Paris - Nice : Démare déjà au top

Sur cette première étape voyant Bois d'Arcy, ville départ et arrivée, on attendait un sprint massif. C'est bien un sprinteur qui s'est imposé mais en échappée.

Paris - Nice : Démare déjà au top
Arnaud Démare remporte la première étape de Paris-Nice devant Julian Alaphilippe.

Paris-Nice s'élançait ce dimanche de Bois d'Arcy en Yvelines avec un plateau alléchant. Porte, Contador, Bardet, Alaphilippe pour ne citer qu'eux. Mais aujourd'hui on attendait plutôt les Kittel, Greipel, Bouhanni et Démare à Bois D'Arcy.

Des bordures au programme

Dès le départ, quatre coureurs s'échappent et prennent jusqu'à 6 minutes d'avance. On y retrouve Sylvain Chavanel (Direct Energie), Kristijan Koren (Cannondale Drapac), Gatis Smukulis (Marseille Delko) et Romain Hardy (Fortuneo Concept Vital). Ce dernier qui a remporté les deux grand prix de la Montagne, portera le maillot de meilleur grimpeur demain. La course commence à plus de 100 kilomètres de l'arrivée. Une bordure scinde le peloton en deux parties sous l'impulsion des FDJ, Quick Step et Lotto Soudal. Des favoris sont piégés. On retrouve dans un second groupe Contador, Porte, Bardet et Zakarin notamment. Dans le premier groupe, on retrouve la quasi-totalité de l'équipe Quick Step autour de Kittel et Alaphilippe, les FDJ, Kristoff, Greipel et quelques favoris comme D.Martin, Henao, Gallopin ou les frères Izaguirre. Ce premier groupe fait la jonction avec l'échappée à 60 kilomètres de l'arrivée. Le deuxième peloton n'est pas loin de revenir sur le premier mais l'écart remonte jusqu'à 1 minute 25 secondes. On se dit à ce moment que ce groupe va perdre plus de 2 minutes.

Les Français dynamitent la course

La tête de course qui a fait énormément d'effort peine pourtant et perd des éléments au fur à mesure d'autant que le vent souffle encore fort. On voit quelques incidents. Dans le groupe de tête c'est Ion Izaguirre qui est victime du vent, envoyé sur le bas côté et qui perd le contact. A l'arrière, Bardet et Kruisjwijk chutent. Suite à cette chute, Romain Bardet revenu très rapidement dans le second peloton profitant du sillage de sa voiture sera disqualifié après la course. Dans le final, on voit les sprinteurs en tête de course perdre le contact. Successivement ce sont Coquard, Kittel et Greipel qui lâche prise. Dans la dernière côte, situé à 2 kilomètres de l'arrivée, Alaphilippe place une violente attaque, Gallopin le suit dans un premier temps avant d'exploser et c'est Arnaud Demare qui revient à contre-temps. Les deux hommes vont donc se disputer la victoire et à ce petit jeu c'est logiquement le coureur de la FDJ qui l'emporte. Alexandre Kristoff prend la troisième place. Les favoris limitent la casse. Porte et Zakarin perdent 47 secondes alors que Barguil, Contador, Yates et Izaguirre perdent plus d'une minute.

Classements

Source : Letour.fr
Top 10 de l'étape | Source : Letour.fr
Classement Général | Source : Letour.fr
Classement Général | Source : Letour.fr

Au programme de la deuxième étape, un sprint massif est attendu mais attention au vent qui est de nouveau annoncé. Les équipes sont prévenues.

 

 


Share on Facebook