Raptors : un réel outsider ?

Il ne reste plus énormément de temps à Lowry et Derozan pour offrir un premier titre à la franchise Canadienne. Enfin la bonne année ?

Raptors : un réel outsider ?
Lowry et Derozan devront se passer d'un 6e homme comme Patterson

Mouvements

Arrivées : Malcolm Miller (Alba Berlin), OG Anunoby (23e choix draft), Alfonzo McKinnie (Windy City Bulls), KJ McDaniels (Nets), CJ Miles (Pacers), Lorenzo Brown (Zhejiang), Kennedy Meeks (North Carolina non drafté), Kyle Wiltjer (Rockets).

Départs : Demare Carroll (Nets), PJ Tucker (Rockets), Cory Joseph (Pacers), Patrick Patterson (Thunder), Terrence Ross (Magic).

Prolongations : Kyle Lowry, Serge Ibaka.

Les Raptors ont fait le principal cet été. Prolonger Lowry et Ibaka. Le 5 ne bouge quasiment pas hormis Demare Carroll mais qui avait un contrat phenomenal et il fallait s’en séparer pour les prolongations citaient précédemment. Ils ont également perdu des joueurs importants de leur rotation. PJ Tucker est parti voir à Houston si l’herbe est plus verte, Cory Joseph est parti prendre une place de titulaire dans la famélique équipe des pacers et enfin Patterson est parti du côté du Thunder. CJ Miles qui fait le chemin inverse de Joseph, viendra apporter son expérience et sa qualité de shoot extérieur et sûrement prendre la place de Demare Carroll dans le 5. KJ McDaniels a été récupéré en échange de ce dernier et va venir constituer un solide remplaçant au poste 2 ou 3. Lors de la draft, ils ont récupéré un 23e choix très honnête qui relève d’un pari risqué puisque OG Anuoby est très fragile. Cependant si ses genoux tiennent cela peut-être un superbe steal. C’est un ailier très athlétique et bon shooteur. Enfin, ils ont récupéré Kyle Wiltjer, coupé par les Clippers dans le trade de Chris Paul à Houston. Ailier fort, il vient compléter un effectif où Patterson est parti et à laisser un peu de temps de jeu à Pascal Siakam. Kyle devra se contenter des miettes.

Effectifs

Meneur : Kyle Lowry, Delon Wright, Fred Van Vleet

Arrière : Demar Derozan, Norman Powell, KJ McDaniels

Ailier : C.J Miles, OG Anunoby, Bruno Caboclo

Ailier fort : Serge Ibaka, Pascal Siakam, Kyle Wiltjer

Pivot : Jonas Valenciunas, Lucas Nogueira, Jakob Poeltl

L’effectif s’est rajeuni cet été, des joueurs d’expérience et fiable en sortie de banc sont partis pour conserver deux des joueurs de son big-three, Lowry et Ibaka. Le 5 reste de qualité, les remplaçants vont devoir se montrer à la hauteur pour faire aussi bien que la saison dernière.

Joueur à suivre : Kyle Lowry

Vous allez nous dire qu’on vous prend pour des rookies. Forcément que Lowry sera à suivre tout comme Derozan mais il y a un mais. Le meneur de jeu de 31 ans vient de signer un nouveau contrat. 100 millions sur 3 ans t’as ça Roger toi ? Avec un aussi gros contrat à 31 ans on attend de pied ferme le meneur qui a déclaré sa flamme à la franchise du Canada. Avare de revanche surtout sur des play-offs où il a été en dessous des attentes avec un sweep dur à avaler face aux Cavaliers. Alors qu’il avait réalisé sa meilleure saison de sa carrière (22,4 pts, 7 passes, 4,8 rebonds / 41% à 3 points et 46% aux tirs). Il devra être décisif dans ces moments, ce que les supporters attendent : les play-offs. C’est encore loin mais les Raptors ne devraient pas avoir de problèmes à s’y qualifier vu la qualité de la conférence Est. Ce qui nous amène directement à la prochaine question.

Objectif saison : Des outsiders sérieux ?

 

Ca va être difficile. Ils font partie du quatuor de tête inévitablement avec Boston, Cleveland et Washington. Mais ils semblent bien en dessous des deux premières citées. Comme dit précédemment, ils ont pris un 4-0 en demi de conférence face à Lebron et sa bande. Cette année, ils devront encore éliminer une des trois en demi et encore une en finale. Puis la meilleure équipe de l’Ouest. Ca fait beaucoup de matchs à devoir faire des exploits. Surtout qu’on a vu ensemble que l’effectif s’est un peu affaibli. S’ils existent et arrivent à chahuter l’adversaire qu’ils auront en demi ce sera déjà bien.

Meilleur et pire scénario

- Lowry/Derozan sont en fire. Ibaka et Valenciunas font le taf. Norman Powell progresse très bien et est élu meilleur sixième homme de l’année. Ils font l’exploit de sortir Boston ou Cleveland en demi mais s’arrêtent en finale. Légère progression par rapport à l’année dernière.

- L’histoire se répète. Un sweep en demie de conférence indiscutable et Drake s’étouffe avec son micro lors d’un concert.

Pronostics : 47 victoires / 35 défaites / 4e place

Bilan 2017 : 51 victoires / 31 défaites / 3e place

Ils passent derrière Washington qui avait fait un début de saison catastrophique l’an passé et qui a gardé le même effectif, il n’y aura pas un temps de tâtonnements.