Pro A : Frank Hassell se prend pour le Shaq : 32 points et 22 rebonds pour le pivot du Portel !

Le fait qu’il n’y ait pas de trêve en Pro A pendant les fêtes a le mérite d’en inspirer certains. Ce fut notamment le cas pour Frank Hassell, qui a marché tel un géant sur la raquette de l’Elan Béarnais.

Pro A : Frank Hassell se prend pour le Shaq : 32 points et 22 rebonds pour le pivot du Portel !
Alors, ça fait quoi d'être intouchable? (Crédit : Twitter @ODUMBB)

Dans le Chaudron du Portel, il y avait un air de NBA ce mercredi soir ! Alors non, il n’y avait pas de Lebron James, Kevin Durant ou une autre superstar sur le parquet, et on n’a pas eu droit non plus à un score à plus de 200 points, avec 30 tirs tentés du parking. Au final, le score est dans les standards habituels d’un match de Pro A. Le Portel s’est ainsi imposé sur le score de 77-69 face à Pau-Orthez. Rien de particulier jusque là, on est d’accord. Penchons-nous maintenant sur les statistiques de Frank Hassell pour que cela prenne tout son sens.

Shaquille, sort de ce corps!

Comme un présage de ce qui allait arriver dans la partie, le pivot américain va ouvrir le score de la partie avant de capter un rebond, le tout dans la première minute de jeu. Le début du festival en quelque sorte puisque derrière, la raquette de l’Elan Béarnais va être submergée par l’impact phénoménal engagé par le pivot du Portel, mais cela ne les empêche pas de mener à la mi-temps sur le score de 37-36. Incroyable lorsque l’on voit que ce bon vieux Frank est alors parti sur des bases hallucinantes puisqu’il cumule 18 points et 14 rebonds ! En bonus, il inscrit même un buzzer beater pour boucler le premier acte à la suite d’un superbe drive vers le panier. Un tel double-double, même en NBA, beaucoup de joueurs n’ont jamais réussi à le faire en l’espace de 24 minutes. Et ce n’est pas fini.

Dans le troisième tiers, le Portel va faire la différence en infligeant un cinglant 26-11 à son adversaire. Encore une fois, Hassell n’est pas en reste, et améliore sa marque puisqu’il ajoute 8 points et 4 rebonds à ses énormes totaux. Avec 18 rebonds en trois quart-temps, il bat ainsi d’office la meilleure marque de la saison, et il s’empare également de la meilleure évaluation avec un magnifique 38. La suite du match va être gérée par Le Portel. Finalement ils l’emportent sereinement sur le score de 77-69 dans les pas d’un Hassell monstrueux. Son bilan final : 32 points à 15/22 au shoot, 22 rebonds, et une évaluation de 44 en 33 minutes de jeu ! Des statistiques dignes du grand Shaquille O’Neal version Lakers, et qui fait de lui le meilleur performeur de la saison, sans contestation possible. Une perf exceptionnelle qui permet au Portel de mettre fin à une série de cinq défaites consécutives. A 29 ans, l’ancien pivot de Boulazac rentre par la grande porte dans l’histoire de la Pro A, au plus grand désarroi d’un Elan Béarnais impuissant face au chantier créé par leur bourreau sous le cercle.