Longwy à Sagan

Peter Sagan était désigné comme le grand favori du jour. Il n'a pas rechigné à la tâche pour s'imposer à Longwy.

Longwy à Sagan
L'impuissance sur le visage de Martin et Van Avermaet, 3e et 4e.

Les puncheurs s'étaient donné rendez-vous à Longwy. Certains sprinteurs espéraient se mêler à l'explication mais la bosse finale était trop difficile pour eux, seul Demare a fait illusion.

Six coureurs s'échappent d'entrée. Il y a parmi eux Adam Hansen (Lotto Soudal), Romain Hardy (Fortuneo), Frederik Backaert (Wanty), Nathan Brown (Cannondale), Nils Politt (Katusha) et Romain Sicard (Direct Energie). En jeu pour eux, les points de la montagne et une potentielle victoire à la clé s'ils résistent au peloton. Mais le peloton veille et ne laisse pas de champs aux échappées. 2 minutes 30 secondes maximum et l'écart monte jusqu'à 4 minutes après une passe d'armes de 15 kilomètres entre Politt et Brown qui s'échappent pour se disputer les points de montagne. Une étape à l'issue de laquelle, on a un nouveau maillot à pois. mais le maillot reste au sein de la Cannondale car c'est Nathan Brown qui le portera pendant 2 jours minimums.

Dans le peloton, on s'ennuie. L'impulsif Lilian Calmejane décide de sortir du peloton à plus de 60 kilomètres du but. Il est suivi par Thomas De Gendt (Lotto Soudal) et Pierre-Luc Périchon (Fortuneo). Trois formations qui ont déjà un homme à l'avant. Jonction il y a à 57 kilomètres puis le groupe explose. Il reste les trois contre-attaquant ainsi que Romain Hardy. Tour à tour Calmejane ses trois compagnons d'échappée et se retrouve seul à 20 kilomètres du but. Mais le final, sur de longues routes exposées au vent ne sont pas favorables à un homme seul et se fait reprendre à 10 kilomètres de l'arrivée.

À partir de ce moment c'est la course au placement, le peloton fonce vers la bosse finale sous l'impulsion des BMC. Ils font la montée et Porte place même une accélération à moins d'un kilomètre de la ligne. Sagan d'une facilité déconcertante revient et contrôle toute accélération. Il déchausse même au moment de lancer son sprint mais est bien plus fort que ses adversaires. C'est sa huitième victoire sur le Tour de France ! Aucun favori n'a été piégé dans cette arrivée hormis Talansky qui perd une vingtaine de secondes. Seul changement dans les maillots distinctifs c'est Pierre Latour qui s'empare du maillot de meilleur jeune au détriment de Küng.

Au programme demain 207 kilomètres entre Mondorf-Les-Bains et Vittel. Un sprint massif est attendu avec une arrivée en faux plat montant.

Classement de l'étape

  1. Peter Sagan (Bora)
  2. Michael Matthews (Sunweb) " "
  3. Daniel Martin (Quick Step) " "
  4. Greg Van Avermaet (BMC) " "
  5. Alberto Bettiol (Cannondale) 2"
  6. Arnaud Demare (FDJ) " "
  7. Jakob Fulgsang (Astana) " "
  8. Geraint Thomas (Sky) " "
  9. Christopher Froome (Sky) " "
  10. Rafal Majka (Bora) " "

Classement général

  1. Geraint Thomas (Sky)
  2. Christopher Froome (Sky) 12"
  3. Michael Matthews (Sunweb) " "
  4. Peter Sagan (Bora) 13"
  5. Edvald Boasson Hagen (Dimension Data) 16"
  6. Pierre Latour (AG2R) 25"
  7. Philippe Gilbert (Quick Step) 30"
  8. Michal Kwiatkowski (Sky) 32"
  9. Tim Wellens (Lotto Soudal) " "
  10. Nikias Arndt (Sunweb) 34"

Classement des favoris

  1. Geraint Thomas (Sky)
  2. ...
  3. Christopher Froome (Sky) 12"
  4. Richie Porte (BMC) 47"
  5. Nairo Quintana (Movistar) 48"
  6. Rafal Majka (Bora) 49"
  7. Romain Bardet (AG2R) 51"
  8. Fabio Aru (Astana) 52"
  9. Alberto Contador (Trek) 54"
  10. Rigoberto Uran (Cannondale) 1'03"
  11. Louis Meintjes (Dimension Data) 1'12"
  12. Andrew Talansky (Cannondale) " "
  13. Warren Barguil (Sunweb) " "
  14. Esteban Chaves (Orica) 1'13"