Bardet s'impose devant les costauds

Nouvelle victoire Française sur la route du Tour. Romain Bardet s'impose à Peyragudes. Christopher Froome est dépossédé de son maillot par Fabio Aru.

Bardet s'impose devant les costauds
Peyragudes

Le peloton du Tour de France est de retour dans la montagne après deux étapes remportées par Marcel Kittel. L'étape était longue et prisée des échappées. Il aura fallu attendre trente kilomètres pour voir se dessiner enfin une échappée sur un profil plat non favorable aux grimpeurs. On retrouve principalement de bons rouleurs à l'avant. Il y a là Marcel Kittel (Quick Step), Jack Bauer (Quick Step), Michael Matthews (Sunweb), Thomas De Gendt (Lotto Soudal), Stefan Kung (BMC), Cyril Gautier (AG2R La Mondiale), Julien Simon (Cofidis), Koen De Kort (Trek), Nils Politt (Katusha), Stephen Cummings (Dimension Data), Imanol Erviti (Movistar), Diego Ulissi (UAE Team Emirats). La Sky ne laisse pas énormément de champs à cette échappée. Seulement 6 minutes de marge alors que la fin d'étape est marquée Port de Balès et Col de Peyresourde. L'échappée arrive au pied du Port de Balès avec seulement 4 minutes d'avance sur le peloton. Cela paraît peu à 50 kilomètres de l'arrivée. Au pied de ce Port de Balès, deux coureurs sortent du peloton. Deux coureurs de la formation bretonne Fortuneo, Maxime Bouet et Brice Feillu. Ils vont tenter de revenir devant pour la victoire d'étape. Sentant la menace des poursuivants et du peloton, l'échappée explose sous l'impulsion de Stefan Kung. Il est suivi par De Gendt, Bauer, Gautier, Simon et Cummings.

Ca bouge dans le peloton

Thomas De Gendt, le belge de la formation Lotto Soudal, fait le plus gros du travail dans le Port de Balès. Il part même seul avant que Cummings ne revienne dans un second temps puis le contre dans le kilomètre qui suit à 3 kilomètres du sommet. Alors que l'attaque des Fortuneo n'a rien donné. Elle est rattrapée par la formation Sky qui fait un bon tempo dans l'ascension. Dans ce Port de Balès, Jakob Fulgsang est lâché. Victime d'une chute hier et souffrant de trait de fracture au poignet ne peut suivre le rythme. Dans le peloton, Barguil attaque pour les points de la montagne. Il est suivi par Alberto Contador mais l'attaque n'est pas très franche. Il ne parvient pas à creuser sur le train de la Sky qui a à peine accéléré. L'envie est là mais plus les jambes. Le groupe maillot jaune rattrape tous les poursuivants dans la descente et on ne retrouve plus que Cummings en tête au pied de Peyressourde avec 2' d'avance. Au bas de la descente, Froome rate son virage en compagnie d'Aru. Plus de peur que de mal pour les deux premiers du classement général qui reviennent facilement.

Froome laisse son maillot jaune

Quasiment dès le pied de Peyressourde, Nairo Quintana explose. Le Colombien est définitivement loin de son meilleur niveau sur ce Tour et perd tous ses espoirs de bien figurer au général dès la première étape Pyrénéenne. L'aventure de Cummings se termine à 8 kilomètres de l'arrivée, il aura bien résisté mais il lui aurait fallu beaucoup plus de champs de la part de la Sky. La formation britannique impose un gros tempo dans la montée et cela a pour conséquence de ne voir aucune attaque. Seul Contador est lâché sur le sommet de Peyressourde. La victoire se joue au sprint, emmené par Landa. Fabio Aru lance avec Bardet dans sa roue. Froome coince un peu et Aru place son accélération à 100 mètres de la ligne dans les très forts pourcentages. Personne ne sera en mesure de le remonter et remporte sa troisième victoire en trois Tour de France. Fabio Aru prend lui le maillot jaune à Froome qui a accusé le coup sur le sommet dans les plus forts pourcentages. De quoi ouvrir la course dans les jours à venir ? En tout cas, Froome ne semble pas aussi impérial que les années passées.

Au programme demain, une étape courte de 101 kilomètres avec trois cols de 1ere catégorie dont le Mur de Péguère avec ses trois derniers kilomètres à plus de 12%.

Classement de l'étape

  1. Romain Bardet (AG2R)
  2. Rigoberto Uran (Cannondale) 2"
  3. Fabio Aru (Astana) " "
  4. Mikel Landa (Sky) 5"
  5. Louis Meintjes (Dimension Data) 7"
  6. Daniel Martin (Quick Step) 13"
  7. Christopher Froome (Sky) 22"
  8. George Bennett (Lotto Jumbo) 27"
  9. Simon Yates (Orica) " "
  10. Mikel Nieve (Sky) 1'28"

Classement général

  1. Fabio Aru (Astana)
  2. Christopher Froome (Sky) 6"
  3. Romain Bardet (AG2R) 25"
  4. Rigoberto Uran (Cannondale) 55"
  5. Daniel Martin (Quick Step) 1'41"
  6. Simon Yates (Orica) 2'13"
  7. Mikel Landa (Sky) 2'55"
  8. Nairo Quintana (Movistar) 4'01"
  9. George Bennet (Lotto Jumbo) 4'24"
  10. Louis Meintjes (Dimension Data) 4'51"