NBA Week 6 : Westbrook prend sa revanche sur Durant

Chaque semaine, Vavel vous proposera de revenir sur la semaine NBA passée. Du match aux joueurs de la semaine en passant par la suggestion pour la semaine suivante, analyse de l'actualité NBA avec du sérieux et un poil d'humour. Au programme cette semaine, une confrontation Durant/Westbrook, une surprise pour le joueur de l'Est tandis qu'à l'Ouest on reste sur le thème de la pilosité faciale, des Cavaliers conquérants et Orlando qui aurait bien besoin d'un coup de baguette magique.

NBA Week 6 : Westbrook prend sa revanche sur Durant
(Source Image : La Sueur)

Match de la semaine : Oklahoma City Thunder - Golden State Warriors (108-91)

C'était le main-event de ce début de saison. Une confrontation dont tous les fans piaffaient d'impatience rien qu'à l'idée d'imaginer un nouvel affrontement entre Russell Westbrook et Kevin Durant. Malgré un Thunder qui a du mal à trouver la bonne carburation et des Warriors indisciplinés mais toujours aussi forts, on s'attendait à un big game cette nuit-là. Alors si le niveau de jeu n'était pas aussi haut qu'attendu, le match a tenu toute cette promesse. Chose rare cette saison, Billy Donovan  a pu compter sur un 5 majeur royal à tout point de vue (plus de 20 points pour chaque membre du trio, un double-double d'Adams et 0 trois points pris par Robertson). On a enfin pu apercevoir un infime pourcentage du potentiel de cette association. OKC a vite dominé les débats en prenant l'avantage en fin de 1er quart-temps, pour terminer avec +18 à la mi-temps. Les Warriors ne reviendront pas, dû en grande partie à un manque de concentration et de rigueur entraperçu plusieurs fois cette saison. Si cette performance n'était qu'un prototype du nouveau trio du Thunder, on est impatient de pouvoir admirer la version finale. Mais l'évènement de la nuit n'a rien avoir avec le jeu. Il est le fruit de deux hommes, qui se haïssent (vraiment ?), depuis que l'un a quitté l'autre. Westbrook contre Durant,  Brodie vs The Snake, tête contre tête, head against head. L'altercation entre les deux exs a rendu fou la sphère NBA, faisant passer l'issue finale du match au second plan. Un front contre front suivi d'un verbiage venimeux, il n'en fallait pas plus pour que tout le monde s'enflamme devant ce match et prie, pour avoir une série de play-offs entre ces deux équipes, en 7 matchs si possible, au printemps prochain.

Joueur de la semaine à l'Est : Goran Dragic

Décidément, l'Est nous réserve de belles surprises cette saison. Après avoir vu Oladipo recevoir le titre de meilleur joueur de la week 2, l'Europe est à l'honneur cette semaine, et notamment la Slovénie, championne du continent en titre. Non, non, Luka Doncic n'est pas encore arrivé NBA, un peu de patience mesdames et messieurs mais son aîné Goran Dragic fait le taff en attendant que son cadet le rejoigne. Alors certes, les stats ne sont pas "oufs" : 23,7 points, 4,3 passes, 3,7 rebonds et une interception à 11/17 à trois points mais Goran et sa bande ont tout d'abord mis fin à la série d'invincibilité des Celtics, pour ensuite taper Minnesota et Chigago. Propre, surtout pour un Heat irrégulier depuis le début de la saison, qui a pu compter sur la régularité de son meneur, pour signer une belle semaine.

Goran (à droite) et Luka Doncic (à gauche) s'affronteront peut-être sur les parquets NBA la saison prochaine (Source: Fiba.com)
Goran (à droite) et Luka Doncic (à gauche) s'affronteront peut-être sur les parquets NBA la saison prochaine (Source: Fiba.com)

Joueur de la semaine à l'Ouest : Anthony Davis

Ah bah enfin quelqu'un pour suppléer James Harden ! Le barbu se sentait bien seul dans cette catégorie étant donné que sur ces 5 dernières semaines, il n'a cédé cette récompense.. qu'une seule fois, en faveur d'un autre joueur des Pelicans qui plus est (DeMarcusCousins). Si Boogie avait profité de l'absence du plus beau sourcil de la ligue pour briller, Anthony Davis peut très bien jouer les MVP aux côtés de son coéquipier, voyez plutôt : 29,5 points, 12,5 rebonds, 2,8 passes décisives et 1,3 contres à 58,6% s'il vous plaît. En plus d'être bon individuellement, il permet à son équipe de performer collectivement et donc de sauver la tête d'Alvin Gentry, pour le moment. Des victoires redondantes face à des cadors de l'Ouest (OKC, San Antonio et Phoenix ; cherchez l'intrus) et une défaite honorable face aux champions en titre. Si Cousins et Davis continuent sur ce rythme, New Orleans pourraient encore jouer au basket au mois d'avril, pour la première fois depuis bien longtemps.

L'équipe au top : Cleveland Cavaliers

Après un début de saison plus que poussif, les Cavaliers ont su relever la tête  grâce notamment à son King. Lebron a littéralement porté les Cavs et le bilan est sans appel : 9 victoires sur les 9 dernières rencontres. Alors certes pas face à des adversaires de prestige mis à part les Pistons (victoire également face à Brooklyn et Charlotte) mais Cleveland s'est remis la tête à l'endroit et s'est bien là l'essentiel. On continuera de tirer à boulets rouges sur Tyronn Lue et la défense des Cavs, seulement cette semaine, on ne peut que s'incliner devant la montée en puissance de Bronbron au fil des rencontres.

L'équipe pas au top : Orlando Magic

Si leur départ canon a surpris du monde, la mauvaise passe que rencontre en ce moment le Magic ne nous étonne guère. Avec un effectif quasi inchangé à quelques exceptions près, comment le Magic pouvait avoir autant step-up ? Frank Vogel a trouvé la bonne formule, Aaron Gordon a retrouvé sa véritable place en étant repositionné au poste 4 et Evan Fournier en mode All-Star ? Trop beau pour être vrai. Trop fou en attaque (sur le podium des meilleurs attaques de la ligue pendant un temps) et toujours indiscipliné en défense, la période d'euphorie de Mickey ne pouvait perdurer. Dés que les pourcentages aux tirs ont chutés, Orlando s'est écroulé.. 9 défaites de suite à l'heure actuelle. Maintenant, qui pour relever la tête de cette équipe ? Elle est peut-être ici la question à se poser pour Frank Vogel et son staff mais c'est peut-etre le nouveau GM John Hammond qui devra y répondre l'été prochain, en signant de l'agent libre.

Source : trashtalk.co
Source : trashtalk.co

Suggestion du Week 7 : Oklahoma City Thunder - Minnesota Timberwolves

La première rencontre entre les deux nouvelles superteams avait été épique, Andrew Wiggins crucifiant Paul George et compagnie sur un buzzer beater du milieu du terrain. Cette fois-ci, rendez-vous au Target Center pour voir une flopée de stars sur le parquet des Loups.