Simon Spilak sacré

Au terme du contre-la-montre final de ce Tour de Suisse remporté par Rohan Dennis, Simon Spilak a remporté son second Tour de Suisse.

Simon Spilak sacré
Simon Spilak sur le podium du Tour de Suisse

Simon Spilak a parfaitement tenu son rang de favori qui lui a été désigné au départ de ce Tour de Suisse à Cham et c'est bien l'un des seuls.

Une course dans la course

Les 29 kilomètres nous ont réservé un duel entre coureurs de la BMC pour la victoire d'étape. Deux coureurs qui se sont déjà disputés la première étape pour le même résultat. Rohan Dennis a dominé Stefan Kung de 29 secondes. Objectif rempli pour le coureur qui pour l'instant n'est pas prévu sur le Tour de France " C’était mon objectif sur ce Tour de Suisse, remporter les deux chronos ". Contrairement à son jeune coéquipier Suisse. Malgré l'écart important, cela n'a pas été une partie de plaisir. " C'était 28,6 kilomètres de douleur. Les premiers 4 kilomètres, je me suis bien senti et ensuite tout a basculé. J'ai grimpé la dernière montée aussi vite que j'ai pu. Je ne suis pas un grimpeur, mais je ne suis trop lourd non plus, je pouvais essayer de tenir ces derniers dans la montée. " Damiano Caruso complète le podium et permet à la formation Suisse de faire le triplé sur cette dernière étape du tour de Suisse qui a parfaitement réussi sa semaine avec deux victoires et en portant quatre jours le maillot de leader avec trois coureurs différents.

La bataille pour le général

Le fil rouge de ce contre-la-montre c'était évidemment le classement général. Au départ, Spilak possédait 52 secondes d'avance sur Damiano Caruso et 1 minute 5 secondes sur Steven Kruisjwijk ses deux principaux adversaires. Simon Spilak a rapidement mis fin au suspense. Au chrono intermédiaire des 9 kilomètres, il avait 13 secondes d'avance sur l'Italien. Même si celui-ci a mieux fini que le Slovène en finissant devant de 4 secondes. Trop peu pour inquiéter Simon Spilak mais suffisant pour assurer sa seconde place au général.

Simon Spilak remporte donc son second tour de Suisse après 2015. C'est celui qui a été le plus dominant sur la semaine. Hormis l'étape de mercredi où il a été en difficulté mais été finalement revenu dans la descente. Un coureur atypique puisque le Slovène a forgé sa réputation sur les courses par étapes d'une semaine et demie. Bon grimpeur et bon rouleur, il n'a jamais su passer le cap sur les grands tours. Il compte également un tour de Romandie et des places sur le podium de Paris-Nice et trois podiums en plus de sa victoire en Romandie derrière Christopher Froome. Et on ne compte plus son nombre de Top 10 sur les courses d'une semaine. Pour l'instant, il n'est d'ailleurs pas prévu sur le Tour de France. Une habitude, lui qui fuit les grands tours. Il n'en a disputé que cinq dans sa carrière alors qu'il a déjà 30 ans. Pourtant le Slovène s'en accommode très bien et cela lui réussit.

Classement de l'étape

  1. Rohan Dennis (BMC)
  2. Stefan Kung (BMC) 29"
  3. Damiano Caruso (BMC) 47"
  4. Ion Izagirre (Bahrain) 51"
  5. Simon Spilak (Katusha) " "
  6. Steven Kruisjwijk (Lotto Jumbo) 54"
  7. Marc Soler (Movistar) 58"
  8. Domenico Pozzovivo (AG2R) 1'00"
  9. Tejay Van Garderen (BMC) 1'02"
  10. Patrick Bevin (Cannondale) 1'04"

Classement général

  1. Simon Spilak (Katusha)
  2. Damiano Caruso (BMC) 48"
  3. Steven Kruisjwijk (Lotto Jumbo) 1'08"
  4. Domenico Pozzovivo (AG2R) 2'37"
  5. Rui Costa (UAE Team Emirats) 3'09"
  6. Ion Izagirre (Bahrain) 3'51"
  7. Mathias Frank (AG2R) 4'00"
  8. Marc Soler (Movistar) 4'14"
  9. Mikel Nieve (Sky) 4'47"
  10. Pello Bilbao (Astana) 5'30"

Cyclisme