NBA Week 5 : En vert et contre tous

Chaque semaine, Vavel vous proposera de revenir sur la semaine NBA passée. Du match aux joueurs de la semaine en passant par la suggestion pour la semaine suivante, analyse de l'actualité NBA avec du sérieux et un poil d'humour. Au programme cette semaine, James Harden et LeBron James qui marchent sur l'eau, les Celtics de Boston qui la récupère pour boire la concurrence et la raquette des Lakers qui porte plainte contre Joel Embiid pour abus de pouvoir.

NBA Week 5 : En vert et contre tous
Soir de victoire au TD Garden face à Golden State (Source : www.slate.com)

Match de la semaine : Golden State Warriors - Boston Celtics (88-92)

Bah ouais les gars, on est comme ça, on vous l'avait annoncé dans la NBA Week 4. A ce moment, les Warriors et les Celtics étaient sur des séries de victoires. Et c'est bien le champion en titre qui est tombé sur le parquet du TD Garden de 4 petits points. Sans déconner, il ne faut pas forcément choisir des matchs à 130 points des deux côtés pour admirer, apprécier. Une adresse à 3 points insultante (nan on déconne, 22% pour Boston, 31 pour Golden State) mais de l'intensité, de l'animation, de la défense, bref on a vu un vrai match de basket. Et c'est notamment passé par un homme. Jaylen Brown, qui avait pourtant perdu tragiquement son ami d'enfance quelques heures plus tôt. Il s'est exprimé après le match : "Quelques heures avant le match, je parlais à Brad (Stevens), et j'ai dit à Brad que je ne pensais pas que je serais capable de le faire", a déclaré Brown. "Je n'arrivais pas à rassembler mes pensées, puis sa mère m'a appelé et m'a donné une toute nouvelle inspiration, en me disant que le basket était la raison qui allait m'aider à m'en sortir et à me canaliser".

Ce soir-là, tu as fait du 22 points - 7 rebonds - 2 interceptions - 2 contres. Non seulement tu as joué, mais tu as fini avec la meilleure évaluation sur ce match (devancé d'Al Horford de 1 point, anecdotique). Alors tout le monde a fait un, s'est émerveillé de ta prestation, en commençant par tes coéquipiers :  "Je suis extrêmement fier de lui", a déclaré Jayson Tatum. "Au-delà du joueur, c'est une personne formidable, et venir ici aujourd'hui était difficile, mais il nous a donné exactement ce dont nous avions besoin."

Al Horford a ajouté: "Beaucoup de respect pour lui. Certaines personnes ont besoin de s'en sortir, il a été capable de tout mettre de côté et de jouer, alors je suis très fier de lui". Hé ouais poto, en ce jour, ce triste jour, t'as perdu ton ami, mais t'as gagné le respect de toute la ligue, des joueurs de G-League aux meilleurs comme LeBron, des coachs et des fans, des anti-Celtics et des basketix. Ce soir-là, t'as tout donné pour lui, et sûrement comme lui là-haut, tout le monde te remercie. 

Jaylen Brown interceptant le ballon avant de monter au dunk

Joueur de la semaine à l’Est : LeBron James

Qu'est-ce que ça donne comme stats cette semaine ? 3 wins - 0 défaites. Déjà là, "BronBron", tu nous rassures, ce n'est pas qu'on avait peur, mais les fans des Cavs ne sont pas bien depuis un certain temps. En même temps, faut pas venir pleurer quand on cherche notre Francky national. Là où t'as assuré, c'est 31 points à 56,3% - 9,7 rebonds et 8,7 passes décisives. Waouh, continue comme ça, on en oublierait presque que c'est Tyronn Lue qui manage. Au calme. 3 wins cette semaine, 4 de suite et presque du triple-double de moyenne sur ses matchs. Monsieur nous excusera du peu, mais il monte en flèche niveau stats et ça, ça fait plaisir. 23 points - 9 rebonds - 12 passes au MSQ face aux Knicks ; 31 points - 6 rebonds - 8 passes à Charlotte pour finir sur du 39 points - 14 rebonds - 6 passes face aux Clippers. Il mène, il score, il passe, il est au rebond. Il fait tout, même si on attend assez impatiemment le retour d'Isaiah Thomas. Apparemment il se rétablit plus que vite, et serait déjà de retour d'ici 2 semaines. Ca vaudrait pas une petite inspection de Derrick ça ? Vous l'avez ? Inspecteur Derrick - Derrick Rose, tout ça tout ça...

Joueur de la semaine à l’Ouest : James Harden

Le barbu a encore frappé. Dans la Conférence Est, au Nord, il y a LeBron. Dans la Conférence Ouest, au Sud, il y a Harden. Et non, Houston n'a pas de problème. Cette semaine, 2 victoires - 1 défaite, petit bilan sympatoche pour une franchise qui vient se placer 1er de la Conférence Ouest. Et on ne va pas se le cacher, c'est surtout grâce à un homme. Alex Len. Bon ok, c'est pas lui mais bien James Harden. 38,3 pts à 43,3% - 4,3 rebonds - 8,3 passes décisives. C'est la belle ligne de stats dont l'arrière-meneur nous a fait cadeau pour cette semaine. James Harden est bel et bien le meilleur marqueur de la semaine passée en NBA, avec notamment un "Harden on fire" qui a claqué 48 points contre les Suns de Phoenix. 112-148, de quoi exploser tous les records ! Un autre point positif, le retour de Baby Chris, CP3, Chris Paul. Pas sûr que son retour change grand chose aux stats de Harden, même s'il devrait faire un peu moins de passes décisives. Mais vous savez, James Harden, c'est James Harden, et quand il active le mode "Beast", faut pas s'étonner s'il met crossover - stepback 3 points + 1 pour la faute sur tir. Il est comme ça. Alors, "Beast" ou "Beard" ?

Joueur de la semaine :

Honnêtement, il n'y a pas cette catégorie. Vous allez me dire "For real man ? Tu fais quoi là ?". Désolé, ça faisait tellement longtemps que je voulais la placer que je ne pouvais pas louper cette occasion. On s'en excuse par avance. Du coup, par rapport au joueur de la semaine, c'est LeBron James Harden. Voilà, c'est tout. 

L’équipe au top : Boston Celtics

15-2. Et c'est pas une blague. Hulk. Green Lantern. Green Hornet. Les Tortues Ninja. Leur point commun avec les Celtics ? Ils sont imbattables. On a aussi hésiter avec Géant Vert. Mais ce serait un peu de la publicité mensongère, et puis lui, contrairement aux autres, il ne nous a pas fait passer une bonne enfance. Bref, on passe donc à 15 victoires de suite pour l’indestructible machine verte. Tiens, en parlant d'indestructible, le 2e volet, on l'attend autant qu'une 3e défaite des Celtics. Sérieusement, les jours passent, et ça ne s'arrête pas. A force, on ne va plus trouver de titres d'articles. Boston a toujours une baguette magique pour gagner ses rencontres, et c'est assez incroyable. Sacré Brad. Entre Kyrie Irving aka "le justicier masqué", le duo Jaylen Brown - Jayson Tatum aka "Les Frères Scott", la pile Marcus Smart, sans parler d'Al Horford. Cette semaine, 3 matchs, 3 wins. 109-102 à Brooklyn, 92-88 face aux Warriors, 110-99 à Atlanta. Quand la machine est en route, aucune équipe ne peut se mettre en travers de leur passage. Même pas Golden State. Snake ou pas, il y a des victoires qui ne s'achètent pas. Et ça, ça n'a pas de prix. 

L’équipe pas au top : Los Angeles Clippers

On aurait bien parler de "Vavan", notre Evan Fournier national, qui avait fait un début de saison tonitruant avec ses potos de Floride Aaron Gordon et Nikola Vucevic mais, bien qu'il faut croire que les crocodiles ont perdu leur mordant avec 4 défaites de suite, il y une équipe qui en est à un stade bien plus grave. On avait pas commandé une PLS aussi tôt pour les franchises de Los Angeles, surtout pas cette franchise. Les Clippers. Ou comment passer du haut du classement de la Conférence Ouest à la 13e position en 8 matchs. En fait, c'est assez simple, il suffit de 8 défaites. C'est la plus belles des séries de ce début de saison avec celle des Celtics de Boston. Ca pique. 109-105 face aux Sixers de Philadelphie, 118-113 sur le parquet des Cavaliers et pour finir en beauté, 102-87 à Charlotte face aux Bobcats (nostalgie quand tu nous tiens, coucou Boris). "Losts", les disparus. Ce serait bien qu'on les retrouve un jour quand même eux. 

Les Clippers, cherchant une bonne caméra pour faire un vlog avant leur road-trip

Suggestion de la week 6 : OKC - GSW

On ne s'est pas pressé hein. Non pas que l'on voulait vous dire que la suggestion de la semaine était le Toronto Raptors - Washington Wizards (quoique, un petit duel 2e VS 4e de la Conférence Est semble alléchant) mais un match sans John Wall et avec un Kyle Lowry bien en-dessous de son potentiel, ça gâche quand même pas mal de plaisir (on prie néanmoins pour que Laurie retrouve son niveau, apparemment elle reprend les cours de chant. A bon entendeur). Bref (avec un allongement sur le "e" ça passe mieux), si on était 10 ans plus tôt, on vous dirait d'aller checker le Lakers - Bulls de mercredi. Mais non. Pour nous le match de cette semaine sera sans nul doute le OKC Thunder - GS Warriors de jeudi soir, 2 heures du matin ! C'est un avis totalement objectif, n'étant pas du tout fan d'Oklahoma City (Lazar Hayward, Hasheem Thabeet, cœur sur vous les mecs, ces dernières années ont été dures). Apparemment, et c'est quelque chose à suivre de très près, Kevin Durant serait absent. Mais, dans une interview accordée à Bleacher Report, on pourrait être amené à penser le contraire : "OKC ? Cette connexion restera à vie. C'est beaucoup plus important qu'un titre. Ma famille et moi n'avons pas effacé ce que nous avons vécu à OKC. Je suis OKC. Je suis toujours OKC. Ce bleu (couleur du maillot du Thunder) restera à jamais dans mon sang. C'est complètement naze de dire des choses aussi malsaines sur moi alors que j'étais la personne la plus merveilleuse quelques mois auparavant, juste parce que je jouais pour votre équipe. Tout allait bien avec moi quand je faisais quelque chose pour vous. Tout allait bien quand je vous représentais. Et parce que j'ai décidé de prendre ma carrière en main, cela fait de moi une salope ?" Des propos chocs pour une personne en or. Au fait, on a cru comprendre qu'ils cherchaient des participants pour "Une famille en or", de quoi gagner un titre en une soirée. Ou alors c'est pas assez rapide. 

La performance de la semaine : Joel Embiid

"- Nan mais t'imagines, le mec a fait sauté la raquette des Lakers, a explosé le Staples Center, a fait péter tout Los Angeles, a agrandit la faille de San Andreas, et nous on n'a même pas une catégorie pour parler de ses stats ?" 

"- Bah ouais. Attends on va la créer vite fait."

46 points à 14/20, 15 rebonds, 7 passes et 7 contres. Pourquoi en vidéo ? Parce que. Parce qu'une incroyable, que dis-je, une époustouflante, que dis-je, une mémorable, que dis-je, une historique performance du pivot des Sixers. Et parce que la franchise mythique de Philadelphie renaît, au plus grand plaisir des vrais. Et aussi parce qu'on est comme ça nous. On pose ça là. D'ailleurs vous aussi, posez-vous, à la fraîche, on est bien dans le canapé avec un petit verre (on rappelle néanmoins que la consommation d'alcool est dangereuse pour la santé, heureusement le Tourtel Twist existe, il paraît même que ça rapproche).

Voilà, c'est tout pour cette semaine NBA chez Vavel. Allez, bonne week 6 la famille !