péguère grâce au gros travail de Barguil pour le maillot de la montagne qui a bien consolidé son bien durant cette étape avec 24 points sur 30 possibles récoltés.

Le Mur de Péguère pas décisif

Derrière Aru esseulé, Froome qui également mais qui a deux coéquipiers devant ce sont les équipes de second rang qui roule comme la Team Emirats ou la Lotto Jumbo pour éviter que Contador ne prenne trop d'avance sur leurs leaders. Dans les derniers kilomètres de ce mur, les plus forts pourcentages. Kwiatkowski qui se fait lâcher volontairement on sent que Froome prépare un coup. Alors que Daniel Martin fait le tempo, Froome place une première accélération puis une deuxième qui ne lâchent personne si ce n'est Yates, Kwiatkowski et Martin. Puis jusqu'au sommet plus rien et commence un round d'observation dans la descente qui permet aux trois coureurs précédents de revenir. On assiste à des attaques dans la descente coup sur coup pour essayer de piéger Aru. Seul Martin et Yates vont réussir pour ne récolter que 9 secondes au final. Devant c'est un sprint à 4. Barguil semble le plus rapide du quatuor et cette fois il ne va pas se louper. Il négocie parfaitement la dernière épingle à cheveux à 200 mètres de la ligne et aligne au sprint Quintana, Contador et Landa quand même. Après avoir connu une immense déception à Chambery, il rectifie parfaitement le tir qui plus est le 14 juillet, jour de la fête nationale. Il succède à David Moncoutié, dernier Français à l'avoir emporté ce jour-là en 2004.

Au programme demain, une étape pour les baroudeurs ou puncheurs entre Blagnac et Rodez. Attention aussi à ce terrain qui peut être propice à piéger quelques coureurs bien placés au classement général.

Classement de l'étape

  1. Warren Barguil (Sunweb) " "
  2. Nairo Quintana (Movistar) " "
  3. Alberto Contador (Trek) " "
  4. Mikel Landa (Sky) " "
  5. Simon Yates (Orica) 1'39"
  6. Daniel Martin (Quick Step) " "
  7. Michal Kwiatkowski (Sky) 1'48"
  8. Christopher Froome (Sky) " "
  9. Fabio Aru (Astana) " "
  10. Rigoberto Uran (Cannondale) " "

Classement général

  1. Fabio Aru (Astana)
  2. Christopher Froome (Sky) 6"
  3. Romain Bardet (AG2R) 25"
  4. Rigoberto Uran (Cannondale) 35"
  5. Mikel Landa (Sky) 1'09"
  6. Daniel Martin (Quick Step) 1'32"
  7. Simon Yates (Orica) 2'04"
  8. Nairo Quintana (Movistar) 2'07"
  9. Louis Meintjes (Dimension Data) 4'51"
  10. Alberto Contador (Trek) 5'22"

Cyclisme